N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 1 avril 2009

Dessine-moi une tour morte

(je sais, ce titre est limite glauque. Mais il me plaisait, folle que je suis)

Lire des romans, c'est bien beau, mais des bandes dessinées, c'est pas mal non plus. Ne me demandez pas comment je parviens à exprimer des pensées aussi profondes, parfois, cela me donne le tournis.

Ces dernières semaines, j'ai lu (par ordre de préférence, attention) :

petit_prince  ALombreDesToursMortes_05092004  GhostWorld

- Le Petit Prince de Joann Sfar
Alors évidemment, avec Le Petit Prince, il n'y a pas de juste milieu. Soit on adore cette histoire terriblement émouvante (voire bouleversante, n'ayons pas peur des mots), soit on ne supporte pas la niaiserie dominante.
Sauriez-vous deviner dans quel camp je me situe ?... Je fais partie des pour. Il y a quelque chose d'indéfinissable, dans ce conte, qui me broie le coeur (carrément, oui). J'étais assez méfiante à l'égard de cette BD, parce que le dessin de Joann Sfar est très particulier. Il se réapproprie un peu l'histoire en y ajoutant un zeste d'humour et d'excentricité, mais c'est infime - il reste extrêmement fidèle à Saint-Exupéry et, disons-le, il sublime le texte avec des dessins très expressifs. Je lis très peu de BD (en fait, je n'aime pas tellement ça, je crois), mais quand je reste scotchée devant une case pendant des tas de secondes, sans vouloir m'en détacher, je sais que c'est réussi. Et ça m'est arrivé je-ne-sais-combien de fois avec ce Petit Prince. Les couleurs sont très belles, l'émotion est là.

Keisha
et Goelen ont bon goût; Yohan est un hérétique.
(je plaisante, bien sûr; ceci étant, les hommes ont tendance à ne pas aimer Le Petit Prince. Ca me rend très triste)

DSCN2631
La très belle rose du petit Prince

- A l'ombre des tours mortes, d'Art Spiegelman
Vous connaissez tous cet homme - c'est l'auteur (et dessinateur) de Maus, qui raconte l'holocauste (avec des personnages transformés en souris). Il était à New-York le 11 septembre 2001; il était même tous près du World Trade Center. Sa fille, elle, était justement en cours à deux rues de là. Ce fut un traumatisme terrible dans sa vie (en même temps, c'est compréhensible). Il a alors dessiné dix planches sur ses souvenirs du 11 septembre, sur ses obsessions, sur ses angoisses. Personne de sa famille n'est mort, ce jour-là, mais il a vu des gens se jeter par les fenêtres. Ces dix planches sont d'une force incroyable, on sent à quel point, des années après, Spiegelman reste profondément marqué et hanté par cet attentat. Qu'il parvienne à s'exprimer ainsi, en dessinant, je trouve ça prodigieux.
A l'ombre des tours mortes est un album excellent.
Reste une question : pourquoi y avoir accollé un genre d'historique de la bande-dessinée ? En deux pages, Spiegelman nous présente l'éclosion et l'évolution du genre aux Etats-Unis, avec de nombreuses reproductions d'oeuvres qui ne sont pas les siennes. Ca ne colle pas avec la première partie de l'album. Ca m'a totalement ennuyée, et presque énervée. Je ne comprends pas l'intérêt éditorial, dix planches, c'était trop peu pour faire un album complet ? Sans doute, d'un point de vue commercial. Mais intellectuellement parlant, c'était une oeuvre accomplie, qui n'avait besoin de rien d'autre pour exister.

- Ghost world de Daniel Clowes
Bof. Je l'ai lu en anglais pour essayer de m'exercer, et parce que j'avais déjà vu l'adaptation cinématographique (étrange mais pas dénuée d'intérêt). La BD m'a lassée à cause de sa grossièreté (et encore, je ne comprenais pas tout), son humour qui ne m'amusait pas... Il y a certes quelques passages où j'arrivais à éprouver de l'empathie pour les personnages (soyez comme moi, ayez un coeur de sucre), mais vraiment, j'ai peiné pour terminer. Ah, vous voulez savoir de quoi ça parle ? Dans ce cas, rendez-vous chez
Levraoueg; elle a écrit un vrai billet, elle.

