N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

lundi 6 octobre 2008

Peace and Blog

coeur.png

La semaine dernière, alors que je me posais des questions existentielles sur ce blog (non pas qu'il m'agace, au contraire; mais je suis fort peu disponible pour lui), de perfides demoiselles en ont profité pour afficher clairement, ouvertement, officiellement, leur goût pour N.u.l.l.e.
Levraoueg
et Karine ont ouvert le bal, ensuite rejointes par Fashion et Caro[line].
J'avoue que mon cœur a failli ne pas tenir le coup - tant d'amour, subitement, c'était presque louche. Je me suis même demandée si je n'étais pas schizophrène et si, dans un état second, je ne les avais pas menacées de me choisir, sans quoi elles prenaient le risque de se retrouver confrontées à leurs pires ennemis (Foenkinos, du céleri, Amélie Nothomb et... mince, qu'est-ce que Caro[line] pourrait ne pas aimer ? un DVD de Grey's anatomy qui serait rayé, et donc invisionnable ?). Bref, je l'affirme haut et fort, je n'ai forcé personne. Ce qui prouve que les gens sont fous. Mais gentils.

Et comme ça fait effectivement du bien, parfois, de faire preuve de gentillesse, j'ai accepté à mon tour de participer à cette grande chaîne de l'amour.
La règle est visiblement de lister sept blogs qu'on aime.
C'est marrant, je croyais que les colonnes de liens servaient justement à répondre à cette question ? (oui, mais non. Je vais justement vous le prouver dans quelques lignes)
Je me suis demandé comment tricher - c'est vrai, j'ai été élue quatre fois (j'ai dû être une sainte dans une autre vie et je récolte les lauriers dans celle-ci, je ne vois aucune autre explication), alors peut-être ai-je le droit de citer 28 blogs ?
Non ?
Ah.

(je vais tricher quand même)

Cette chaîne de l'amour ne serait pas une bonne chaîne de l'amour si je ne commençais pas avec mes trois piliers, je veux dire, les trois personnes qui ont rendu cette aventure possible (je parle comme si j'étais aux César, non ?) car oui, ce blog a vu le jour grâce et pour :

- Holly Golightly que je ne vais même pas présenter, si ce n'est en disant qu'on peut difficilement trouver mieux sur internet (à l'heure actuelle, d'ailleurs, les recherches sont vaines). Je n'ai pas tellement envie d'expliquer ce qui relève pour moi de la pure évidence. Son journal est divin, sensible, intelligent, érudit, passionnant, entier (parce que Holly ne connaît pas les eaux tièdes - soit elle se brûle, soit elle se glace). Tout ce qu'il y a à apprendre, avec elle... ça m'émerveille.

- Lamousmé, évidemment, en son rôle de grande sœur virtuelle, était là depuis le départ. Elle est la seule à pouvoir m'appeler nounouillette sans que je ne me vexe (vous autres, n'essayez même pas !). Elle a certes de gros défauts mais je lui pardonne, tant je me sens bien dans sa maison de vie (qu'est-ce que ça sera, quand je franchirai enfin les portes de Neverland!).

- Céline la Renarde. Là encore, c'est particulier. Le jour où j'ai découvert son blog, j'en ai lu toutes les archives - vous me direz qu'elles ne sont pas conséquentes, et vous auriez malheureusement raison, car Céline a cette particularité fort agaçante de ne poster qu'un billet tous les trois mois. Ce qui est excessivement frustrant, car elle est formidablement drôle, et cultivée; cette fille n'aime que les auteurs morts (ou presque) (le presque s'adressant à ses goûts restrictifs, pas au fait qu'elle aime les auteurs qui sont en fin de vie, hein) et elle donne envie de lire ou relire ces classiques, qu'elle présente toujours de manière décalée.
(en cela, elle me rappelle un peu la regrettée
Cécile dont le blog devait être un des premiers que je suivais réellement avec délectation. Heureusement qu'elle a laissé ses billets en ligne !)

