N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

lundi 19 avril 2010

C'est fini

La semaine dernière, il s'est passé quelque chose d'incroyable.
Une chose qu'on m'a gentiment fait remarquer alors que j'étais censée mieux le savoir que mon interlocutrice, c'est dire comme je suis attentive à mon blog depuis quelques mois.
Comme vous n'aimez pas le suspense, ou du moins pas le mien qui ne génère aucune tension dramatique réellement valable, je file de ce pas au cœur du sujet :

Levraoueg m'a appris que j'avais terminé mon challenge du 0.5 %. Je l'ai officiellement terminé le 19 janvier et je ne le savais même pas.

Parce que je refuse constamment de faire comme les autres (ce qui n'est pas toujours facile à vivre, je vous déconseille de suivre mon piètre exemple), je n'ai pas voulu participer au challenge complet qui demandait de lire sept nouveautés de la rentrée littéraire 2009.
J'ai donc lu quatre romans - répertoriés
dans ce billet-ci; je suis vraiment dotée d'une mauvaise volonté incommensurable, car ma pile à lire contient encore à ce jour trois nouveautés qui pourraient entrer dans le cadre de ce challenge. Mais comme je sais qu'il est désormais achevé, je peux très bien attendre cinq ans avant de lire ces fameux livres (en réalité, je n'espère pas, mais on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve. Vous savez, cette fameuse histoire de boîte de chocolats...).

Bref.
De ces quatre romans, c'est sans conteste
Et que le vaste monde poursuive sa course folle que j'ai préféré, et de relire à l'instant mon billet me donne presque envie de relire le roman, c'est dire comme je suis forte en auto-persuasion. Mais je ne peux pas, je suis actuellement engagée dans une sombre histoire de balle de base-ball, et je ne peux pas l'abandonner comme ça. C'est quand même "l'arme du crime". Oops, je hors-sujette.

J'en ai donc terminé avec les challenges - puisque je refuse désormais de m'affilier volontairement et officiellement à ce genre d'amusements, je préfère jouer toute seule dans mon coin même si je vais m'autoriser parfois à participer officieusement. Une tricheuse, voilà ce que j'ai toujours été.

Levraoueg, ne crois pas que ce défi-ci était une corvée, je ne m'imposerais rien de tel, c'est au contraire une sympathique ligne directive quand on a tendance, comme moi, à s'éparpiller et à ne pas savoir quoi lire. Puis bon, les auteurs vivants ont parfois de bonnes choses à nous raconter.

Je laisse encore le logo dans la jolie colonne de gauche, et ce jusqu'à la fin officielle du challenge, car, ne sait-on jamais, je vais peut-être grimper jusqu'à 0,7%, ou 0,8, ou... 1% ...
Ou pas.
Wait & see.

(mais n'attendez pas trop non plus)

Posté par erzebeth à 14:00 - challenges - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

    Le coup de la boite de chocolats, je ne SUPPORTE PAS. Comparaison niaise, plate, rebattue, bref tu vaux mieux que ça.
    D'ailleurs je conchie ce film et son message niaiseux.
    Mais parce que c'est TOI, je te pardonne et je ferme les yeux.
    C'est beau l'amour.
    Putain.

    Posté par Ofelia, lundi 19 avril 2010 à 20:12
  • Ofelia, je ricane sous cape, car cette allusion à ma grande culture cinématographique (...) était totalement ironique.
    La vie serait bien dégueulasse si elle ressemblait à une grosse boîte de "Champs-Elysées". Jeff de Bruges, par contre, ça se discute.
    Hum.
    Tout ça pour dire que tu n'as même pas à me pardonner, finalement, puisqu'on est d'accord. Oui, tu as raison : c'est beau, l'amour.

    Posté par erzébeth, lundi 19 avril 2010 à 22:35
  • Ah bah en plus.
    On va mettre ça sur le compte de mon essay qui me sort par les trous d'on ne dira pas où, hein. Il n'est pas encore 22h chez moi alors chut chut pas de marque.

    Posté par Ofelia, lundi 19 avril 2010 à 22:56
  • Pardon d'interrompre votre dialogue amoureux, je voulais juste te féliciter pour ce challenge réussi haut la main.

    Posté par Auguri, lundi 19 avril 2010 à 23:49
  • Bon, Erzie, t'es gentille, tu vites ce genre de titres à l'avenir. Ouh l'angoisse quand j'ai cru que tu arrêtais le blog!

