N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 7 octobre 2009

Le genre de truc qui vous fait lever la nuit...

La mort dans l'âme (vous me le dites si j'en fais trop), j'ai encore été victime d'un tag. Cette fois, l'attaque ne venait pas de Fashion (étonnant, n'est-ce pas !) mais de l'Ofelia de mon coeur. Je ne peux même pas râler, pour des raisons de date : on n'embête pas quelqu'un le jour de son anniversaire. Joyeux anniversaire, copine !!!!!!

(ah, et accessoirement, je réponds donc au tag)

bukowski

1. A quel livre dois-tu ton premier souvenir de lecture ? J'ai appris à lire en compagnie de Ratus. Apparemment, ça a plutôt bien fonctionné.

2. Quel est le chef-d'œuvre "officiel" qui te gonfle ? Mais je ne sais pas, voilà qui est très compliqué. Est-ce que Les liaisons dangereuses de Laclos est considéré comme un chef-d'oeuvre ? Parce que celui-là me gonfle (encore que, je changerais peut-être d'avis en le relisant aujourd'hui). Sinon, vous ne me ferez pas lire Chrétien de Troyes (par exemple) pour mon unique plaisir. Les romans de chevalerie, les chansons de geste, et d'une manière générale, la littérature médiévale, me passent complètement au-dessus de la tête. Chefs-d'oeuvre ou pas.

3. Quel classique absolu n'as-tu jamais lu ? Des milliards environ, Céline en tête. J'ai trop honte (ça fait exactement plus de six ans que j'ai acheté Voyage au bout de la nuit. Irrécupérable, la fille).

4. Quel est le livre, unanimement jugé mauvais, que tu as "honte" d'aimer ? Le cadeau d'une mère, de Britney Spears.
(excusez-moi, je fais une petite pause, je suis hilare)
En réalité, je ne l'ai pas lu. Je le promets. Mais je ne sais pas trop quoi répondre. J'ai des films de la honte, mais des livres... moins. Si j'aime et les autres non, je n'ai pas pour réflexe de me cacher dans la savane le temps que tout le monde oublie mes mauvais goûts littéraires. De toute façon, j'ai mauvais goût de manière générale, et je le vis (assez) bien.

5. Quel est le livre que tu as le sentiment d'être la seule à aimer ? Aucune idée. Peut-être Mes mauvaises pensées de ma chère Nina Bouraoui, que certains lecteurs jugent exécrable (vous savez, le genre d'autofiction égocentrique à la française, donc inintéressante et mal écrite), alors que sa lecture m'a personnellement remuée.

6. Quel livre aimerais-tu faire découvrir au monde entier ? Le problème est que je n'aime pas partager (pourquoi tiens-je un blog dans ce cas, c'est une contradiction qui me perturbe moi-même, n'insistons pas). Quand j'aime énormément quelque chose, je n'ai pas envie de le dire à tout le monde, parce qu'il y en a toujours un pour me rétorquer que c'est nul, et ça me brise le cœur.
Mais je crois que le monde entier devrait lire De grandes espérances de Dickens. Ou l'humanité mourra dans d'atroces souffrances.

7. Quel livre ferais-tu lire à ton pire ennemi pour le torturer ? Tintin au Congo, ou Critique de la raison pure de Kant.
Les deux sont à se cogner la tête contre un mur, mais pour des raisons différentes, certes.

8. Quel livre pourrais-tu lire et relire ? Lolita (Nabokov), Les fleurs du mal (Baudelaire), Bukowski en général (même si je ne l'ai pas encore réellement lu, je sais qu'il fait partie des auteurs à relire) et bien d'autres...

9. Quel livre faut-il lire pour y découvrir un aspect essentiel de ta personnalité ? La cloche de détresse (S. Plath), sans doute. Mais je n'ai pas non plus envie qu'on découvre un aspect essentiel de ma personnalité, en fait, donc ne vous sentez pas obligé de le lire.

10. Quel livre t'a fait verser tes plus grosses larmes ? Je pleure rarement en lisant (ou alors, c'est parce que c'est de la projection de basse catégorie, sans aucun intérêt), mais il y a effectivement deux livres qui m'ont transformée en loque lacrymale. Le premier, justement, était La cloche de détresse. Le second ne vous regarde pas (c'est bon de cultiver le mystère).

11. Quel livre t'a procuré ta plus forte émotion érotique ? Je trouve ça vraiment compliqué de répondre; heureusement que Cuné est passée par là, je vais faire comme elle, répondre Philippe Djian, même si je le connais fort peu.

12. Quel livre emporterais-tu sur une île déserte ? Qu'est-ce que tu veux que j'aille faire sur une île déserte, je n'aime pas le sable ni les étendues maritimes, envoie-moi plutôt dans une montagne déserte, ou une lande déserte, et là, je réfléchirai à éventuellement répondre quelque chose.

13. De quel livre attends-tu la parution avec la plus grande impatience ? Le seul auteur dont je guette les parutions, c'est Henry Bauchau. On ne se refait pas.

