N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

samedi 31 octobre 2009

Est-ce que Dieu est dans votre vie, là ?

Les individus normaux qui ont la chance d'avoir le week-end pour eux profitent généralement du samedi matin pour dormir un peu plus tard que d'habitude, traîner pendant le petit déjeuner, se laver un peu plus tranquillement. La normalité me fait cruellement défaut puisque tel un individu hautement stupide, j'ai fait sonner mon réveil pour aller à la piscine. Je peux vous dire que, du fond de mon lit, ça me restait en travers de la gorge. Mais depuis que j'ai découvert qu'il y avait peu de monde, le samedi matin, à l'ouverture de la... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:59 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

jeudi 29 octobre 2009

« la tête un peu penchée, mais le cœur plein d'espoir »

L'amant de Lady Chatterleyde D.H. Lawrence (1928)traduit en 1932 par F. Roger-Cornaz, pour Gallimard499 pages dans ma fort vieille édition de poche qui sent littéralement mauvais. Ça m'apprendra à acheter d'occasion « La vie était toujours un rêve, ou une folie, enfermée dans un endroit clos. » Et la vie peut aussi ressembler à une histoire d'amour, du genre qu'on n'attend plus. Un mari paralysé qui comble sa perte de virilité en se lançant dans l'écriture, une femme quelque peu délaissée et lasse, une femme, alors, qui deviendra... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
lundi 26 octobre 2009

Meine Ehre heisst Treue

traduction : Mon honneur, c'est la fidélité La mort est mon métierRobert MerleGallimard, 1952; (Folio, 1972)370 pages Quand on commence à réfléchir sur les camps de concentration, on en vient à se demander qui étaient ces hommes qui ont mis en place ces machines meurtrières, on se demande comment ils ont pu consciemment participer à un tel massacre. En un sens, La mort est mon métier répond à ces interrogations, et à bien d'autres, en dressant le portrait du commandant du camp d'Auschwitz. En réalité, il s'appelait Rudolf Hoess. A... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
jeudi 22 octobre 2009

« Jane Eyre, c'est intemporel »

Un jour, sans trop savoir comment, vous vous retrouvez à un pique-nique où vous rencontrez trois incroyables énergumènes qui crient d'enthousiasme dès que le nom Fforde est prononcé. Vous vous dites qu'il y a anguille sous roche (vous aimez les expressions ringardes), qu'il faut aller vérifier par vous-même. Vous commencez par lire Jane Eyre, histoire de faire les choses dans l'ordre. Puis, un soir, alors que vous pensiez simplement vous rendre dans un restaurant indien pour y dîner, on vous tend un paquet bleu, qui contient L'affaire... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
vendredi 16 octobre 2009

Pour ceux qui veulent savoir

On peut identifier un autiste à sa démarche, contrairement à ce que disent les légendes urbaines les cheveux ne continuent pas de pousser après la mort, le turquoise me va très bien, il est plus difficile qu'on ne le croit d'être végétarien, certains profs ne comprennent pas d'eux-mêmes que "texte imprimé" est synonyme de "livre", les sarkozystes portent des Ray-ban et lisent Le Figaro confortablement installés dans un fauteuil en cuir, des chaussures bio-éthiques ne coûtent pas forcément plus chères que des... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 22:25 - Commentaires [36] - Permalien [#]
mercredi 14 octobre 2009

L'activité criminelle entraîne le besoin d'écrire

Le Voyage d'hiverd'Amélie NothombAlbin Michel, août 2009 « Tant pis : il y a des femmes qu'il faut aimer malgré elles et des actes qu'il faut accomplir malgré soi. » Je suis étonnée par les différents avis (journalistiques ou non) que j'ai pu lire vis-à-vis de ce roman, tant ils sont acerbes et intransigeants; alors que, de mon point de vue de simple lectrice, ce Voyage d'hiver, sans être un chef-d'œuvre, n'en offre pas moins une lecture agréable. Dans ce rendez-vous annuel nothombien, on rencontre Zoïle, dont le prénom est... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

lundi 12 octobre 2009

Chaque couple possède son Genève

Parfois, si vous offrez deux fois de suite le cinéma à une personne, il se peut qu'elle vous remercie en vous offrant un livre. Ce qui est plutôt cool. En cas de bonheurde David Foenkinos (2005, Flammarion)J'ai lu, 2007, 191 pages(et une dédicace mystérieuse, "à Claire C.", soit c'est le nom de jeune fille de sa propre femme, soit c'est Claire Castillon, Caroline, please, enquête) « Il avait voulu tout bien faire; il avait préparé son costume depuis plusieurs jours, le froissant ainsi dans sa bonne intention. Il... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
samedi 10 octobre 2009

Depuis, j'ai aussi acheté des chaussures

Si je tenais un blog digne de ce nom, je devrais vous gratifier d'un billet de lecture, mais ne cherchez pas, la machine est toujours rouillée.Je suis sûre que c'est à cause des tags qu'on m'a infligés en pagaille ces derniers temps; c'est mauvais pour la santé, je l'ai toujours dit. Ou du moins pensé. Je ne baisse pas les bras pour autant. J'ai juste environ 34 problèmes urgents à régler pour essayer d'alléger mon esprit (et mon inconscient, parce que les rêves tordus, merci bien), et une fois que je serai un peu plus détendue et... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 19:45 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
mercredi 7 octobre 2009

Le genre de truc qui vous fait lever la nuit...

La mort dans l'âme (vous me le dites si j'en fais trop), j'ai encore été victime d'un tag. Cette fois, l'attaque ne venait pas de Fashion (étonnant, n'est-ce pas !) mais de l'Ofelia de mon coeur. Je ne peux même pas râler, pour des raisons de date : on n'embête pas quelqu'un le jour de son anniversaire. Joyeux anniversaire, copine !!!!!! (ah, et accessoirement, je réponds donc au tag) 1. A quel livre dois-tu ton premier souvenir de lecture ? J'ai appris à lire en compagnie de Ratus. Apparemment, ça a plutôt bien fonctionné. ... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 5 octobre 2009

« Opsimath »

définition : « qui apprend sur le tard, à la fin de sa vie » Mise en garde : ce qui suit risque d'être légèrement désagréable. La reine des lectricesd'Alan Bennett (2007)roman traduit par Pierre MénardDenoël, 2009 Il n'est pas facile de calomnier un ouvrage qui a fait l'unanimité sur les blogs, mais pour les jeunes timides qui n'oseraient pas se lancer, je me permets d'ouvrir le bal.Tout le monde (ou presque, comme nous le verrons finalement lors du recensement des différents billets de lecture) a trouvé du charme à ce... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]