N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 24 décembre 2008

Christmas is inside me

Non, je plaisante. Surtout que même avec quatre mots, je ne suis pas sûre de m'exprimer dans un anglais correct.
La puissance magique de Noël est telle qu'elle touche même les plus grincheux d'entre nous - comprenez : moi. C'est ainsi qu'à l'heure où tout le monde se précipite (oui, sans complément, parce que quoi que vous fassiez, aujourd'hui, vous vous précipitez : chez le traiteur, au supermarché, dans la cuisine, dans la salle de bain pour vous préparer, à nouveau dans la cuisine parce que ça a commencé à cramer, etc), j'ai décidé de répondre au questionnaire trouvé chez
Karine. Le principe est simple, il suffit d'associer chaque élément avec un souvenir lié aux fêtes de fin d'année. Et tout cela dans la joie et la bonne humeur : 

Shrek dressed up as Father Christmas

Merci, Shrek.
Maintenant, allons-y ! Associons Noël et...

... une chanson
Dans la première version de ce billet, j'évoquais exactement les mêmes chansons qu' il y a un an, ce qui manquait totalement d'originalité. Et, tout à coup, me sont apparues deux nouvelles chansons qui ont marqué mon enfance (manière douce d'exprimer un réel traumatisme). Connaissez-vous Anne Sylvestre (je n'ose pas vous renvoyer sur son site officiel) ? Chaque année, quand on faisait le sapin, ma mère et moi, on écoutait Anne Sylvestre. Ma mère mettait la cassette en route (et oui, moi aussi, j'ai connu la glorieuse époque des cassettes audio) et chantait à tue-tête. Il y avait Quand Noël s'en vient :

Paroles ICI; et Noël n'est pas au magasin :

 

Paroles approximatives ICI (il n'a pas "trois souliers légers", bécasse, mais "trois sous légers" !) Je me rends compte aujourd'hui qu'Anne Sylvestre chantait affreusement mal, mais on n'aurait jamais imaginé faire le sapin sans elle. J'espère sincèrement que vous avez écouté les chansons en entier, elles le méritent.

...un film
Après une intense réflexion de trois jours (sans mentir), j'ai trouvé le film idéal (parce que je ne voulais pas citer celui juste au-dessus, ça frôlait la triche) : L'amour à tout prix, avec Sandra Bullock. Normalement, en lisant le titre et le nom de l'actrice, vous comprenez que c'est une oeuvre à forte teneur en guimauve, et vous avez raison. Lucy est guichetière dans le métro (la pauvre...) et elle est folle amoureuse d'un homme qu'elle y croise tous les jours. Or, survient un drame : il est agressé sur le quai, et tombe sur la voie au moment même où un métro arrive. Angoissant, hein ? Heureusement, Lucy vole à son secours, et le sauve. Elle va lui rendre visite à l'hôpital, où il est dans le coma. Suite à un quiproquo, la famille du convalescent croit que Lucy est sa fiancée... Puis après, c'est Noël - je le précise pour que vous voyiez le rapport avec le questionnaire. J'aimerais moi aussi être jolie dans un gros pull informe, alors que je prépare un sapin démesuré en compagnie de mon gros chat, mais pour l'instant, je dois me contenter du gros pull, ce qui est déjà pas mal, c'est vrai.

...un goût
Mais c'est difficile ! Aucun goût n'est particulièrement associé à Noël pour moi. Du moins, je crois. C'est un mélange de tant de mets... mais je ne conçois pas cette fête sans foie gras, alors allons-y, disons le foie gras, même s'il me faut aussi citer la cuisine de ma mère en générale, sinon elle serait très peinée. Et peiner sa mère le jour de Noël, ce n'est vraiment pas gentil (surtout que si je veux manger un festin ce soir, c'est sur elle que je peux compter, et uniquement sur elle).

...une odeur
Celle de la cannelle, peut-être ? Je trouve que c'est une odeur très Christmas...

...un livre
Sans hésitation, mon premier dictionnaire. J'avais six-sept ans, et à l'école, on devait tous avoir notre propre dictionnaire. Tous les autres avaient un petit Robert à couverture rouge, ça m'agaçait de faire pareil, alors j'ai demandé un Larousse. C'est ma tante qui me l'a offert, et encore aujourd'hui, je le vois comme l'un de mes meilleurs cadeaux de Noël. J'étais folle-de-joie. J'ai évidemment gardé ce dictionnaire.

Je n'ai aucune série-télé, ni aucun spectacle à associer à cette période de l'année, donc j'occulte ces questions...

