N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 26 août 2009

Rien que de la magie

Le Palais des mirages
d'Hervé Jubert
Albin Michel, 2009, 357 pages

http://www.actusf.com/spip/IMG/jpg/LePalaisDesMirages.jpg

"Certaines machines fonctionnent à la vapeur, d'autres à l'électricité. Mais celle-ci (il étendit les bras, montrant la loge, le Vieux Paris, l'Exposition universelle) fonctionne à l'illusion. Tu le sais mieux que personne, toi qui fus fée dans le palais de ton père !"

En effet, tout démarre au Palais des mirages, le seul endroit, dans cette Exposition universelle de 1900, où l'on voit une fée descendre du plafond. Certes, la fée, c'est en réalité Clara Charpentier, quinze ans, la fille d'Hippolyte, un inventeur. Et si elle parvient à donner l'illusion de voler, c'est grâce à des câbles magiques.
Qui sont brusquement coupés lors d'une représentation.
Clara doit sa survie à un seul homme, Lukas, qui a, lui, quasiment volé pour la récupérer avant qu'elle ne tombe. L'air de rien, il vient de déjouer le premier attentat organisé pendant l'Exposition. Parce que, si Lukas est venu à Paris pour chanter dans sa chorale suédoise, ce n'est pas la seule raison de sa présence. Il recherche un objet, et ceux qui l'ont volé.
Il n'est pas le seul à rôder dans l'Exposition - il y a des Russes, une bête sauvage, un arbre qui parle, des nains qui vivent sous terre... Une bataille se joue, à l'insu des visiteurs, une bataille qui décidera de l'avenir du monde.
Et parce que Clara a immédiatement le béguin pour son sauveur, elle va prendre part à l'aventure...

Je trouvais la couverture de ce roman particulièrement attirante, et ce qui se cache derrière ne m'a pas fait regretter un seul instant mon achat. Il semblerait qu'Hervé Jubert soit un auteur (re)connu, je ne le découvre que maintenant... Qu'importe ! Ses livres ont beau être écrits pour un jeune public (pas trop non plus... il faut quand même réussir à suivre), le plaisir de lecture reste là pour le lectorat adulte. Non seulement l'écriture est plus léchée que dans d'autres romans jeunesse, mais c'est aussi excessivement entraînant. Cela est dû en grande partie à l'espiègle Clara, qui est curieuse, volontaire, gaffeuse (forcément - quand on met le doigt dans un terrible engrenage secret, on bouscule ceux qui ne s'y attendaient pas), et terriblement attachante. Son attirance pour Lukas décrit assez bien ce que peut ressentir une adolescente de quinze ans, et elle ressent la présence du jeune homme comme une bouffée d'air frais. Son grand frère, Jean-Sébastien, a disparu il y a plus d'un an, sans qu'on comprenne vraiment ce qui est arrivé (il semble juste parti). Son petit frère, Wolfgang, est obnubilé par ce qui tourne (il rêve d'avoir un vélo), et même s'il est mignon, ça reste un petit frère. Donc un peu pénible par moments. (et pour ceux qui s'interrogent, oui, les parents Charpentier aiment la musique classique. Le prénom de Clara venant de l'épouse de Schumann, elle-même pianiste). Autant dire que pour Clara, l'aventure vient à point nommé (cette expression est ridicule, je propose qu'on la bannisse de nos vocabulaires respectifs).
Evidemment, ce qu'il y a de palpitant pour le lecteur d'aujourd'hui, c'est que cette aventure nous fait sillonner, en long, en large et en travers (cette expression-là, on la garde) le Paris de 1900, à travers l'Exposition universelle. C'est fascinant d'assister à cet immense événement, même si c'est par le biais d'un récit inventé. Encore que : Hervé Jubert s'est documenté sur la période, et cela se sent. Son roman commence même par un plan de la capitale, où l'on voit la véritable étendue de cette Exposition. Les personnages découvrent le métro pour la première fois, ils s'effraient quand ils empruntent un tapis roulant ou quand ils assistent à une projection cinématographique, l'ascension de la Tour Eiffel donne le tournis, de nombreux pays sont représentés via des expositions, des illusions d'optique (on peut manger dans un train alors que défile derrière la vitre un décor européen qui donne l'impression de faire Paris-Moscou-Pékin en une demi-heure)... C'est un monde magique en soi, où Hervé Jubert ajoute sa propre magie; car, sans conteste, Le Palais des mirages est un roman d'aventure, avec une intrigue assez fouillée, mais c'est aussi un roman magique (voire fantastique). Il y a tout un passage qui m'a étrangement rappelé A la croisée des Mondes, quand Lara descend dans le monde des morts... je trouve cette "coïncidence" vraiment troublante, et dans les deux cas, ce sont des scènes qui m'ont marquée. Tout ce qui se noue, d'ailleurs, dans ce monde parallèle, est émouvant; je ne vais évidemment pas vous saccager le plaisir de lecture en vous racontant la fin, mais j'ai trouvé qu'Hervé Jubert a fait un choix d'écriture extrêmement intelligent, et très fort.
Je vous conseille vraiment ce roman, c'est une invention délectable. Tenez, j'écris ce billet plusieurs jours après avoir terminé ma lecture, et je reste encore très attachée aux personnages et à l'époque... si ce n'est pas une preuve...