Ensuite, il y a évidemment Cuné, que je connais depuis fort longtemps, en réalité (avis aux curieux : non, je ne raconterai rien, même sous la torture). Cuné a toujours incarné pour moi le mot plaisir et que c'est bon ! Cuné lit pour elle, parce qu'elle aime ça, elle mélange tous les genres et elle a raison, elle fait preuve d'un enthousiasme terriblement communicatif, et en plus j'aime beaucoup la couleur de son blog (argument de choc, vous en conviendrez).

Après, qui trouvons-nous ?
Des univers aussi variés qu'agréables.

En lisant Mo, par exemple, j'ai renoué avec mon comportement compulsif, qui revient en l'occurrence à lire toutes les archives du blog. J'en entends qui disent "Tu sais, elle a ouvert son blog après toi, par conséquent tu aurais pu ( !) être là dès le départ pour lire ses billets". Et je réponds : mon parcours virtuel a été chaotique, ne l'oublions pas, de mi-octobre (2007) à début mars (2008), je n'avais pas internet chez moi (fichtre... j'en pleure encore quand j'y pense, vous savez ?). Alors j'avais raté pas mal de choses, dont les billets de Mo. Comment dire ? J'aime tout, chez elle. Sa manière de raconter, sa délicatesse, ses lectures qui ne ressemblent pas aux miennes et qui m'ouvrent l'horizon, j'aime ses voyages en Allemagne et ses récits de vie, j'aime son humour. Oui, j'aime beaucoup, beaucoup Mo.

Je pourrais dire la même chose avec Caro[line] même si deux choses m'agacent chez elle : le fait que je doive, à chaque fois que je l'évoque, écrire ces foutus [ ] (je ne suis pas douée, deux fois sur trois, je me trompe de touche), et le fait qu'elle ne nous a toujours pas parlé d'Anne-Marie Garat. Le problème, en dehors de ça, c'est que je n'ai rien à lui reprocher. Vous voyez comme elle est pétillante, drôle, charmante, sur internet. Elle défend ses coups de cœur corps et âme, elle nous amuse avec ses récits de groupie... Mais ça, ce n'est rien. Il faut la voir en vrai. Je crois que c'est la fille la plus gentille de France (et j'en connais, des filles, croyez-moi). Il y a quelque chose dans sa voix qui met à l'aise même les plus timides (et là aussi, j'en connais un rayon...), elle est humble, sympa, passionnée. Elle est tellement chouette qu'elle a réussi à me faire venir à un énooorme pique-nique, et ça, s'ils le savaient dans ma famille, ils ne s'en remettraient pas.
(j'avais juste dit à ma sœur que je partais que je partais rejoindre Caro, Fashion et quelques-unes de leurs copines...)

Ben tiens, justement ! en parlant de Fashion...
Quoi qu'elle raconte sur son blog, même si ça ne m'intéresse peu, je me sens obligée d'y laisser un commentaire de dix lignes. C'est dire comme elle est patiente et gentille, parce qu'en plus, elle dit qu'elle aime ça. Incompréhensible. Son blog fait clairement partie de mes essentiels, je voudrais écrire des billets comme les siens (c'est vrai, quoi, elle sait exactement quoi dire sur les livres, et en plus elle le dit bien !), remplis à la fois de kulture, d'auto-dérision, de tranches de vie (je me souviendrai éternellement de ses sandales dorées, de sa nappe à poules (qu'elle repose en paix), de son bandana rose fluo et de ses séances d'accrobranches). Fashion, c'est mon S.R.M. (Super Remonte-Moral) à moi, je lui en veux quand elle ne poste pas de nouveau billet et d'ailleurs, au passage, je ne comprends pas comment une telle femme peut exister : elle travaille, elle s'occupe aussi de sa famille, elle sort avec ses copines, elle regarde mille séries, et elle trouve encore le temps de lire (beaucoup) et de nous en parler. Un mystère de la nature !

