N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

lundi 9 novembre 2009

"L'automne est une demeure d'or et de pluie"

(dixit Jacques Chessex)

Il paraît que c'est bon signe, que ça veut dire que les gens m'aiment bien (si, d'abord, c'est Levraoueg qui me qualifie de chouchoute, je n'invente rien). Mais j'aimerais bien que les gens me prouvent leur attachement autrement qu'en me coltinant le moindre tag qui passe dans mon périmètre de survie.
Seulement voilà, on essaie de m'apitoyer;
on me dit que je suis merveilleuse. Je le crois. Et une fille merveilleuse, qu'est-ce que ça fait, à votre avis ? Ça se plie à ce qu'on lui demande. Las, un jour, je suivrai des cours où l'on m'apprendra à dire Non. En attendant, faut de moyens (je suis sûre que ces cours sont hors de prix), j'acquiesce, telle une pauvre victime de la société virtuelle. Vous brûliez de savoir ce qui remplit actuellement mes journées, vous allez être comblés.

~ Seven things shaping my fall ~

~ les vitamines; c'est excessivement et totalement essentiel, surtout quand on sait ma propension à ressembler plus souvent à une serpillère qu'à un être humain en bonne et due forme. L'extrait de pamplemousse ne m'ayant strictement rien fait, j'acquiers tonus et vitalité grâce à l'acérola. Oui, maintenant, j'arrive à tenir jusqu'à 22h le soir. Quel exploit sensationnel (j'ai envie de pleurer). Ça a au moins l'avantage d'avoir bon goût, un côté acidulé-bonbon qui ne peut que m'exalter. Et si en plus ça éloigne la grippe de mon petit organisme fragile, je ne peux qu'adhérer.

~ les bonnes résolutions que je ne tiens absolument pas. Tenir mon armoire bien rangée, faire la vaisselle dès que le repas est terminé, rester plus d'une demi-heure à la piscine, tenter de me cultiver. Si l'on sait que, cette semaine, j'ai passé 20 minutes à chercher un satané sous-pull dans mon avalanche de fringues (ça m'apprendra à n'acheter que du monochrome, rien ne ressemble plus à un haut noir qu'un autre haut noir), que j'ai finalement accepté de faire la vaisselle parce qu'il ne me restait plus un seul couteau de propre (et que je voulais goûter ce fromage, là, tout de suite), que les gens m'ont tellement énervée à la piscine que j'en suis sortie au bout de 25 minutes, en rage, et qu'une de mes collègues essaie à tout prix de me faire lire Dewey, l'histoire du mignon petit chat, vous comprendrez alors que toutes mes résolutions tombent à l'eau. Ne parlons même pas de mon envie de mincir, s'il vous plaît.

edward
Cette photo n'est pas à prendre au 1er degré, merci.

~ la Saga du désir interdit. Ou comment un vampire et un loup-garou tombent éperdument amoureux d'une petite humaine sans charme. 2465 pages (j'ai compté). A l'heure où j'écris ces lignes (dimanche, 15h26, temps sec et glacial), il ne me reste plus que 306 pages. Je n'en puis plus - et pourtant, je persiste, encore et toujours. On en reparlera quand j'aurai tout lu. Le week-end, je ne lis que ça. Le soir, je renonce à mettre un DVD pour connaître la suite des aventures (qui commencent légèrement à toucher le fond, je dis ça, je ne dis rien). Ce n'était peut-être pas l'idée du siècle d'enchaîner les quatre romans à la suite. N'empêche que, malgré tous mes grognements et mes fous rire, ça m'occupe drôlement bien les dimanche après-midi, sous ma couette, avec un thé fumant à proximité.

~ je dirais bien que les doutes rythment ce bel automne, mais ce serait tricher : je doute à toutes les saisons, c'est un de mes grands talents. Et comme je n'ai pas envie de vous raconter pourquoi je me triture les méninges, tout ceci reste fort nébuleux. Je pourrais les associer aux projets, car j'en ai autant que des doutes (les deux vont ensemble, finalement, ils se tiennent symboliquement la main pour parcourir le doux chemin de la vie) mais ça ira, oui, tout ira bien.