...une image
Quelque chose de très cliché; ce qui me fait rêver, dans le mot Noël, c'est une grande cheminée où flamberait un feu splendide, un immense sapin (lourdement décoré) qui trônerait à côté, un tapis chaud et moelleux, des chaussettes accrochées sur le rebord de la cheminée, un fauteuil confortable où dormirait un gros chat qui ne perd pas ses poils. Un peu dans ce style :

christmas_tree_inside_the_house

Ce n'est donc pas une image personnelle, je veux dire que je n'ai pas décrit un Noël que j'aurais connu, mais plutôt un Noël qui me fait rêver et qui n'existe que dans mes chimères. J'avais prévenu que c'était cliché.

...un souvenir
Quand j'étais enfant, nous allions à la messe le soir de Noël (ne vous scandalisez pas, nous étions tous consentants (quoi, c'est justement cela qui est effrayant ?)). Je me souviens que j'étais bien habillée, avec une jolie jupe, des collants bien chauds... La messe était à 21h. On mangeait et ouvrait les paquets à notre retour. Seulement, quand on partait, rien n'était encore disposé au pied du sapin. Nos parents s'amusaient à dire que le père Noël allait passer pendant notre absence, sauf que même la plus petite de la famille (moi !) n'y croyait plus depuis longtemps. Mais une nouvelle magie s'était instaurée : je surveillais les parents, j'avais l'impression qu'ils restaient constamment dans mon champs de vision, et pourtant, quand on revenait, tous les paquets étaient déposées, et je n'avais rien remarqué. Leur stratagème m'échappait. Aujourd'hui, je ne sais toujours pas comment ils faisaient, et quelque part, tant mieux. J'aime ce secret.

Ainsi donc s'achève cet émouvant billet de Noël. Comme je reste un individu courtois, je vous souhaite une jolie fête, en compagnie de ceux qui vous sont chers.
(je reste sobre sur ma formule finale, je sais, mais je n'ai pas encore trouvé le moyen de présenter les voeux de manière originale. Et finalement, être classique, ce n'est pas mal non plus).

Posté par erzebeth à 09:00 - égocentrisme - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires

    Joyeux Noël à toi,aussi !

    Posté par cathulu, mercredi 24 décembre 2008 à 09:37
  • Ben je travaille aujourd'hui, alors dire que je me suis précipitée au boulot, bon, c'est un peu déformer la réalité... mais comme bien sûr, c'est pas la foule, les gens se précipitant ailleurs qu'à la médiathèque, of course, et bien je blogue... (oui, c'est mal) et je te souhaite un joyeux Noël.

    Posté par Ys, mercredi 24 décembre 2008 à 10:07
  • * Cathulu, merci !! Passe de jolis moments en famille

    * Ys, dis donc, ils sont durs avec toi ! Mais je suis sûre que le calme de la médiathèque fera quelques heureux, parmi les plus assidus sans doute... Mais tu as bien raison de bloguer en attendant ! Bon Noël à toi aussi...

    Posté par erzébeth, mercredi 24 décembre 2008 à 10:14
  • Anne Sylvestre est une chanteuse qui a bercé mon enfance. Il y a la chanson : "flocon papillon, la fenêtre, la fenêtre, flocon papillon, la fenêtre est en coton...", très dans l'esprit de Noël. Tu la connais ? "L'amour à tout prix", très chouette film guimauve, figure-toi que je l'ai découvert cette année, je ne l'avais jamais vu (quelle faute de goût terrible). Mon film de Noël c'est "La vie est belle" de Capra, j'adoooooooore! Je pleure systématiquement et ça, ça n'a pas de prix... (et je m'arrête là, je suis en train de répondre à ce tag dans tes commentaires, ce qui n'était absolument pas l'idée de départ, oups, désolée!) Joyeux Noël à toi! et bon confit! )

    Posté par fashion, mercredi 24 décembre 2008 à 10:20
  • Joyeux Noël à toi !
    Tu me fais penser que j'avais dit que je ferais ce questionnaire et que ça m'est complètement sorti de l'esprit !
    Bon demain ou cet aprem, je m'y mets !

    Posté par Manu, mercredi 24 décembre 2008 à 10:57
  • Joyeux Noël, ma chère amie !

    Posté par Holly G., mercredi 24 décembre 2008 à 11:14
  • Joyeux noël à toi aussi Erzébeth !

    Posté par alwenn, mercredi 24 décembre 2008 à 12:35
  • Joyeux Noël, Erzébeth !

    Posté par Brize, mercredi 24 décembre 2008 à 12:39
  • Joyeux Noël Erzébeth!! C'est vrai que la cannelle a un goût très Noël!!! Et ta petite histoire de cadeaux est toute cute!!! Passe de très belles fêtes!!!

