N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

jeudi 30 octobre 2008

See you later !

Ce samedi-là, il faisait curieusement beau - curieusement car les derniers jours avaient été assez gris et froids. Le ciel bleu mettait de bonne humeur.Alors que je marchais attentivement dans les rues résidentielles du quartier, j'ai croisé un chat roux (mes préférés, pour ceux qui ne suivent pas). J'ai de suite décidé que c'était un signe - de bonne augure ? Je ne savais pas l'interpréter.Arrivée devant l'immeuble, je regardais les différents noms des locataires; j'y trouvais le nom d'épouse de ma sœur, et j'ai décidé que c'était un... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

mardi 28 octobre 2008

Ces mots qui deviennent des hommes

J'ai malheureusement peu de temps à vous consacrer cette semaine, alors je préfère vous laisser entre de bonnes mains - celles de Juliette (Juliette qui, me demandez-vous parce que vous êtes pressés et curieux, eh bien, Juliette, la chanteuse française. Pas une autre). Chacune de ses chansons raconte une véritable histoire, et celle que je vous propose me plaît beaucoup. Je vous laisse la découvrir, en étant sûre que cette histoire de lecture et d'imaginaire parlera à certain(e)s... Comme je suis fort aimable, voici les... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
dimanche 26 octobre 2008

Il est temps d'appliquer ses résolutions

Jeune fille en bleu jacinthede Susan Vreeland (1999)traduction d'Hélène Fournier, Belfond, 2001 Ceux qui ont lu/vu (et aimé) La jeune fille à la perle comprendront sans doute pourquoi j'ai décidé de lire ce roman-ci. Il y est question de Vermeer, et plus précisément d'un tableau qui a probablement été créé par le peintre, sans pour autant être authentifié : son propriétaire actuel, un professeur de mathématique, le cache et le couve du regard. S'il ne veut pas faire expertiser la sublime toile (représentant une jeune fille en... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 15:21 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
vendredi 24 octobre 2008

Adorable Miss Marple !

Oops, je viens de vous dévoiler la dernière phrase du livre. L'affaire Protheroed'Agatha Christie (1930)ici : éditions du Masque, 2008traduction de Raymonde Coudert   Ce n'est pas du tout ce roman-là que je voulais lire quand j'ai emprunté l'intégrale de Miss Marple à la bibliothèque, mais comme j'ai appris que L'affaire Protheroe correspondait à la première apparition de la célèbre vieille femme, j'ai voulu faire les choses dans l'ordre. J'ai parfois de drôles de manies. Ici, la narration est soutenue par le... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mercredi 22 octobre 2008

Toutes les femmes sont belles

En hommage à François Truffaut, ce billet fut écrit alors que je portais une jupe; c'est tellement rare que je tenais à le signaler. Ne vous attendez pas à ce que je vous parle de L'homme qui aimait les femmes, un film de Truffaut sorti en 1977; non, si vous voulez lire à ce sujet deux billets absolument remarquables, je vous invite plutôt à aller par ici.Je les ai lus après avoir visionné le film; ça m'a découragée d'écrire dessus. Mais ça ne m'empêche pas d'écrire autour, de penser à voix haute.J'aime beaucoup Truffaut; je ne... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
lundi 20 octobre 2008

Il avait décidé de ne plus souffrir

Finn Prescottde Jérôme LambertEditions de l'Olivier, 2007 Il était une fois Finn Prescott. En réalité, l'histoire commence mal : il vient de mourir.Mais qui était-il ? C'est bien la question à laquelle le roman tente de répondre, en empruntant parfois quelques détours... J'ai rarement fait plus court en mise en place de l'intrigue; pourtant, je pourrais sacrément développer, même si au final, j'en viendrais fatalement à vous dire ceci : l'histoire de cette vie n'est qu'un prétexte pour nous raconter autre chose. En cela, la... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:44 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

vendredi 17 octobre 2008

I'm a snowball

Je ne sais pas si vous avez l'habitude de fréquenter les bibliothèques avec certaines de vos connaissances, mais je trouve ça assez agaçant. J'aime arpenter les rayonnages sans qu'on me parle, j'aime sortir un roman de l'étagère sans entendre un "Quoi, tu vas lire ça ?"... Puis parfois, bizarrement, c'est bien d'être accompagné. Dans la chère BU où je travaille, on a depuis peu un fonds (restreint, certes) de BD. Je ne vous raconte pas l'hystérie quand on a vu toutes ces BD, sentant bon le neuf, à notre disposition... Mais... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
mercredi 15 octobre 2008

Ces transports-là n'ont rien d'amoureux

Dans le métro, un petit garçon d'environ deux ans est entouré de ses parents. Il pourrait être mignon s'il avait une coupe de cheveux moins stupide. Sa mère le prend dans ses bras, s'approche du père, parle à l'enfant : "Vas-y, tape-le". J'espère naïvement avoir mal entendu, mais non, la jeune maman insiste. "Tape-le". Et le petit enfant de gifler son papa, plus ou moins maladroitement, jusqu'à ce qu'on entende un grand claquement sur la joue du père. "C'est très bien !". Ça les amuse; j'ai envie de... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
lundi 13 octobre 2008

Une maison vide

J'avais bien dit que je reparlerais de Cléo de 5 à 7, et il faut savoir que je tiens parole. Parfois.Il y a deux points sur lesquels je souhaitais revenir. Cléo est une petite chanteuse parisienne, dont le succès risque d'être éphémère. Mais pour que ça ne soit pas le cas, elle travaille à un nouvel album avec ses musiciens - son pianiste (interprété par Michel Legrand) lui propose une chanson un peu plus grave que ce qu'elle interprète d'habitude. Cela s'appelle Sans toi, et c'est réellement un texte de Michel Legrand : Je... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
vendredi 10 octobre 2008

Surtout, ne deviens pas comme moi

Un jour, Cuné a conseillé un roman visiblement passionnant. Un autre jour, alors que je déambulais dans les rayons de la médiathèque, je me suis autorisée une petite folie : emprunter un roman qui, ô mon dieu, allait me donner un bon prétexte pour ne pas travailler (je suis très forte à ce jeu-là). Je sais qu'il est très subversif de se rendre dans une bibliothèque pour emprunter un livre, mais je n'ai peur de rien. J'étais toute contente, grâce au hasard, de tomber sur le livre que Cuné avait fortement encensé. En rentrant chez... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]