14. Quel est selon toi le film adapté d'un livre le plus réussi ? Alors, depuis que j'ai essayé de voir une adaptation d'Anna Karénine, j'ai décidé que j'en avais royalement marre des adaptations cinématographiques, c'est insupportable de raccourcis.
Mais je concède que Le seigneur des anneaux a été admirablement adapté.

Qui a envie de jouer à son tour ? Levraoueg, histoire de te remettre le pied à l'étrier ? Je n'aime pas dénoncer les copains, alors les volontaires n'ont qu'à sortir eux-mêmes des rangs.

Posté par erzebeth à 09:00 - inutile - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    J'aime la manière dont vous reposez Tristan Corbière sur le côté

    Parfait. Le titre est merveilleux, la photo est sublimement chouette et tout ton billet est estampillé Erzébeth et c'est ça que j'adore justement
    MERCI COPINE! (Hank Moody et Hank Chinaski pour mon anniversaire, pfiou! je suis une femme à hommes)
    Tu es un amour, tu le sais ça?

    Posté par Ofelia, mercredi 7 octobre 2009 à 09:53
  • j'adore ta réponse à la question 8, à propos de Bukowski. Et tu nous dira ce que vaut le livre de Spears, d'accord ?

    Posté par amanda, mercredi 7 octobre 2009 à 10:06
  • Bon, je suis affreusement déçue pour Les liaisons dangereuses que j'ai adoré, mais je te pardonne car tu n'as pas lu pour de bon Britney et tu reconnais que le seigneur des anneaux est bien adapté au ciné !
    Bonne journée !

    Posté par bladelor, mercredi 7 octobre 2009 à 10:21
  • Bon, l'humanité ne mourra pas dans d'atroces souffrances à cause de moi, j'ai déjà fait mes devoirs. Comme toujours, j'adore tes réponses aux questionnaires, et je trouve la question sur "quel chef d'oeuvre on n'a pas lu" un peu bête, puisque je crois que tout le monde a encore des milliards de choses inconnues à découvrir. Malgré tout, je ne résiste pas à l'envie de dire que j'ai lu "Voyage..." MOI ;o) (enfin, certains rétorqueront sans doute que je n'ai fait que poser les yeux dessus, mais bon (oui, j'ai décidé de dire des tas de choses inutiles aujourd'hui)).
    Tu as de la chance, il faut que j'aille souhaiter un joyeux anniversaire à Ofelia avant d'oublier...

    Posté par Lilly, mercredi 7 octobre 2009 à 13:41
  • Djian est à mon "programme". Sinon, il va falloir que je jette à un œil à "La Cloche de détresse"...
    On lit rarement des avis déçus sur "Les Liaisons", sans doute parce qu'on se sent obligé de l'aimer... J'en garde un très bon souvenir de lecture!
    Bien d'accord avec toi: les Tolkien ont vraiment bien été adaptés au cinéma. Tout comme "Je vais bien ne t'en fais pas", "Into the wild", "Boy A", etc. J'en passe, et j'en passe...

    Posté par Mariel, mercredi 7 octobre 2009 à 14:08
  • * Ofelia, le titre était tout exprès pour toi (mais tu t'en doutais bien). Il fallait bien ça pour fêter dignement ton anniversaire ! Je t'embrasse, copine, et merci pour toutes ces gentillesses

    * Amanda, ouille, tu me crois capable d'acheter le livre de Spears ? (moi, j'en doute encore) (en plus, tu as remarqué ? sur la couverture, on dirait Céline Dion... non mais quel cauchemar...!)

    * Bladelor, je te remercie d'avoir le pardon aussi souple ! Pour Laclos, tu sais, c'est bêtement parce que je n'aime pas l'épistolaire...

    * Lilly, merci d'être une aussi bonne élève ! Plusieurs questions sont assez bêtes, mais que veux-tu, c'est le principe même du tag, non ?
    Quant à Céline, arrête, je me souviens que tu en avais merveilleusement parlé. Espèce de modeste !

    * Mariel, Djian mérite d'être découvert, j'espère qu'il te plaira ! Quant aux adaptations que tu cites, je ne peux pas juger, soit je n'ai lu que le roman (pour "Je vais bien,..."), soit je n'ai vu que le film ("Into the wild"), soit je ne connais pas ("Boys A"). Mais tu as raison, il y a bon nombre d'oeuvres qui ont été très bien adaptées, et heureusement !

    Posté par erzébeth, mercredi 7 octobre 2009 à 20:09
  • Mouaaaarff ! Et re-mouaaaarf !!

    Mais, franchement, Djian, érotique ?? Dans le genre lumière néon sur le zinc d'une cafèt' alors. Bon, en même temps, je n'ai lu que deux roman de lui "37°2", suite au film (qui lui est une merveille) et un autre dont j'ai oublié jusqu'au titre.