    Posté par Karine :), mercredi 24 décembre 2008 à 14:26
  • * Fashion, ma connaissance d'Anne Sylvestre s'arrête aux deux chansons que je cite, je dirais presque "malheureusement" vu la fascination qui est la mienne quand je lis cette histoire de flocon papillon. On a eu des enfances difficiles, non ? )
    Je n'ai jamais vu "La vie est belle", mais si je m'en vante devant toi, tu vas hurler au sacrilège alors chut, je ne dis rien de plus...

    * Manu, mais oui, il est amusant à faire ! Joyeux Noël à toi

    * Holly, je te souhaite une belle fête également... et je t'embrasse !

    * Brize, merci, et joyeux Noël à toi aussi !

    * Karine, merci de m'avoir donné une idée de billet pour aujourd'hui ! Et joyeux Noël à la Christmas freak que tu es ! )

    Posté par erzébeth, mercredi 24 décembre 2008 à 15:48
  • Joyeux Noël à toi. J'espère que le Père Noël te fera encore de belles surprises cette année.
    (sinon, je partage ton gout pour le feu de cheminée assorti au grand sapin surchargé...)
    Merry Christmas !!

    Posté par Fantômette, mercredi 24 décembre 2008 à 17:44
  • Je ne connaissais pas Anne Sylvestre ; c'est sans aucun doute parce que je suis plus jeune.
    J'écoute en ce moment même - c'est frais et pétillant.

    Nous avons la même vision, archétypique par excellence, de Noël - et l'illustration que tu as mise est splendide .

    Belle soirée de Noël à toi, Miss Erzébeth !

    Posté par Esis, mercredi 24 décembre 2008 à 19:30
  • Erzébeth, un excellent Noël à toi, rempli de belles choses à lire, et de bonnes choses à savourer ... Et n'oublie tes petits souliers au pied du sapin décoré !!!

    Posté par Nanne, mercredi 24 décembre 2008 à 20:01
  • Joyeux Noël

    Posté par praline, mercredi 24 décembre 2008 à 20:07
  • Joyeux Noel à toi aussi, et merci d'avoir partagé ces souvenirs

    Posté par Stéphanie, mercredi 24 décembre 2008 à 22:56
  • * Esis, mon dieu, tu t'infliges Anne Sylvestre ! Voilà qui est brave. Ma mère n'a pas pu s'empêcher de chanter ses chansons, hier soir, à table...
    Joyeux Noël à toi aussi, chère Esis, j'espère que tout se passe bien pour toi...

    * Nanne, merci ! Joyeux Noël à toi aussi ! Quelqu'un a effectivement osé m'offrir des livres (ça ne m'arrive jamais, ou alors, il faut que je précise ce que je veux), j'en suis ravie !

    * Praline, je te souhaite également une belle fête !

    * Stéphanie, c'était avec plaisir ! Happy Christmas to you !

    Posté par erzébeth, jeudi 25 décembre 2008 à 09:21
  • Petit passage express entre préparatifs du déjeuner (chez nous le vrai gros repas) et derniers emballages de cadeaux (chez nous on est en retard, c'est génétique); joyeux Noël!!

    Posté par Mo, jeudi 25 décembre 2008 à 10:02
  • commetn ça Anne sylvestre chante mal mais enfin )) j'adooore !!! d'ailleurs elle n'a pas écrit que des chansons pour enfant
    je te souhaite un très très très joyeux noel (avec des marrons glacés et tout !) bisous

    Posté par yueyin, jeudi 25 décembre 2008 à 11:18
  • * Mo, nous aussi, on fait le vrai gros repas au déjeuner. Mais la veille au soir aussi. Pourquoi manquer une occasion de bien manger ?
    Et vivent les cadeaux que tu vas découvrir aujourd'hui, c'est bien d'être en décalage !

    * Yue Yin, les enfants, quand ils grandissent, n'ont plus de cœur envers les idoles de leur jeunesse Par contre, tu m'apprends qu'elle a même chanté pour les "adultes" ! Les marrons glacés devraient être interdits, j'en ai encore mangé ce matin, alors que la boîte a été offerte à quelqu'un d'autre...
    Joyeux Noël à toi !!

    Posté par erzébeth, jeudi 25 décembre 2008 à 12:57
  • Anne Sylvestre!!! Naaaannnnn! Je suis juste morte de rire, ma soeur les a repassées ces chansons avant-hier!! Joyeux Noël Erzébeth!

    Posté par chiffonnette, jeudi 25 décembre 2008 à 21:58
  • Chiffonnette, je compatis à 1000% à ton sort, ça n'a pas dû être facile. En même temps, Noël sans Anne Sylvestre, ce serait comme une pluie sans arc-en-ciel. Trop triste.
    (j'ai honte de ce que j'écris, je vous le promets)
    J'espère que tu as bien profité de Noël, mademoiselle !

    Posté par erzébeth, vendredi 26 décembre 2008 à 10:21

Poster un commentaire