Connaissez-vous d'ailleurs d'autres romans qui mettent en scène ce Paris de 1900 ? Ou qui se passent au moment de la construction de la Tour Eiffel... je me souviens d'avoir noté un titre, il y a longtemps de ça, mais je l'ai évidemment oublié...

C'est SBM qui m'a remise dans le droit chemin en me faisant découvrir H. Jubert, il ne me reste plus qu'à faire la connaissance de Blanche ! Elle n'est pas la seule à avoir aimé : Emmyne, Clarabel, Faelys Alwenn (billet totalement remarquable, qui dit tout ce que je n'ai pas dit, et qui a eu la même impression que moi pour Pullman) sont enthousiastes.

N'hésitez pas non plus à aller faire un tour sur le site dédié au roman, où vous aurez de vrais témoignages sur l'Exposition universelle de 1900, les photos sont si belles, que j'aurais aimé connaître cette époque !
La preuve :

6pageglobetour

Posté par erzebeth à 09:00 - lecture - Commentaires [25] - Permalien [#]

Commentaires

    Comme je n'ai rien à lire, j'ai demandé à Emmyne de me le prêter. Les blogueuses sont formidables. ))

    Posté par fashion, mercredi 26 août 2009 à 09:23
  • Tu es mure pour Blanche et réjouis-toi, c'est encore mieux !

    Posté par SBM, mercredi 26 août 2009 à 10:30
  • @ Fashion : PAL +1

    Posté par Caro[line], mercredi 26 août 2009 à 10:46
  • Ton parallélisme entre ce roman et une scène de Pullman ( je vénère A la croisée des monde, n'ayons pas peur des mots ) est un plaisir à lire : pour moi deux auteurs parmi les plus grands conteurs.

    Posté par emmyne, mercredi 26 août 2009 à 12:40
  • Il me le faut, celui-là!!! Je l'ai noté il y a un bon moment... merci de le rappeler à ma mémoire!!! Ca semble tout à fait génial!!

    Posté par Karine:), mercredi 26 août 2009 à 12:49
  • * Fashion, c'est effectivement très bien de fréquenter Emmyne ! J'espère que tu aimeras...

    * SBM, je m'en réjouis d'avance ! Ca m'a vraiment conquise, je n'ose imaginer qu'il a écrit encore mieux.

    * Caro[line], on n'a pas dit qu'on arrêtait de compter une fois que le challenge était lancé ? Puis un prêt, ça-ne-compte-pas !