Maintenant, si vous le voulez bien, il est temps de parler de Levraoueg. J'ai découvert son blog pendant ma pause d'avril-mai (oui, bon, ça va... depuis que ce blog existe, il a plus souvent été en arrêt qu'en activité, j'en ai bien conscience), et j'ai appliqué la bonne vieille recette : lire toutes les archives. Hum, ça me plaisait. Levraoueg n'est pas du genre à raconter sa vie, ce qui augmente ma curiosité. Mais j'ai quand même réussi à apprendre certaines choses... comme son métier, que je rêve d'exercer un jour; comme son goût pour les défis littéraires (elle en suit trois actuellement, si je ne m'abuse); comme son respect pour la littérature. J'aime l'atmosphère qui se dégage de ses billets (et je trouve que c'est extrêmement bien assorti aux couleurs de son blogs). Bref, ça me plaît; j'aime lui rendre visite.
(ps : mais qu'est devenue Filmaoueg ?)

Avec Karine, c'est particulier. Vous remarquerez d'ailleurs qu'elle ne figure pas dans mes liens (je vous avais bien dit que c'était particulier...). Ce n'est pas que je ne l'aime pas - au contraire ! Mais j'ai mes petits rituels. Quand je clique chez Cuné, j'aime ensuite fonctionner par poupées gigognes : une fois chez elle, je visite d'autres blogs que je n'ai pas référencés moi-même, mais que j'apprécie beaucoup. Ça me plaît de savoir que, quand je rend visite à quelqu'un (Cuné, en l'occurrence), je vais y retrouver d'autres personnes que j'aime (Karine, Ys, Cathulu, Lily...). Je sais que c'est bizarre; je promets de bientôt rajouter des liens dans mes promenades.
Mais en attendant, bon, Karine. Elle est québécoise et ne peut pas le cacher (j'adore ses expressions à l'écrit, quel régal ça doit être en direct-live !). Ce qu'elle ne cache pas non plus, c'est son amour immodéré pour Hello Kitty. Et là, moi, je dis : Non. Un chat avec un nœud rose, c'est pas possible. Et pourtant, chez Karine, ça passe ! Je dirais même plus : ça me fait rire. Son coin lecture déclenche forcément quelques rires, parce qu'elle nous raconte constamment des anecdotes qui n'arrivent qu'à elle (ah, ses déboires avec la Poste...) et parce que même ses billets de lecture sont charmants, uniques. Un ré-gal !

Pour terminer, deux mots (ou plus, d'accord) sur Lilly. Quand je vois le nombre de livres répertoriés sur son blog, mon admiration est au comble - parce que si j'y regarde de plus près, je remarque que 75% de ses lectures me donnent envie. Lilly aime la littérature anglaise, la poésie (mais pourquoi avoir arrêté la poésie du lundi ?), elle lit pas mal de classiques mais n'en fait pas toute une histoire (il y en a qui deviendraient pédants pour moins que ça), quelque part, je trouve que Lilly incarne le bon goût. On dirait un chat, pour cela (au cas où les gens se poseraient la question : oui, c'est un compliment); elle a un côté délicat, presque raffiné, comme si elle n'allait pas lire le premier livre venu, parce qu'elle sait qu'on peut lui proposer mieux. Elle est plus jeune que moi, et a bien mieux lu que moi, et quelque part ça m'enchante : si je suis ses conseils, de belles lectures m'attendent !
(ps : ce qui me fait beaucoup rire, c'est que les ados ont élu domicile dans les commentaires d'
un de ses billets...)

Ici s'achève ma liste totalement subjective et incomplète; je n'ai presque pas triché (dix noms au lieu de sept) mais j'ai en tout cas beaucoup souffert; toutes mes promenades méritaient d'être sélectionnées, réellement.

Et si ce billet est long, c'était uniquement pour faire plaisir à Caro[line] !