Je pense avoir lu suffisamment de bandes dessinées pour l'année, maintenant, je retourne vers les romans
(et comme ça, je tais mon abandon de Persepolis. Non mais ce n'était pas le moment; j'y reviendrai plus tard, sans doute).

Posté par erzebeth à 09:15 - lecture - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    Je n'ai pas lu une BD depuis... des années je crois (il est possible que j'en oublie une ou deux, comme ça)! Pourtant, il y en a beaucoup qui me tentent, mais ça ne va pas plus loin désormais...

    Posté par Lilly, mercredi 1 avril 2009 à 11:38
  • La BD sur le petit prince me fait des clins d'oeil depuis un moment... j'adore cette histoire, moi aussi!!

    Posté par Karine :), mercredi 1 avril 2009 à 12:42
  • "Le petit prince" m'ennuie.
    Serais-je un homme ?
    Hum.

    Posté par fashion, mercredi 1 avril 2009 à 19:00
  • Lilly, je suis exactement comme toi, encore que je suis rarement tentée... c'est un genre que je délaisse sans aucun remord.

    Karine, je savais que je pouvais compter sur toi !

    Fashion, je n'ai jamais osé te le dire, mais c'est vrai que tu es très masculine )

    Posté par erzébeth, mercredi 1 avril 2009 à 20:05
  • merci

    un livre que j'ai lu et lu des centaines de fois merci

    Posté par france, jeudi 2 avril 2009 à 13:49
  • Depuis que je me suis remise à lire des BD j'avoue que je tombe sur de bons albums ... J'apprécie l'humour de Sfar et j'ai feuilleté son "Petit Prince". J'ai beaucoup aimé les dessins. Quant à Speigelman, il semble être marqué par le destin ... Après sa série "Maus", le voilà avec les attentats du 11 septembre ! Dès que je la trouve à la bibli, je la prends pour la lire ...

    Posté par Nanne, jeudi 2 avril 2009 à 17:52
  • Pour moi, "Le petit Prince", ce sont les dessins de Saint Ex. La sexy rose ne colle pas avec la représentaton que je m'en faisais. Alors, je ne crois pas que je vais oser aborder cet album aurement qu'en le feuilletant en librairie...

    Posté par Fantômette, jeudi 2 avril 2009 à 18:53
  • France, je pense que vous parlez du "Petit Prince"... je l'ai évoqué avec plaisir, en tout cas

    Nanne, il y a des cases du "Petit Prince" qui m'ont réellement fait rire, il faudra que je vois si Sfar me plaît dans d'autres œuvres ! Spiegelman a effectivement une destinée assez marquante, mais quelle "chance", quelque part, de pouvoir exprimer ses souffrances de manière artistique...

    Fantômette, je comprends entièrement que tu n'aimes pas la réécriture picturale (en supposant que cette expression a un sens, d'ailleurs). J'ai apprécié parce que c'était comme si une autre personne me racontait la même histoire... c'est une autre voix, une autre intonation, une autre interprétation, mais l'essentiel est là.

    Posté par erzébeth, jeudi 2 avril 2009 à 20:46
  • Bon, ce n'est pas trop l'enthousiasme on dirait !
    Pour le Petit Prince je pense un peu comme Fantômette : à quoi bon l'illustrer alors qu'il l'est déjà ? Cela dit le résultat est peut-être très bien, mais c'est juste la démarche que je comprends mal.
    Pour Ghost World, c'est dommage. Tu n'es pas la seule à parler de grossièreté, mais moi ça ne m'avait même pas frappée !
    Quant à Spiegelman, oui c'est vrai qu'il y a une petite anthologie de vieilles bd à la fin, mais c'est comme un petit bonus !
    T'es sûre que tu as lu ton quota de bd pour l'année ? L'année dernière j'en ai lu deux volumes d'une prévue en 3 volumes qui m'a bien plue et qui devrait te plaire (enfin sans garantie !). Ca s'intitule "Rosalie Blum". Si un jour tu la croises à la bibli...