    A part ça : encore tu déménages ? (car par chez nous on malmène l'ordre des mots dans les phrases, je le précise pour les Nordistes)

    Posté par Fantômette, mercredi 7 octobre 2009 à 20:59
  • Moi non plus j'y crois pour les Liaisons dangereuses ! (Enfin je crois à ta parenthèse). Par contre je suis tout à fait d'accord pour Chrétien de Troyes et Cie, mais là on risque d'attrister Fashion ! Je pense que je vais laisser reposer ce tag un peu, mais je le ferai un jour, quand j'aurai bien réfléchi et que tu ne t'y attendras même plus. Sinon une question me taraude : est-ce que tu fais partie des filles qui ramassent des jonquilles ?

    Posté par levraoueg, mercredi 7 octobre 2009 à 21:13
  • Et pour le blog-it : c'est rien à côté de ce qui t'attend dans ta future ville, car y dénicher l'appart' de ses rêves n'est vraiment pas chose facile.
    Je t'ai bien cassé le moral là, non ?

    Posté par levraoueg, mercredi 7 octobre 2009 à 21:17
  • J'allais faire une remarque mais Levraoueg m'a devancée. )
    Et je constate que tu n'es ni revancharde ni rancunière : je m'attendais à prendre ce tag dans la tempe comme un boomerang, mais non. L'avenir te le rendra au centuple.

    Posté par fashion, jeudi 8 octobre 2009 à 07:24
  • Qu'est-ce qui te fait dire que tu as mauvais goût ? Quelle est la définition du bon goût, d'abord ? Bon, tu n'aurais pas un autre tag en réserve, qu'on découvre d'autres aspects essentiels de ta personnalité ? )

    Posté par Melanie B, jeudi 8 octobre 2009 à 14:11
  • * Fantômette, et "37°2" (livre) n'est pas érotique ? (le film fait partie de mes préférés absolus, mais je n'ai pas lu le bouquin). En vrai, je n'avais rien d'érotique à répondre. Je connais trop peu cette littérature-là.
    Et oui, je déménage encore, parce qu'une terrible malédiction pèse sur mes frêles épaules : Jamais plus d'un an vivre dans le même endroit je dois.
    Un jour, je retrouverai la méchante sorcière responsable de ce châtiment !

    * Levraoueg, non, mais je fais partie de celles qu'ont déjà eu la varicelle
    Et pour l'appart, j'ai un tuyau sous le coude (mais chut) (et surtout : croisons les doigts !).

    * Fashion, allons, c'est bien que je n'aime pas la littérature médiévale, comme ça tu as récupéré mon Saint Brendan )
    (euh, zut, en fait, l'allusion à Levraoueg concernait peut-être l'appart ?) (je m'y perds)
    En vérité, je suis revancharde et rancunière, si si Mais là, je devais être sacrément crevée : j'ai même pas pensé à te taguer ! C'est moi tout craché, ça

    * Mélanie, si tu voyais ma DVDthèque, par exemple, tu comprendrais ma définition du mauvais goût (mais je ne peux rien dévoiler publiquement, ou il va encore y avoir des crises cardiaques parmi mes lecteurs). Le bon goût, je crois que c'est lire Hemingway à la place de Beigbeder. Par exemple. Ce qui n'est pas toujours mon cas.
    Quant au tag, n'aie crainte, je serai bien trahie par les copines prochainement...

    Posté par erzébeth, jeudi 8 octobre 2009 à 19:29
  • "Le problème est que je n'aime pas partager (pourquoi tiens-je un blog dans ce cas, c'est une contradiction qui me perturbe moi-même, n'insistons pas). Quand j'aime énormément quelque chose, je n'ai pas envie de le dire à tout le monde, parce qu'il y en a toujours un pour me rétorquer que c'est nul, et ça me brise le cœur."

    Bon sang, mais bien sûr !
    Comme je partage ce sentiment... Je suis démolie aussi, quand on me dit détester les œuvres que j'Encense... Et je tuerais de sang froid l'émetteur susceptible d'affirmer platement que "c'est nul". Rien que d'y penser, je bous et serre les poings... !

    Et je suis d'accord pour Kant aussi... Mais il n'y a même pas besoin d'ouvrir sa Critique de la raison pure : en ce qui me concerne, je sature dès l'instant où son petit nom est prononcé ! (c'est très gratuit, mais j'ai des séquelles d'un cours de philo bigrement mal donné )

    Posté par Reka, jeudi 8 octobre 2009 à 21:20
  • Livres

    Je vois qu'on partage le même amour de la lecture et des livres... Je découvre votre blog avec plaisir!
    Marc

    Posté par Marc, vendredi 9 octobre 2009 à 12:13
  • * Reka, on est donc sur la même longueur d'ondes ! Mais d'un autre côté, quand quelqu'un aime autant que nous un de nos livres favoris, quel bonheur !
    (pour Kant, je compatis, et j'ai la même réaction que toi; j'ai dû l'étudier en fac, et en fait, je n'ai même pas réussi à lire dix pages. Quand même eu la moyenne au partiel. Mystère)

    * Marc, bienvenue ! Merci pour ce message personnalisé (...), et à bientôt !

    Posté par erzébeth, samedi 10 octobre 2009 à 15:09
  • Ah la la Erzie, tu as raison une part de mystère, c'est mystérieux

    Posté par anjelica, samedi 10 octobre 2009 à 23:31

Poster un commentaire