~ l'automne, pour moi, c'est la récompense après avoir difficilement survécu à l'été. Je suis pire qu'enthousiaste d'avoir ressorti mon gros manteau, mes mitaines roses, mes écharpes toutes douces et les chaussettes rigolotes, j'aime les feuilles mortes et les couleurs sur les arbres, le potiron, les raclettes, la buée qui sort de ma bouche quand je pars travailler le matin, j'aime le thé, je sais que la saison des chocolats chauds et des clémentines n'est plus qu'à deux pas, et ça me réjouit. Il faudrait juste qu'on invente des mini-bouillottes à mettre dans les chaussures, mais à part ce petit détail, l'automne est un régal.

~ les soirées, les sorties, les restos, les tisanes anti-stress et les sourires enjoués qui sont parfois surjoués. Les choses à régler d'urgence, les lieux que je décide de ne pas aller revoir, les gens qui me manquent et ceux qui me manqueront. Les bouteilles de vin blanc, la gentillesse de certains et la connerie des autres, le goût des dernières fois, l'impatience, la déception et quelques disparitions, les fous rire. Les abri-bus où il n'y aucune indication, aucun nom d'arrêt, le taxi comme dernier recours, l'odeur de cigarette dans mes cheveux, le bas des pantalons mouillé par la pluie, le bonheur de le lire, le soleil froid du matin, les habits chauds, la chance que j'ai.

~ les tags. Parce qu'il semblerait bien que le monde entier se soit ligué contre moi pour me refiler tous les tags possibles et imaginables. Selon mon humeur, ils sont classés dans égocentrisme, ou dans inutile... Selon mon humeur, j'y réponds plus ou moins bien (là, on sent clairement mon manque d'inspiration, ne le niez pas). Même si je ne rate jamais une occasion de parler de moi, je vais quand même tâcher de varier les plaisirs...

Je ne sais plus qui a été désigné(e) par ce tag, qui a réussi à y échapper. Chiffonnette, ça te dirait de nous parler de ton automne ? Des sept recettes que tu préfères cuisiner en ce moment, ou n'importe quoi d'autre ?

Posté par erzebeth à 09:09 - inutile - Commentaires [25] - Permalien [#]

Commentaires

    Tes réponses sont à ton image (bah oui forcément me diras-tu) mais tu sais ce que je veux dire. L'automne c'est super chouette, je valide.
    Chiffonnette se retrouve donc taguée par toi et par moi. Elle va crier au complot aussi. Décidement, plus qu'un complot c'est une malédiction.

    Posté par Ofelia, lundi 9 novembre 2009 à 09:55
  • "Cette photo n'est pas à prendre au 1er degré, merci. "

    Huhu, je me marre toute seule. Tu t'es quand même enfilé la saga en un temps record. Je dis ça, je dis rien.
    Huhu, quoi. )))

    Posté par fashion, lundi 9 novembre 2009 à 12:22
  • Arrête de faire ta bougonne

    Posté par anjelica, lundi 9 novembre 2009 à 12:39
  • Erzébeth, je crois que nous avons une connexion mystique au sujet du chauffage. Et pas qu'au niveau du chauffage, d'ailleurs. C'est inquiétant?
    Et pour les bouillottes de pieds, ça existe, ça s'appelle la semelle en laine bouillie (ou pas bouillie même) et c'est une tuerie, mais je ne sais pas où on trouve ça en France... désolée!

    Posté par Mo, lundi 9 novembre 2009 à 12:53
  • "La saga du désir interdit" !

    Posté par bladelor, lundi 9 novembre 2009 à 15:51
  • Les mini-bouillottes à chaussures, j'avoue que je ne connais pas, mais moi j'ai des UGG (tu sais, les énormes bottes fourrées mouton dedans mouton dehors), et c'est pas extrêmement sexy, mais ça tient vraiment chaud (j'ai testé par -15° à NYC), et en plus ça glisse même pas dans la neige!

    Posté par Ju, lundi 9 novembre 2009 à 17:11
  • Les quatre romans d'un seul coup et tu es encore vivante!! Tu seras reconnue comme martyr de la société dans 100 ans!

