N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

vendredi 31 août 2007

Oh tiens, encore un livre !

     Notre envoyé spécial     de Florin Lazarescu (2007 - pas encore sorti, mais presque-presque)     traduit du roumain par Olimpia Bogdan-Verger     édition des Syrtes - lu pour le prix du roman Fnac - Commençons avec des présentations; journaliste et scénariste, Florin Lazarescu s'est lancé dans la fiction avec, tout d'abord, un recueil de nouvelles, et un premier roman dont il est précisément question ici. Et attention, prestige : Notre envoyé spécial a reçu le 2e... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 29 août 2007

And the winner is...

Ca y est, nous tenons le gagnant du premier prix littéraire de la rentrée, à savoir le prix du Roman Fnac 2007. Il s'agit de Nathacha Appanah, et de son quatrième roman Le dernier frère. Renseignements et interview ici.J'ai donc vu juste en pensant que le gagnant n'était pas parmi les quatre romans qu'on m'a envoyés. D'ailleurs, je n'en retrouve aucun dans les préférés des libraires, et des adhérents - ça ne m'étonne pas non plus.Quoiqu'il en soit, je ne succomberai pas à l'appel du "il a gagné, je l'achète", mais ça ne... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 21:39 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mercredi 29 août 2007

La Saga de l'été ! *

À la croisée des mondestrilogie de Philip Pullmantraduite par Jean Esch 1. Les Royaumes du Nord (1995)2. La Tour des Anges (1997)3. Le Miroir d'Ambre (2002) (ce billet est dédié à Holly G., à qui je dois tant... à commencer par la trilogie en elle-même ! Les rares références culturelles qui vont suivre me viennent d'elle) La preuve de suite : Philip Pullman tient le titre originale de sa trilogie, His Dark Materials, de John Milton et de son Paradis perdu : « ...Unless the Almighty maker them ordain His dark materials to... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:13 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
lundi 27 août 2007

O.L.N.I.

     Et ce sont les chats qui tombèrent     de Tom McCarthy (2007)     traduit de l'anglais par Thierry Descottignies     éditions Hachette - lu pour le prix du roman Fnac -  Je ne sais pas encore dans quel ordre seront mis en ligne mes avis liés au prix Fnac (chacun ayant été rédigé immédiatement après lecture, en juillet), mais je peux quand même dire que ce roman fut le dernier que j'ai lu. Il me tentait, pourtant, mais justement : je voulais me garder quelque... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 25 août 2007

"Mais des souvenirs, tout le monde en a."

Mrs Dallowayde Virginia Woolf (1925)traduit de l'anglais par Marie-Claire Pasquier (Portrait de Virginia Woolf, par sa sœur Vanessa Bell) "Elle avait, en regardant passer les taxis, le sentiment d'être loin, loin, quelque part en mer, toute seule; elle avait perpétuellement le sentiment qu'il était très, très dangereux de vivre, ne fût-ce qu'un seul jour." Voilà, il est venu le temps de découvrir Virginia Woolf, parce qu'il n'est pas raisonnable de rester trop longtemps dans l'ignorance. Il me fallait rencontrer ce... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 21:14 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
samedi 25 août 2007

A l'assaut de l'imaginaire

     José     de Richard Andrieux (2007)     édition Héloïse d'Ormesson - lu pour le prix du roman Fnac - J'attendais au moins un bon petit livre de cette expérience de critique amateur, et vous savez quoi ? Le voilà.C'est un roman tout simple. Avec une écriture qui va à l'essentiel, avec des phrases épurées, sans point virgule et sans rallonge. José a neuf ans, et parce que le monde ne lui convient pas, il le réinvente à sa manière, en renommant les objets de manière plus... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 23 août 2007

Mots-clés : prix littéraire, Fnac

Elle est revenue, l'odeur de la rentrée (encore que, était-elle vraiment partie ? début juillet, on trouvait déjà les fournitures scolaires en magasin - je serais un enfant aujourd'hui, je me révolterais), et cette rentrée est souvent suivie de mots en - aire : rentrées scolaire, universitaire, littéraire... c'est évidemment de cette dernière qu'il sera question. Je suis chaque année subjuguée par la mascarade mise en place, par cette production inhumaine et illisible : 727 nouveautés vont rejoindre les librairies d'ici octobre !... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 23 août 2007

Chirurgie inesthétique

     A ciel ouvert      de Nelly Arcan (2007)     éditions du Seuil - lu pour le prix du roman Fnac - Dans le lot des quatre romans envoyés, il en fallait bien un qui soit déplaisant d'un bout à l'autre, et ayant flairé le possible déplaisir que j'allais ressentir pendant cette lecture, j'ai pensé commencer par le pire, justement. Histoire de m'en débarrasser.Ce doit être le plus mauvais texte que j'aie lu cette année, mais commençons par le début. Nelly Arcan est québécoise, et... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:28 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 21 août 2007

"Et ne pleurer jamais c'est ne pas vivre. Pleurer, il faut que ça ait lieu aussi. Si c'est inutile de pleurer, je crois qu'il faut quand même pleurer. Parce que le désespoir c'est tangible. Ca reste. Le souvenir du désespoir, ça reste. Quelquefois ça tue. Ecrire. Je ne peux pas." [Ecrire, Marguerite Duras] En rangeant quelques livres, hier soir, je suis tombée sur celui-ci, où les yeux embués de Marguerite Duras font office de couverture. Machinalement, j'ouvre l'objet et lis précisément les quelques lignes... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 17:07 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 13 août 2007

Billet à l'eau de rose

L'arche dans la tempêted'Elizabeth Goudge (1934)traduit de l'anglais par Madeleine T. Gueritte Aujourd'hui, j'aurais dû écrire ici mon ressenti par rapport au livre sus-mentionné, que j'ai terminé exactement vendredi (j'ai du retard, je sais). J'avais même réfléchi à la manière de commencer mon billet, expliquant que, quelques jours auparavant, réveillée plus tôt que d'habitude par une maman-chat qui souhaitait avidement mettre bas, j'avais commencé L'arche dans la tempête tout en jetant un œil aux créatures humides et déjà... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 15:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]