    Posté par Mo, mardi 20 avril 2010 à 09:17
  • Mais j'ai eu trop peur avec ton titre !!! Faut pas faire des frayeurs comme ça ;o)

    Posté par Ankya, mardi 20 avril 2010 à 10:41
  • Moi j'ai fini mon challenge (j'ai fait moins compliquée et moins revendicatif : les 1%)
    Mais comme 5 titres ont été lues avant le blog... Celui que j'ai beaucoup aimé c'est "le prisonnier" et "Genesis" j'ai apprécié aussi
    Bises

    Posté par L'or des chambre, mardi 20 avril 2010 à 12:00
  • tout pareil, en voyant ton titre je me suis dit "wat ze phoque?". En plus la page a mis dix ans à télécharger, donc je ne pouvais lire que le titre. Le suspens était insoutenable.

    Posté par casanova, mardi 20 avril 2010 à 13:01
  • C'est bien d'avoir fini ce challenge, je te félicite ma fille. En récompense, tu viendras bruncher avec nous dimanche sans râler, parce que tu le vaux bien. (je suis menaçante, je sais)
    Sinon, j'ai eu très peur en lisant ta référence cinématographique (j'aurais pu écrire le commentaire d'Ofelia au mot près), mais ouf, tout va bien.

    Posté par fashion, mardi 20 avril 2010 à 14:18
  • * Ofelia, non mais c'est à cause de Cannes, du film, toute cette pression...
    (et dans la première version de ma phrase, on sentait clairement l'ironie mais je l'ai édulcorée ensuite, donc je comprends qu'on puisse prendre ça au 1er degré. Hélas).

    * Auguri, merci beaucoup ! Tu as vu, un challenge exécuté sans tricherie, sans arranger à ma sauce les règles... Hum.

    * Mo, tout à fait entre nous : est-ce que je l'ai réellement commencé un jour, ce blog ?!

    * Ankya, vous êtes d'adorables petites créatures sensibles !
    Ce blog n'a rien pondu d'intéressant depuis cinq mois et votre cœur palpite. J'ai des lectrices merveilleuses !

    * L'or des chambres, tu as bien fait de faire simple... Et je vais aller chercher tes billets !

    * Casanova, tu vois, tout est bien qui finit bien )

    * Fashion, quoi, tu trouves que j'ai un tempérament de râleuse ? Moi ? Râler, MOI ?
    Ca me choque beaucoup.
    J'avais prévu de venir le coeur léger, mais puisque c'est comme, je viendrai en bougonnant. Et TOC.

    Posté par erzébeth, mardi 20 avril 2010 à 18:30
  • Justement, j'aurais dû saisir.
    Ton image de profil... je trouve pas les mots, tiens.

    Posté par Ofelia, mardi 20 avril 2010 à 22:04
  • Ah ben bravo, ma p'tite mamzelle (je déconne... on vient de m'appeler comme ça et je déteste alors je me venge, tiens!!! Tu n'es qu'une pauvre victime innocente!!

    Ceci dit, j'ai eu peur avec ton titre!! )

    Posté par Karine:), mardi 20 avril 2010 à 23:23
  • Comme tout le monde, vraiment ce titre... En plus à cause de toi, je vais chantonner du Jean-Louis Aubert toute la journée. J'y peux rien, c'est pavlovien, "c'est fini" m'évoque immédiatement une histoire de petite huître perlée. Enfin... félicitations tout de même pour ce 1/2% !

    Posté par Mea, mercredi 21 avril 2010 à 08:38
  • Ce que je retiens, c'est que tu viendras.
    Yippikaï motherfucker!
    (la joie me rend grossière, pardon)

    Posté par fashion, mercredi 21 avril 2010 à 10:07
  • * Ofelia, c'est (très) con mais des fois, Buk me manque.

    * Karine, il n'y a qu'un collègue gentil mais un peu pénible pour dire "ma p'tite mamzelle", non ?

    * Mea, je suis désolée pour cette référence totalement involontaire à J.L. Aubert, car c'est hélas un artiste que je n'aime pas du tout. Et je n'ai pas pensé une seule seconde à cette histoire d'huître, j'avais juste envie de faire une mauvaise blague. Comme toujours.

    * Fashion, mais OUI je viens, je commence juste à stresser, mon dieu, je n'ai rien à me mettre. Faut que j'évite ma jupe de catholique, c'est tout ce dont je suis sûre )

    Posté par erzébeth, mercredi 21 avril 2010 à 20:41

Poster un commentaire