(oui, c'est la seule chute que j'ai trouvée: accuser une pauvre innocente de mon bavardage virtuel)

Posté par erzebeth à 09:34 - monde virtuel - Commentaires [23] - Permalien [#]

Commentaires

    Moi aussi je suis une grande admiratrice d'Holly !Ma raison est la suivante: c'est
    une très belle plume, c'est très agréable de lire ses billets , toujours très instructif.
    Grâce à elle j'ai découvert James M. Barrie le papa de Peter Pan, et le splendide Petit Oiseau Blanc. J'ai aimé la documentation jointe à ce livre magnifique, remplit de fèerie. Nous partageons toutes les deux une admiration pour le grand Lewis Carroll qu'elle connait certainement mieux que moi

    Posté par Alice, lundi 6 octobre 2008 à 10:15
  • Me voici tout émue de me voir dans ta liste. Merci Erzébeth ! Je partage en plus plusieurs de tes goûts et tu me donnes bien envie de découvrir mieux les autres que je connais peu.
    Je me retrouve assez dans ce que tu dis de mon blog et ça me fait plaisir. Sache tout de même que je suis en fait 4 challenges (mais il y en a un d'à peine commencé) et que ça fera 5, si je ressuscite cette pauvre Filmaoueg, mais j'ai bien envie de la ressusciter, d'autant plus que je me suis remise à fréquenter assidûment les mediaoueg. Tu es toujours partante pour un ABC des films ? Mais ça peut aussi attendre 2009, car je vois les bonnes résolutions que tu prends en blog-it et je te comprends. Heureusement que les blogs n'existaient pas quand j'étais étudiante...
    Et longue vie à ce blog, quel que soit son rythme de publication !

    Posté par Levraoueg, lundi 6 octobre 2008 à 10:57
  • Ma journée est très noire depuis les premières lueurs et je lis ces lignes. Les larmes aux yeux. Non, je ne mérite pas ces mots, mon amie, mais je te remercie d'exprimer ainsi ton amitié pour moi.
    Trop de bienveillance pour la plus grande ratée que la terre ait jamais portée, car c'est bien ainsi que je me sens en ce moment précis, mais je retiens l'amitié qui inspire ces lignes.
    Et, même si je suis de plus en plus discrète sur les blogs, sache que je te lis toujours dans Google Reader, et que ma confiance en toi est solide. Je t'embrasse très fort. Merci.

    Posté par Holly G., lundi 6 octobre 2008 à 11:11
  • Je déteste les chats ! Heureusement que tu précises que c'est un compliment...
    Sinon, effectivement, mon billet déclenchant les passions adolescentes... bref... Cela dit, ils se débrouillent, je modèrent juste un peu quand il faut.
    En tout cas, tu illumines ma journée Erzébeth, on parle rarement de moi en des termes aussi gentils.

    Posté par Lilly, lundi 6 octobre 2008 à 11:38
  • Meeeeerci!!! C'est super gentil de me citer, malgré mes Hello Kitty (qu'en fait, je n'apprécie pas tant que ça... ils sont juste bien pratiques pour illustrer à peu près n'importe quoi!!!) qui sont devenus un running gag!!! Et en "real time", une fois que je suis dégelée, il paraît que ça ressemble pas mal à ce que j'écris... en un peu plus difficile à comprendre!!

    Posté par Karine :), lundi 6 octobre 2008 à 12:02
  • Bon, tu ne veux pas être mon amie sur Facebook mais tu fais de mon blog une description qui m'enchante !! ;o)
    Tu me fais évidemment très plaisir. Très. Merci !
    (J'aime moins le blog-it mais je te comprends parfaitement !)

    Posté par Cuné, lundi 6 octobre 2008 à 16:34
  • Tu me touches beaucoup, là. Et tu me fais plaisir aussi, hein, mais ça me fait toujours bizarre quand on dit ce genre de choses à propos de moi!

    Posté par Mo, lundi 6 octobre 2008 à 18:38
  • Merciiii miss Erzébeth, je suis ravie de tous ces compliments (je suis une femme faible, j'adooore les compliments, que veux-tu, c'est terrible)! Nous avons beaucoup de goûts communs et je suis bien contente que tu cites Lilly, qui ne rentrait pas dans l'angle que j'avais choisi mais que j'aurais bien voulu citer car elle le vaut bien, tant son blog est intéressant et elle-même très sympa! Et Cuné est incontournable, of course, c'est la grande Dame de la blogosphère (mais moi je n'aime pas trop la couleur de son blog))! (Sinon, tu te demandes comment je fais, je réponds mais chuuut, c'est top secret : le sucre. Je suis dopée au sucre. Facile, non ?))

