N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

samedi 9 février 2008

Les challenges, c'est comme la Star Ac' : un défi contre soi-même

Bonjour !

Ca faisait longtemps, n’est-ce pas (même si j’imagine que c’est plus long pour moi que pour vous) ? Je ne suis toujours pas de retour, ce serait bien trop facile si c’était le cas. Ayez d’ailleurs l’extrême amabilité de ne pas me demander des nouvelles des travaux, ou ce serait très désobligeant de votre part.
Maintenant que les sujets tabous sont clairement définis, passons à ce qui m’amène à hanter quelques instants ce lieu déserté.
Je pense avoir déjà parlé ici de mon goût pour l’inutile et, un soir où je devais être particulièrement occupée, j’ai pensé – mais quoi de plus inutile qu’un challenge littéraire que je ne mènerai pas jusqu’au bout ? Difficile de résister (d’ailleurs, si je me réfère aux blogs que je visite quand je le peux, vous êtes nombreux(/ses) à ne pas avoir résisté… !)
(on en connaît même une qui s’est lancée le grand challenge de participer au plus grand nombre de challenges possibles…)
Je voulais participer au Défi du Nom de la Rose.

Je voulais participer au Challenge Fashion's Klassik List.
Je voulais aussi prendre enfin le temps de lire certains titres de ma PAL qui m’attirent depuis des semaines-mois-années (rayez la mention inutile…). J’avais envie de prendre un peu en compte ma LAL, parce que j’ai cette particularité (suis-je la seule ?) de ne jamais la suivre quand je vais dans une librairie…
J’ai décidé de compiler tout ce bordel dans un challenge ABC. Je sais déjà que je n’en viendrai pas à bout, parce que je déteste les contraintes, et que je dois déjà gérer celles que mes études m’imposent. Mais que voulez-vous, l’appel de l’inutile...

A – Jane Austen, Persuasion (Fashion’s challenge)
B – Balzac, Le Père Goriot (qui m'attend(ait) depuis un nombre indécent d’années)
C – Joseph Conrad, Au coeur des ténèbres 
D – Charles Dickens, Les aventures d'Oliver Twist (Fashion's challenge)
E – Mary Relindes Ellis, Wisconsin (ce n'était pas ce qui était prévu initialement, et alors ? Umberto Eco me faisait peur...)   
F – Gustave Flaubert, L'éducation sentimentale 
G – William Golding, Sa Majesté des mouches (Défi Nom de la Rose - animal, of course)
H – Rawi Hage, De Niro's Game (je sais, ce n'est pas ce qui était prévu initialement, mais si vous voulez me laisser le moindre espoir de boucler ce challenge, laissez-moi tricher !)   
I – Arnaldur Indridason, La Cité des Jarres 
J – Henry James, Washington Square
K – F. Karinthy, Epépé (Lal)
L – Jérôme Lambert, Finn Prescott 
M – Margaret Mitchell, Autant en emporte le vent (Fashion's challenge)
N -
 Dominique Noguez, Comment rater complètement sa vie (en onze leçons) 
O – Flannery O'Connor, Les braves gens ne courent pas les rues 
P –
Daniel Pennac, Au bonheur des ogres - Lu pendant mon absence virtuelle; pas aimé; donc pas de critique !
Q – Raymond Queneau, Un rude hiver 
R – Carlos Ruiz Zafon, L'ombre du vent (LAL. Je fais partie de ces rares personnes à ne pas l’avoir encore lu, je vis dans la culpabilité la plus totale. Et en plus, ça peut entrer dans le cadre du Défi du Nom de la Rose, non ?)
S – Stendhal, La Chartreuse de Parme (Fashion’s challenge, et Défi Nom de la Rose (lieu))
T – Thompson Craig, Blankets. Manteau de neige 
U – Brady Udall, Le destin miraculeux d'Edgar Mint (LAL ; puis les U ne courent pas les rues)
V – Vreeland Susan, Jeune fille en bleu jacinthe (couleur & plante du Défi Nom de la Rose)   
W – Virginia Woolf, Orlando (Défi Nom de la Rose)
X – Gao Xingjian, Une canne à pêche pour mon grand-père
Y – Jacques Yonnet, Rue des maléfices (PAL)
Z – Stefan Zweig, La pitié dangereuse (Fashion’s challenge)
 

(en gras, les titres que j'ai déjà en ma possession)
C'est mal présenté, tant pis. Je précise qu'à l'heure actuelle, je n'ai lu aucun de ces livres, ce qui me conforte dans l'idée que décidément, je n'y arriverai pas. Si vous avez des suggestions / remarques / dégoûts à exprimer, n'hésitez pas...

