N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 31 mars 2010

« N’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : il sonne pour toi. » (John Donne)

Il n'y aura pas de billet à proprement parler sur Pour qui sonne le glas (Hemingway, 1940), mais je n'avais pas non plus envie de passer ma lecture sous silence.Il y est question d'amour et de guerre. D'un pont à faire sauter, en Espagne, pendant la guerre civile. Un acte presque suicidaire, un sacrifice humain pour tenter de sauver un pays. Si l'Américain qui dirige cette attaque n'avait que ce sujet de préoccupation, cela irait; sauf qu'il tombe amoureux de cette Espagnole, qu'il est partagé entre cette bataille cruciale et un amour... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]