    Posté par Pimpi, lundi 9 novembre 2009 à 19:27
  • J'adore ! Mais tu n'es pas encore entrée dans la saison chocolat chaud/clémentines ? Moi si ! Sinon ce qui serait drôle après ta série pour ados à vampires, ce serait d'enchaîner avec ton recueil de Bukovski ou quelque chose de bien bien loin de cet univers. En tous cas ton automne a l'air plutôt heureux ou ce billet écrit dans un moment d'allégresse !

    Posté par levraoueg, lundi 9 novembre 2009 à 20:26
  • Tu me ferais presque aimer l'automne, tiens.

    (nooon ? les 4 à la suite ? et tu dis qu'Edward te laisse de marbre ? ch'te crois pas ! )

    Posté par Fantômette, lundi 9 novembre 2009 à 20:59
  • Et de deux! Puisque c'est toi je rajoute la version des sept recettes va!!

    Posté par chiffonnette, lundi 9 novembre 2009 à 21:44
  • Ah, et tu fais partie de quelle team au fait? Jacob ou Edward??? Chuis curiiiiieeeuuuusse!

    Posté par chiffonnette, lundi 9 novembre 2009 à 21:45
  • C'est beau l'automne et on peut même y découvrir que même des romans de vampire so romantiques qui font pouffer sont terriblement addictifs

    Posté par yueyin, lundi 9 novembre 2009 à 22:16
  • * Ofelia, you're so sweet
    Je ne me souvenais pas que tu avais tagué Chiffonnette, en fait, c'est ce que je déteste par-dessus dans les tags : le moment où il faut dénoncer les copains. Brr.

    * Fashion, oh non, pas un temps record ! Il m'a fallu plus de quinze jours, quand même
    Mais cette fascination autour de l'acteur, là, me fait hurler de rire

    * Anjelica, si j'arrête, ce ne sera plus moi !

    * Mo, j'aime beaucoup cette connexion, personnellement, alors je ne m'inquiète pas du tout
    Et sinon, dois-je comprendre que toi, tu as déjà des semelles en laine bouillie ? J'arrive pas à en trouver (sur internet), au mieux, ce sont des chaussons en laine bouillie, mais moi, je veux pouvoir sortir avec cette petite merveille !

    * Bladelor, je répète ce que j'ai trouvé sur Wikipédia, je n'invente rien, j'adore cette présentation un peu pompeuse !

    * Ju, excellent conseil de ta part ! Malheureusement, je ne peux pas l'appliquer à ma personne, je refuse de porter des bottes depuis que je me suis fait une entorse en voulant en enfiler une (véridique) (bon, j'avais huit ans, mais quand même)

    * Pimpi, non, aussi tard que ça ? Je voulais que mon calvaire soit reconnu de mon vivant !

    * Levraoueg, en fait, j'adore l'automne, alors d'en parler, ça m'a rendu toute joyeuse !
    Je me retiens encore pour les chocolats chauds/clémentine, je savoure d'abord une phase thé rouge/poires, phase charmante aussi !
    Quant à mes lectures, ah, tu n'as pas tort, j'ai justement lu des poèmes de Buk, hier soir, après avoir fini la saga... mais j'ai enchaîné avec un roman de fantasy, finalement.

    * Fantômette, believe me. L'automne est une belle saison et Edward est insipide.

    * Chiffonnette, oh, chic, t'es gentille ! Rien que de penser aux sept recettes, je salive
    Quant à la team, euh, bon, je suis plutôt Jacob, encore qu'il a perdu énormément de points depuis son imprégnation...

    * Yue, et je sais que toi, tu en connais un rayon en addictions en tout genre !

    Posté par erzébeth, mardi 10 novembre 2009 à 13:19
  • Héhéhé oui, je suis équipée (je ne me souviens pas où je les ai rangées, mais ça, c'est un détail).
    Je vais dans un pays "froid" en décembre, si tu es sage, je t'en chercherai!

    Posté par Mo, mardi 10 novembre 2009 à 14:14
  • T'es sûre ? Rien que d'entendre parler des "couleurs de l'automne", j'hiberne (comment dit-on "hiberner" pour l'automne, au fait ? ). Moi j'aime le vert qui claque, le grand bleu avec un tout p'tit nuage blanc dans le coin, le soleil qui brûle, l'air immobile. Pas une saison pour un vampire, ça...