29.12.2008 : Comme il est beau, ce challenge rose mené à terme !

Posté par erzebeth à 13:53 - challenges - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    J'aime beaucoup tous ces billets "inutiles" !
    C'est très sympathique à lire !

    Je suis en ce moment en L'Education Sentimentale.
    Le style de Flaubert est fluide et passionnant, mais tout de même, la longueur du livre me rebute, et je ne sais pourquoi... C'est sûrement que j'ai peur de finir par en avoir marre avant la fin, même si stylistiquement, je le répète, c'est loin d'être barbant !

    Bon courage, Erzébeth ! Ne t'en impose pas trop quand même !

    Posté par Esis, dimanche 10 février 2008 à 01:08
  • Ah, j'espère que tu écriras quelques mots sur "L'éducation sentimentale" ! ça m'intéresse beaucoup. J'aime énormément Flaubert; j'espère vraiment le découvrir plus cette année.
    Là, si je comprends bien, tu as peur de t'ennuyer, mais tu ne t'ennuies pas encore, c'est ça ?

    Je ne m'en impose pas trop, ne t'inquiète pas, j'ai vraiment fait une liste en fonction de mes envies. Et je ne me lyncherai pas si je ne viens pas à bout du challenge !

    Merci pour tes commentaires, ma chère Esis !

    Posté par erzébeth, dimanche 10 février 2008 à 20:17
  • Comment ça, te sauver en proposant autre chose que Queneau ?
    Je viens de lire "On est tjrs trop bon avec les femmes" (pour mon challenge à moi) et ce fut un très très bon moment !!!

    Posté par amanda, lundi 11 février 2008 à 08:55
  • Oui, j'ai lu ton commentaire (et bienvenue par ici ! )... mais je suis pleine d'a priori sur cet auteur. On m'a conseillé quelques titres, je vais lui laisser une nouvelle chance (avec "Pierrot mon ami", normalement) et qui sait, je changerai peut-être d'avis !

    Posté par erzébeth, lundi 11 février 2008 à 15:09
  • Quoi ??? Mais Queneau c'est gé-ni-al et je ne plaisante pas! "On est toujours trop bon avec les femmes" ou "Les fleurs bleues" c'est du pur bonheur (vla ti pas que je cause comme les élèves...)) C'est drôle, c'est politiquement incorrect, c'est délicieusement écrit, c'est incontournable! Et je suis bien contente d'être celle qui te fait lire GWTW! )) (et franchement, pour Zweig, choisis plutôt une oeuvre romanesque, non ?)

    Posté par fashion victim, lundi 11 février 2008 à 19:49
  • Bon, mon com a disparu, je recommence... Queneau c'est gé-nial! "On est toujours trop bon avec les femmes" ou "Les fleurs bleues" c'est incontournable! Drôle, ironique, politiquement incorrect et très bien écrit! Il faut lire Queneau! ))
    Et ravie d'être celle qui te fait lire GWTW... )) Et Zweig choisis plutôt une oeuvre romanesque, non ?

    Posté par fashion victim, lundi 11 février 2008 à 19:53
  • J'ai du mal à comprendre les commentaires ces temps-ci, j'ai vu que tu en avais écrit deux consécutivement, mais un seul s'affiche... Bref ! (et ton 1er commentaire n'avait pas disparu, il faut maintenant un temps d'attente avant qu'il apparaisse, ça doit être ce qu'on appelle le progrès !! )
    Alors, sinon, vous êtes déjà trois à me pousser à lire Queneau, j'ai compris que je ne pouvais donc pas y échapper...
    Quant à GWTW, j'appréhende moins que Jane Austen Peut-être parce que je n'ai pas encore le livre entre les mains...!
    Zweig me plaît énormément, mais plus dans ses essais, comme "La guérison par l'esprit"... J'ai déjà lu "Lettre d'une inconnue", "24h de la vie d'une femme", "Le joueur d'échec", "La confusion des sentiments"...
    Je lis quoi, alors ? "La pitié dangereuse" ? ou "Ivresse de la métamorphose", tiens, ça pourrait me plaire... A voir !