    Posté par fashion, lundi 6 octobre 2008 à 18:44
  • * Alice, merci de détailler un peu plus les bonnes raisons de succomber au charme d'Holly ! J'ai moi aussi (re)découvert Barrie grâce à elle, je n'en ai pas parlé car si je commençais à évoquer Barrie, Carroll, Cary Grant, Venise, Julia Roberts, la philosophie, Louis-Ferdinand Céline... je n'en finissais plus. Mais tout est à découvrir, oui. Ton commentaire me fait très plaisir.

    * Levraoueg, j'ai sous-estimé ton potentiel challengesque, j'en suis confuse. Bien sûr que je suis toujours partante pour un défi cinématographique ! Mais le commencer en 2009 me paraît une bonne idée, oui (remarque, je te suivrai, quoi que tu décides). Merci pour tes gentils vœux. Internet est un enfer pour les gens comme moi, qui n'ont aucune discipline.
    Surtout, bonnes promenades chez ceux que tu connais peu !

    * Holly... je n'ai pas tellement envie de te répondre sérieusement par ici, ça pourrait être indécent. N'y-a-t-il que des miroirs déformants, chez toi ?
    Et je suis excessivement vexée que tu te présentes comme "la plus grande ratée" sur ce blog, alors que j'espérais bien, au moins ici, remporter la palme de la Nullité !
    Prends soin de toi... Je t'embrasse fort, moi aussi.

    * Lilly, il va falloir que tu fasses de nouvelles rencontres, car il est inadmissible qu'on ne te complimente pas plus souvent !
    Je suis désolée, pour le chat, vraiment. Tu veux que je le remplace par quel animal ? Je t'ai déjà embêtée avec Amélie Nothomb, alors si je te compare à une bestiole que tu détestes...!

    * Karine, si tu n'as pas chez toi de temple consacré à Hello Kitty, je t'aime encore plus ! Je prends des cours de québécois avec les Têtes à claques, alors si je te rencontre un jour, je suis sûre que je comprendrais quelques bribes de tes phrases...

    * Cuné, diable, pourquoi te souviens-tu de Facebook ?
    (à ce propos, si quelqu'un sait comment on SUPPRIME son nom de ce maudit site, qu'on me le dise. J'ai cherché, en vain. Une truffe)
    Pour le reste, je me rends compte que ça me fait très plaisir de faire plaisir aux gens (en fait, je le savais déjà, mais enfin...).
    Et ne t'inquiète pas, je continuerai te lire le matin, avant de partir travailler

    * Mo, je te comprends. Ça m'a fait très, très bizarre aussi, la semaine dernière. Du style : j'ai pris la place de quelqu'un d'autre qui la méritait plus que moi !
    Sauf que là, non. Toi, tu méritais vraiment de figurer dans cette liste. Qu'est-ce que j'avais été heureuse d'apprendre que tu ouvrais un blog !

    * Fashion, tu me fais rire ! Hein oui que j'ai bon goût en matière de blog ?
    Les compliments, tu les mérites. Tiens, d'ailleurs, tu es aussi mystérieuse pour une autre raison : tu es toujours, toujours de bonne humeur. Comment fais-tu ? Le sucre, encore une fois ? (en plus, tu mens : je me fais des cures quotidiennes de sucre depuis que je sais mâchouiller (et j'ai appris très tôt, crois-moi) , et ça ne m'a jamais donné de super pouvoirs. Pfffff)

    Posté par erzébeth, lundi 6 octobre 2008 à 21:22
  • La bonne humeur chez moi c'est congénital, faut demander à mes parents comment ils ont fait. )) (non, en fait je râle aussi tu sais, mais pas sur le net : te voilà soulagée ?))

