N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 31 mars 2010

« N’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : il sonne pour toi. » (John Donne)

Il n'y aura pas de billet à proprement parler sur Pour qui sonne le glas (Hemingway, 1940), mais je n'avais pas non plus envie de passer ma lecture sous silence.Il y est question d'amour et de guerre. D'un pont à faire sauter, en Espagne, pendant la guerre civile. Un acte presque suicidaire, un sacrifice humain pour tenter de sauver un pays. Si l'Américain qui dirige cette attaque n'avait que ce sujet de préoccupation, cela irait; sauf qu'il tombe amoureux de cette Espagnole, qu'il est partagé entre cette bataille cruciale et un amour... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

lundi 29 mars 2010

Je suis une bonne citoyenne

Il y a un peu plus de dix jours, j'ai réussi à faire acheter La Princesse de Clèves à un homme qui possède une carte UMP. Ça méritait d'être dit.
Posté par erzebeth à 10:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
samedi 27 mars 2010

Pourquoi je n'irai pas voir Alice au Pays des Merveilles

Oui, je sais que c'est dur à lire, mais il y a des moments dans la vie où il faut faire preuve d'autorité et de décision. En l'occurrence, sachant que ce film est en préparé depuis un millénaire (date approximative), j'ai eu le temps de battre des mains et de me dire Chic, chic, j'irai !Mais il est important d'être inconstant, et de rester fidèle à l'enfant qu'on était. Et, enfant, que pensais-je ?Alice au Pays des Merveilles me faisait peur. Je fais allusion à l'adaptation de Disney, qui est le dessin animé qui m'a le plus... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 19:36 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
lundi 22 mars 2010

Oops, I did it again

Alors voilà.Puisqu'il est décidé, là-haut dans le monde cruel et incompréhensible de l'informatique, que je serai irrémédiablement et totalement maudite en ce qui concerne mon besoin (vital) d'avoir accès à Internet, j'ai décidé de faire fi de ces barrages et de leur montrer que je ne me laisse pas faire aussi facilement.(en réalité, si, ils me marchent dessus autant qu'ils veulent. Qui paie sa connexion depuis le début du mois sans en bénéficier ? Eh oui. Compatissez un peu au lieu de me gronder) Toujours est-il que je me connecte... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 21:59 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
dimanche 14 mars 2010

C'est à vivre, pas à dire...

Vendredi soir.Je le savais, ce soir-là, j'allais terminer le roman qui m'accompagnait depuis le début de la semaine. Terminer ce voyage vers des terres que je n'explorerai jamais moi-même, par peur et par aveuglement. Je préfère la propreté et le confort. Je ne suis pas comme cet homme, capable de déambuler dans une décharge nauséabonde où vivent des familles en attendant la mort. Capable de filmer la pauvreté, la désespérance, la générosité. Car, allez comprendre, le pauvre est plus accueillant que le riche.Non, je ne suis pas comme... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 18:57 - - Commentaires [26] - Permalien [#]