    Posté par erzébeth, lundi 11 février 2008 à 23:13
  • Le Noguez est terrible. Et Conrad n'est pas mal non plus!
    J'étais en tous cas ravie de passer par là par hasard et de trouver DEUX messages!
    (moi non plus je ne suis jamais ma LAL. Résultat, je contrôle ma PAL, mais pas ma LAL DU TOUT).

    Posté par Mo, mercredi 13 février 2008 à 23:14
  • Oh oui, "la pitié dangereuse", c'est sublime!!!

    Posté par fashion victim, jeudi 14 février 2008 à 13:22
  • Mo, tu es enthousiasme et tu as le même vice que moi pour la LAL, mais comment réunis-tu autant de perfection ?! )
    Je sais que le Noguez sera bon, il m'a déjà fait rire en le feuilletant...

    Fashion, c'est noté ! Je tenterai celui-là, alors.

    Posté par erzébeth, lundi 18 février 2008 à 12:27
  • Fashion est toujours de bon conseil : la pitié dangereuse est un livre très prenant !
    Et pour Gao Xingjian, La montagne de l'âme m'avait éblouie (mais je n'en garde qu'un vague souvenir, est-ce bon signe ?).

    Posté par praline, lundi 18 février 2008 à 18:48
  • Praline, pardon de répondre aussi tard... J'ai bien noté "La montagne de l'âme", mais sa taille me fait peur... (par contre, c'est mauvais signe que tu t'en souviennes peu, mais il te reste le souvenir de l'éblouissement... c'est déjà pas mal !)
    Pour la "Pitié dangereuse", je vous crois les filles, et en plus, on vient de m'en donner un exemplaire, que demander de plus ?

    Posté par erzébeth, vendredi 29 février 2008 à 19:42
  • C'est amusant, j'ai fait un défi très proche du tien En tout cas ton défi m'intéresse beaucoup : beaucoup de livres que j'aimerais lire ou que j'ai aimés !

    Posté par Lou, mercredi 12 mars 2008 à 19:23
  • Mais ce défi, tu l'as fait quand ? l'année dernière ? j'ai regardé sur ton blog, je n'ai pas trouvé de challenge pour cette année. J'espère que mes futures lectures (si j'y arrive...) finiront par te convaincre de lire ces titres qui te tentent

    Posté par erzébeth, mercredi 12 mars 2008 à 22:38
  • Ahhhhh mais je n'avais pas remarqué que tu faisais le challenge Nom de la rose et le Challenge ABC avec des titres en commun ! Si j'avais été plus maligne, j'en aurais fait autant. Et "Un rude hiver" aurait pu compter pour trois challenges avec le Challenge Vivaldi ! Ce que je peux être cruche parfois...
    Sinon la "plus belle nouvelle du monde " dont tu parles dans ton blog-it c'est une "nouvelle" au sens littéraire ? Ou alors... je ne vois pas...

    Posté par Levraoueg, lundi 1 septembre 2008 à 22:29
  • Oui, j'avais envie de tricher un peu pour avoir une éventuelle chance de parvenir à mes fins (mais même comme ça, le challenge ne sera pas terminé, c'est dire si la triche était utile !). Tu peux peut-être t'arranger un peu pour quelques titres qui te restent, non ?
    Quant à la nouvelle, non, elle n'est pas littéraire, mais elle est personnelle, alors je ne dirai rien, juste, j'étais si ravie d'apprendre ça que j'avais envie d'en parler, aussi mystérieusement soit-il. Ca aide beaucoup, n'est-ce pas !!

    Posté par erzébeth, mardi 2 septembre 2008 à 09:19

Poster un commentaire