    Posté par levraoueg, vendredi 3 avril 2009 à 20:07
  • Levraoueg, ta réflexion sur le Petit Prince équivaut à être réticente à toute sorte de remake, non ? Pourquoi Anouilh a écrit son Antigone alors qu'il y avait déjà une pièce de théâtre, pourquoi un remake de "Scarface", etc... En fait, votre réaction m'amuse. Il y avait des dessins, mais peu, vous ne trouvez pas ? Ils ne racontaient pas entièrement l'histoire, ils mettaient juste en lumière certaines phrases. Je ne trouve pas ça... "injustifié" de faire une bande-dessinée, en fait.
    J'ai cherché des renseignements sur "Rosalie Blum", et la première phrase que j'ai lue a été : "Chronique de dépressifs provinciaux." Tu trouves ça sympa de penser à moi quand il est question de dépressifs provinciaux ? )
    (la bibli, hélas, c'est bientôt terminé, mon abonnement expire et pour x raisons, je ne pense pas le renouveler... tu vois, Rosalie risque vraiment d'attendre 2010 !)

    Posté par erzébeth, vendredi 3 avril 2009 à 22:17
  • J'avais vu quelques planches du Petit Prince dans un magazine l'été dernier et ça ne m'avait pas accrochée... par contre j'adore "Ghost world" (le film); se pourrait-il que la BD dont il est inspiré soit si grossière et pénible ??

    Posté par rose, samedi 4 avril 2009 à 22:02
  • Rose, oui, je crois que Télérama avait publié quelques planches en "exclusivité"... c'est tellement particulier, tellement différent des dessins de Saint-Exupéry, que je comprends que ça ne plaise pas !
    Et j'avais beaucoup aimé "Ghost world" le film, moi aussi... après, j'ai lu la BD en anglais, et comme je connais très très mal cette langue, je discerne mal l'humour, le second degré... et je crois que c'est pour ça que j'ai trouvé l'ensemble grossier. Je manquais de recul. Que cela ne t'empêche pas de te faire ta propre opinion !

    Posté par erzébeth, dimanche 5 avril 2009 à 15:16
  • Pour le Petit Prince, je revendique mon hérésie, et si je pèse aussi lourd qu'un canard, je suis prêt à être brûlé Pour une fois que je suis su même avis que Fashion !

    J'avais vu Ghost World le film à sa sortie. Un souvenir sympathique, même si je dois avouer que l'intrigue m'ait totalement sortie de la tête !

    Posté par Yohan, lundi 6 avril 2009 à 11:19
  • Alors c'est "A l'ombre des tours mortes" que j'ai envie de lire. J'ai lu un article récemment sur l'auteur....

    Posté par Hambre, lundi 13 avril 2009 à 13:01
  • Hambre, heureusement que tu es là, ou j'aurais complètement zappé le commentaire de Yohan !

    Donc, Mr. Yohan, vous êtes un hérétique mais je vous pardonne (je pardonne toujours tout) (ou presque). Pour "Ghost world", je peux concevoir que le film est bon, mais il ne marque pas non plus profondément... enfin, je ne crois pas... Zut, serais-je en train de te pardonner pour la deuxième fois en un temps record ?

    Hambre, je t'en conseille la lecture, ça reste une œuvre très forte...!

    Posté par erzébeth, lundi 13 avril 2009 à 18:42
  • Le petit prince

    Toute personne n'aimant pas ce livre magnifique devrait être condamnée à dessiner des moutons toute sa vie

    Posté par Cécile 2 Quoide9, jeudi 16 avril 2009 à 15:58
  • Cécile, voilà un terrible châtiment, qui me plaît beaucoup ! Mais tu serais que la planète serait vite submergée de moutons dessinés... alors qu'ils n'arriveraient jamais à la hauteur de ceux de Saint-Ex !

    Posté par erzébeth, vendredi 17 avril 2009 à 20:13
  • C'est grâce à cet album que j'ai mieux accroché au Petit prince (expérience traumatisante au collège...)
    Si tu ne connais pas Sfar, je te recommande ses Carnets et Le chat du Rabbin.

    Posté par keisha, samedi 18 avril 2009 à 09:40
  • Keisha, je suis presque surprise qu'on fasse étudier "Le petit Prince" au collège... je trouve que c'est un texte poétique qui mérite d'être découvert quand on en a envie... enfin ! Si Sfar t'a un peu réconciliée avec cette œuvre, c'est au moins ça ! Merci pour tes conseils, il y a "Le chat du rabbin" là où je travaille, j'y jetterai un œil...

    Posté par erzébeth, samedi 18 avril 2009 à 14:24

Poster un commentaire