    * Emmyne, tu m'en vois ravie ! Et ça m'incite encore plus à mieux découvrir H. Jubert, je vois que la littérature "jeunesse" a tout pour me séduire...

    * Karine, un peu que c'est génial ! (même si un peu tordu par moments). Je crois que ça te plaira, et comme tu fais aussi partie de celles qui n'ont rien à lire, ce serait dommage que tu te prives !

    Posté par erzébeth, mercredi 26 août 2009 à 19:09
  • Je ne connais pas encore Jubert, mais ce livre est dans ma PAL depuis le salon du livre ... il va falloir que je lui fasse un sort prochainement.

    Posté par Leiloona, mercredi 26 août 2009 à 19:33
  • Moi aussi j'avais noté un titre de roman se déroulant à cette époque parce qu'il y avait en plus un personnage de libraire enquêteur : Mystère rue des Saint-Pères / Claude Izner. Sinon il y a aussi un roman historique qui s'intitule "Le fantôme de la Tour Eiffel" mais je n'en sais pas plus !

    Posté par levraoueg, mercredi 26 août 2009 à 20:09
  • à partir de quel âge ?? (je pense à fifille) et sinon, c'est qui le type sur la photo à gauche ?

    Posté par amanda, mercredi 26 août 2009 à 21:12
  • Je me permets de répondre à Amanda : pas avant 13-14 ans, le contexte et l'intrigue sont tout de même complexes.
    ( Erzébeth, tu as vu, je n'ai pas eu le coeur de laisser Fashion sans rien à lire )

    Posté par emmyne, mercredi 26 août 2009 à 21:49
  • Mirontaine me l'a offert à l'occasion du swap jeunesse et je n'ai pas encore trouvé le temps de m'y pencher.

    Posté par Stephie, mercredi 26 août 2009 à 23:16
  • Chacun fait ce qu'il veut avec sa PAL, mais quand même, ne pas compter les livres empruntés, c'est vraiment de la triche, je trouve. Quant à ne pas compter les nouveaux livres... hum... là aussi c'est facile, hein ? Allez, je lis 20 livres de ma PAL et à côté de cela, j'en récupère 50. Au final : +30 chez soi. Super !!!

    Voilà, c'était le commentaire grincheux de 7h40 du matin.

    Posté par Caro[line], jeudi 27 août 2009 à 07:39
  • Le résumé du livre et ton avis, me donne envie de faire connaissance avec l'auteur. Je note donc, pour une future lecture.
    De plus, le fait de "vivre" l'Exposition Universelle de 1900 est un moment devant lequel je ne peux pas passer. Merci.

    Posté par Ellcrys, jeudi 27 août 2009 à 15:29
  • Des choses gentilles, voyons voir : tu m'as convaincue de lire ce livre, tu es contente ?! Même si je pense l'offrir à quelqu'un "pour qu'il ne compte pas"...
    Ah, et aussi, j'ai adoré ton billet Harlequin.

    Posté par Melanie B, jeudi 27 août 2009 à 16:23
  • * Leiloona, alors là, si tu n'as qu'à tendre le bras pour attraper ce livre-ci, tu n'as plus aucune excuse !!

    * Levraoueg, tu es parfaite ! Il s'agissait du "Fantôme de la Tour Eiffel", ah, merci de m'avoir retrouvé le titre ! Je vais me renseigner sur l'autre aussi, alléchant...

    * Amanda, je suis d'accord avec Emmyne, il faut que l'adolescence soit bien installée avant de lire ce roman...
    Le bel homme est Laurence Olivier, qui m'a bouleversée dans "Un amour désespéré", récemment. La photo vient de l'adaptation ciné de "Rebecca", d'après le roman de D. du Maurier.

    * Emmyne, ton grand coeur te perdra !

    * Stephie, prends quelques jours de congés, je ne vois que cette solution !