    Posté par Fantômette, mardi 10 novembre 2009 à 18:09
  • * Mo, tu veux dire que malgré les températures sibériennes (si, si), tu n'as pas encore cherché tes semelles magiques ? Tu es wonder woman, ou je ne m'y connais pas.
    Et tu es a-do-ra-ble mais ne t'inquiète pas pour moi, si j'y tiens vraiment, je m'en trouverai

    * Fantômette, je croirais lire ma mère... elle est tellement nostalgique qu'elle m'imite le bruit des cigales quand elle m'a au téléphone.
    Je reconnais que le froid n'est pas toujours agréable (il nous faudrait un loup-garou en hiver), mais à l'inverse, comment peux-tu supporter la lourdeur de la chaleur, son poids écrasant, l'absence totale de souffle d'air ?

    Posté par erzébeth, mardi 10 novembre 2009 à 19:13
  • Fastoche

    Je deviens minérale.
    Ou fossile, selon l'âge que tu me donnes ( .

    Posté par Fantômette, mardi 10 novembre 2009 à 20:31
  • Une jacob girl..... tu as du GOUT!!!!!!! Et je rigole à lire ce tag... mais que t'ont fait ces gens à la piscine? savent pas comment nager dans le bon sens, sur le bon côté de la ligne d'eau? les gamins sautent dans tous les sens????

    Posté par Choupynette, mardi 10 novembre 2009 à 20:34
  • Des bonnes résolutions qui tombent à l'eau, de la saga à n'en plus finir, du non premier degré, et des doutes. Mais présenté en mode hilarant.
    Sois moins drôle, tu seras moins taguée.
    (*réflexion*)
    Sois encore taguée, tant pis pour toi !

    Posté par May, mardi 10 novembre 2009 à 21:34
  • Ouiiii, encore une Jake girl!!!! Welcome to the team!!!! ))
    (et oublions cette histoire d'imprégnation, car oui, c'est ridicule)

    Posté par fashion, mercredi 11 novembre 2009 à 01:01
  • @Fashion: enfin, Jacob va peut-être recevoir l'attention qu'il mérite face à ce bloc rafraichisseur d'Edward... ))

    Posté par Choupynette, mercredi 11 novembre 2009 à 11:23
  • Je me serais bien passée de cette photo... (Bah oui, c'est la seule chose que je dirai !!!)

    Posté par Caro[line], mercredi 11 novembre 2009 à 13:33
  • * Fantômette, minérale, à coup sûr. Mais même comme ça, personnellement, j'agonise. Tu es un minéral particulièrement résistant.

    * Choupy, alors, si, ils savaient nager aux bons endroits, mais y'avait trop de monde. A un moment, on était 12 dans notre minuscule couloir, ça m'agaçait affreusement, c'est impossible de nager à son aise dans de telles conditions.

    * May, je te promets solennellement, rien qu'à toi, que mon prochain tag ne sera pas drôle du tout. Je le sais déjà, il est écrit. Pourvu que ça refroidisse les tagueurs...
    (mais, merci pour les compliments !)

    * Fashion, je ne peux pas oublier. Ce qui fait que, même si j'ai bon goût en choisissant Jacob (je ne suis pas aussi gourdichonne que la Bella), je te le laisse avec grrrand plaisir

    * Choupy, j'ai une copine qui est amoureuse de Jacob, tu vois, le monde ne va pas si mal
    (ou peut-être que si, justement ! )

    * Caro[line], alors que je l'ai mise *exprès* pour toi ! Je suis déçue

    Posté par erzébeth, mercredi 11 novembre 2009 à 16:13
  • Eh non, toujours pas semelles magiques, ni de bottes, ni les manteaux d'hiver... Je suis du genre qui a toujours trop chaud, surtout dans le métro, et puis question froid, le meilleur est encore à venir!

    Posté par Mo, mercredi 11 novembre 2009 à 21:24
  • * Mo, voilà un point sur lequel on diffère : je suis une grande frileuse. Ta résistance me fascine (et m'inquiète) (non, allez, me fascine juste). Mais tu as raison, le pire est à venir ! (chic)

    Posté par erzébeth ;-), jeudi 12 novembre 2009 à 20:10

Poster un commentaire