    Posté par fashion, lundi 6 octobre 2008 à 23:42
  • Oui, Fashion, je suis soulagée ! Tu es quand même humaine !!
    (et c'est très généreux de ta part de nous montrer que ta bonne humeur, on a donc la crème de la crème de ta personne ) )

    Posté par erzébeth, mardi 7 octobre 2008 à 21:22
  • J'ai bien fait de repasser par ici, puisque Fashion s'y met aussi... !
    Sinon, je ne suis pas trop bestioles en fait... Pour Amélie Nothomb, je t'assure que tu m'as uniquement fait rire, même si cela ne m'empêche pas de rougir quand je pense aux horreurs présentes sur mon blog...

    Posté par Lilly, mercredi 8 octobre 2008 à 15:09
  • Bon, alors, tant pis, je laisse le chat, et ferai attention la prochaine fois
    On a tous des horreurs sur nos blogs, mais est-ce qu'il faut les effacer ? Je ne pense pas. Les renier, d'accord, mais après, ça fait partie du jeu...

    Posté par erzébeth, mercredi 8 octobre 2008 à 21:25
  • ... que dire ? Tu me laisses toute muette... je ne sais que dire... enfin si : merci ! J'ai lu ton billet une première fois, il m'a émue. (Bah ouais, vraiment.) J'ai laissé passer quelques jours. (Ce qui est très malpoli quand on lit de si gentilles choses sur soi.) Puis je reviens ce soir et ça me refait le même effet ! Merci merci merci !!!

    Ça fait du bien au moral.
    Je reviendrai ici dès que j'aurais une petite chute de moral...

    Et vive les longs billets !

    Posté par Caro[line], jeudi 9 octobre 2008 à 21:14
  • je sais pas si je dois bien le prendre le fait d'etre un pilier????? tu veux dire que je suis robuste c'est ça? limite massive???? mouhahahahhahaha ma nounouillette comme tu es mimi d'accepter que je te surnomme comme cette chère holly (oui oui vous êtes toutes les deux les nounouillettes de mon coeur)et même que moi aussi je vais faire ma chaine de l'amourrrrrrrrrrrrr

    Posté par lamousme, vendredi 10 octobre 2008 à 12:31
  • * Caro[line], honnêtement, tu mérites toutes les gentillesses que tu as pu lire, ici et là, ces derniers jours dans les blogs...
    Et tu as raison, ça fait un bien fou au moral !! Alors, autant ne pas s'en priver

    * Lamousmé, tu cherches la petite bête, hein ! Je dis que tu m'es nécessaire et voilà que tu te crois volumineuse, tss )
    Si c'est pour que je continue à te complimenter, ça ne marchera pas, la nounouillette n'est pas dupe !

    Posté par erzébeth, samedi 11 octobre 2008 à 11:13
  • Bon, je t'ai tagué sur celui ci. Je le dis parce que c'est dans les règles mais bon...

    Posté par praline, dimanche 12 octobre 2008 à 02:07
  • Praline, tu es adorable ! Merci beaucoup ! C'est super agréable de se lever le dimanche matin et de découvrir une aussi belle nouvelle...

    Posté par erzébeth, dimanche 12 octobre 2008 à 09:57
  • Hey!

    J'adhère aussi : http://plumedefeu.blogspot.com/2008/10/oh-dear-you-love-me.html

    Posté par Romanza, lundi 13 octobre 2008 à 19:31
  • Ah, mon dieu, c'est trop ! Il y a eu une conspiration, ou quoi ?
    Merci beaucoup Romanza, je vais venir voir ça...!

    Posté par erzébeth, lundi 13 octobre 2008 à 21:23
  • voila pour la peine moi zaussi je l'ai fais!!! )))

    Posté par lamousmé, lundi 13 octobre 2008 à 23:49
  • Impayable, cette Lamousmé ! Tu n'aurais pas dû, mais ça me fait quand même trèès plaisir...

    Posté par erzébeth, mardi 14 octobre 2008 à 20:25
  • J'aime beaucoup votre blog. Votre écriture est certainement intéressant à lire. Gardez-le! Un article intéressant avec un large éventail d'émotions réelles, merci beaucoup

    Posté par trader forex, mercredi 6 avril 2011 à 17:08

Poster un commentaire