N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 30 décembre 2009

Partie de campagne

Parfois, il est clairement écrit provinciale sur mon front.Comme samedi dernier, où je pensais naïvement les gens en train de se remettre difficilement des agapes de Noël, alors que pas du tout. Ils étaient en forme, les gens. Ils étaient des milliers à avoir la même idée que moi, à savoir : sortir.Faire des musées.Je pensais que visiter une expo le samedi 26 décembre relevait d'un caractère purement asocial, je me fourvoyais. Oui, l'image est un indice sur le sujet de ma visite. J'avais plusieurs bonnes raisons d'aller rencontrer... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 22:11 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

lundi 28 décembre 2009

« Tous les génies sont des ivrognes »

(mais l'inverse ne fonctionne pas) Le PostierCharles Bukowski (Post office, 1971)traduction de Philippe Garnier, Grasset, 1986208 pages « Mais je pouvais pas m'empêcher de penser, bon dieu, tout ce que ces facteurs font c'est amener leurs lettres et tirer leur coup. C'est le boulot qu'il me faut, oh oui oui oui. » Ce qu'on se crée comme illusions, quand même.Henry Chinaski est un pauvre raté parmi tant d'autres, avec ceci de différent qu'il n'a pas encore renoncé. Renoncé à quoi, me direz-vous ? Mais, à ressentir. A être... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
jeudi 24 décembre 2009

Christmas Eve, I just can’t sleep

Honnêtement, tout à fait entre nous, j'ai oublié Noël cette année. Oh, pas de souci, j'ai bien contribué à notre merveilleuse société de consommation en achetant des cadeaux à mes proches (dont une fantastique chenille à comptines qui va être notre régal quotidien les prochaines semaines, certains cadeaux devraient être interdits, tout simplement). J'ai mangé un chocolat par jour depuis début décembre (comment ça, je n'ai plus l'âge ?) et j'ai moi-même fourni une liste de mes envies à ma famille.En apparence, Noël est là.Juste en... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
lundi 21 décembre 2009

« Il ne faut jamais faire confiance aux miroirs »

Coralinede Neil Gaiman (2002)Albin Michel, 2003, pour la traduction française d'Hélène Collonj'ai une édition France Loisirs, mais chut, je l'ai acheté dans un vide-grenier, je suis pardonnéeet elle fait exactement 145 pages « Il est étonnant de constater à quel point notre personnalité dépend du lit dans lequel nous nous réveillons le matin. Étonnant, aussi, comme cette personnalité peut être fragile. » Le pire souci de Coraline n'est pas d'avoir un prénom que personne ne prononce correctement, mais plutôt de s'ennuyer. Ses... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
lundi 14 décembre 2009

Toute l'obstination du malheur ruisselant d'une source unique

Monterianod'E.M. Forster (Where Angels Fear to Tread, 1905)Plon, 1954, pour la traduction de Charles Mauron10/18, 253 pages, plus édité actuellement Premier roman d'Edward Morgan Forster, Monteriano oscille en permanence entre l'Angleterre intransigeante et l'Italie plus sentimentale que cérébrale. Lilia, une jeune veuve qui vit avec sa belle-famille et sa fille, part en voyage en Italie avec Miss Abbott, espérant ainsi découvrir un pays dont son beau-frère ne fait que vanter les mérites depuis l'un de ses propres voyages : « Et... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
vendredi 11 décembre 2009

Quelqu'un devrait écrire un livre sur votre famille

Testament à l'anglaisede Jonathan Coe (1994, What a carve up !) Gallimard, 1995, pour la traduction française de Jean PavansFolio, 679 pages « On est toujours extrêmement distrait par des meurtres en série, n'est-ce pas ? » Aujourd'hui, je suis bien embêtée. A la question : Comment parler d'un gros roman fort complexe, en le présentant le plus clairement possible ?, ma réponse est : Je ne sais pas (je n'étais pas très bonne en dissertation, si c'est ce que vous vous demandez).Non, vraiment, j'ai beau y réfléchir depuis des... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
dimanche 6 décembre 2009

A bas la nouveauté !

Oui, je sais, j'aurais pu trouver un titre plus sympa - Je me suis rendu compte avec effroi que je n'avais pas encore consacré de billet au challenge 1% auquel on m'a obligée de participer pour la deuxième année consécutive (parce que les bloggueuses ont l'air sympa, avec leurs PAL et leur goût pour le rose, mais en fait, elles sont exigeantes et sans cœur).Le principe est le même que l'année dernière et c'est encore et toujours encadré par la méticuleuse Levraoueg. Ainsi donc, les participants s'engagent à lire 1% des... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:41 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
vendredi 4 décembre 2009

Malheur à ceux que le malheur épargne

Un roman françaisde Frédéric BeigbederGrasset, 2009280 pages, un croquis et une peinture de Frédéric enfant. On est gâtés, dites donc « Ma mère m'a baptisé Frédéric comme le héros de L'éducation sentimentale, qui est un raté. » Je ne trouve pas ça intéressant d'écrire sur Beigbeder; il me semble qu'on tourne vite en rond, qu'on ne dit plus rien de novateur, ou de suffisamment fort pour capter intelligemment l'attention. Peut-être parce que Beigbeder n'est pas intéressant en soi, mais ça, je vous laisse juger. C'est peut-être juste... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
mercredi 2 décembre 2009

So tired

Voilà, c'est fait (en partie).Je me suis rendu compte à la fin du chargement que j'avais la braguette ouverte. Et ce depuis le début - heureusement que mon pull était long. J'ai déménagé avec la braguette ouverte et des boucles d'oreilles de princesse reçues en cadeau d'au revoir, que je porte solennellement depuis, comme un genre de talisman....Le mois de décembre sera un petit mois blogguesque, déjà parce que c'est un mois que je n'aime pas, ensuite parce que je risque fort d'être occupée ailleurs - sans pour autant vous négliger... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 18:18 - - Commentaires [29] - Permalien [#]