    * Caro[line], tu me fais rire ! J'avoue que personnellement, je n'inclus jamais les prêts dans ma PAL, parce que sinon, on ne s'en sort pas... :-/
    Quant à ne pas compter les nouveaux livres achetés, j'ai dit ça parce que j'ai eu l'impression que ça faisait partie de leur challenge PALesque, mais je me trompe peut-être !

    * Ellcrys, si l'époque t'intéresse un peu, oui, ce livre devient un régal. Et si j'en crois SBM, c'est un auteur incontournable !

    * Melanie B, tu es trop mignonne, merci pour ces choses gentilles ! (mais je vois que tu restes quand même mesurée, c'est bien, parce qu'avec moi, on n'est jamais vraiment sûr que je décède. C'est un suspense permanent. Actuellement, je survis encore, mais pour combien de temps ?)

    Posté par erzébeth, jeudi 27 août 2009 à 21:13
  • Non non, tu ne te trompes. Mais personnellement, je compte aussi tenir les comptes de ma nouvelle PAL !!!!

    Posté par Caro[line], vendredi 28 août 2009 à 08:35
  • @ emmyne : merci, on va attendre un peu donc!
    @ erzebeth : ah, je ne l'avais pas reconnu !

    Posté par amanda, vendredi 28 août 2009 à 10:33
  • Ah, mais je sortirai l'artillerie lourde quand tu te déclareras à l'article de la mort, ne t'en fais pas ! Ma stratégie, c'est du même ordre que la riposte graduée, tu vois.

    Posté par Melanie B, vendredi 28 août 2009 à 10:44
  • * Caro[line], c'est sans fin ! A moins de ne PAS se créer de nouvelle PAL... hé, hé hé... mais y arriveras-tu ?

    * Amanda, faut dire que la photo est toute petite...
    Le livre, tu peux peut-être le lire avant ta fille ?

    * Melanie B, tu me remontes drôlement le moral. Je penche que j'approche doucement mais sûrement de la mort, je te préviendrai en temps voulu, alors...
    Mais je vais quand même essayer d'aller dormir avant d'en arriver à une telle catastrophe.

    Posté par erzébeth, vendredi 28 août 2009 à 20:52
  • Je suis réaliste et il y aura une nouvelle PAL, que j'essayerai de limiter au maximum, enfin au minimum. Enfin tu en sauras plus demain !!

    Posté par Caro[line], vendredi 28 août 2009 à 23:13
  • * Caro[line], je te félicite quand même pour ces bonnes résolutions, je te sens hyper motivée !

    Posté par erzébeth, samedi 29 août 2009 à 11:44
  • Dans la LAL depuis trop longtemps. La reprise a au moins un avantage, celui d'améliorer la situation de mon porte monnaie anorexique.

    Posté par Theoma, mercredi 2 septembre 2009 à 14:33
  • * Theoma, tu veux dire qu'à l'heure où tout le monde tente vainement de boucler son budget sans trop être dans le rouge, à cause du retour des vacances, des impôts, de la rentrée scolaire, toi, tu parviens à nourrir ton porte-monnaie ? Tu es parfaite. Et ce livre est vraiment bon. Je dis ça, je dis rien

    Posté par erzébeth, mercredi 2 septembre 2009 à 20:20
  • Noté depuis sa sortie mais comme toi je cherche des intrigues se déroulant pendant les expo universelles du XIXe, ça devait être absolument enchanteur.

    Posté par praline, mardi 8 septembre 2009 à 08:30
  • * Praline, il y a justement Métailié qui sort un roman dans cette ambiance :
    http://www.editions-metailie.com/indoc/fiche-livre.asp?ID=993
    Je vais essayer de me le procurer, et si je le peux, ce sera avec grand plaisir que je te prêterai ensuite.

    Posté par erzébeth, mardi 8 septembre 2009 à 20:24

Poster un commentaire