N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 17 décembre 2008

« La beauté de la nuit marche dans la trace de tes pas »

Évidemment, nous sommes tellement nombreux à exprimer nos ressentis de lecture sur Internet qu'un jour, on finit par rencontrer quelqu'un qui pense exactement la même chose que nous sur un livre...En général, cela se produit sur des avis tranchés, sur des livres qu'on a adorés ou au contraire détestés.J'ai réussi l'exploit (j'ai décidé que ça en était un) d'être entièrement d'accord avec Mo sur un roman qui nous a toutes les deux laissées bien mitigées : (je doute de ma conjugaison, fermez les yeux, merci) La sèvre et le givrede... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

lundi 15 décembre 2008

Exclusif : Virginia Woolf se droguait !

... C'est la seule excuse valable que j'ai trouvé pour expliquer la rédaction d'Orlando, publié pour la première fois en 1928.J'en vois qui comprennent déjà où je veux en venir. On m'avait présenté Orlando comme un roman sur l'androgynie (puisque le personnage principal est d'abord un homme, puis une femme) et sur l'homosexualité (en changeant de sexe, il n'en aime pas moins les femmes, du moins au début). Si ce n'avait été que ça !D'un point de vue totalement pratique, je n'ai pas compris grand-chose à l'intrigue générale.... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 18:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
lundi 8 décembre 2008

Rien n'était inévitable

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais je trouve toujours plus difficile de parler d'un livre qui nous a plu, qu'un autre qui collectionne les défauts.Ce qui explique à quel point l'écriture de ce qui suit a été laborieuse. Le château de sabled'Iris Murdoch (The Sandcastle, 1957)traduction de Georges Magnane, Gallimard, 1984 « Les premières années de leur mariage avaient été assez heureuses. En ce temps-là, lui et Nan ne parlaient de rien, sauf d'eux-mêmes. Mais quand le sujet s'était épuisé, ils avaient été... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
mercredi 26 novembre 2008

Mener l'enquête...

Ça nous tombe dessus sans crier gare. La journée ressemble pourtant à n'importe quelle autre.Pourtant, ce jour-là, vous sentez fondre sur vous l'envie d'un petit policier. Comme c'est une envie raisonnable, légale, gratuite si l'on est inscrit à une bibliothèque (ou si l'on a une PAL conséquente), il serait vraiment stupide de s'en priver.Si je vous parle de ça, c'est évidemment parce que j'ai été atteinte de ce mal, quand je suis arrivée dans mon nouvel appartement. Il fallait me distraire et vite (je n'avais ni télé, ni internet.... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 12:12 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
lundi 24 novembre 2008

There is life out there

Suite à un billet où il était question de métro et d'observation, Levraoueg et un ami m'ont tous les deux renvoyé à la même référence : Journal du dehors, d'Annie Ernaux. Étant curieuse, j'ai donc emprunté ce petit livre, et l'ai lu pendant mes trajets de métro (quelle idée subversive, n'est-ce pas).Journal du dehors est mince (107 pages); il retrace le parcours d'Annie Ernaux, de 1985 à 1992, alors qu'elle est dans les transports en commun, dans la rue, dans des centres commerciaux. La romancière regarde, observe, est parfois... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
samedi 15 novembre 2008

L'amitié, c'est bien

Parfois, dans la vie, on fait des choses folles, folles, folles. Comme s'inscrire à un cours de sport, regarder un film étranger en version française, ou rejoindre un club de lecture.En ce jour se réunissent les demoiselles du club Lire et Délires, et comme à force je n'avais plus aucune excuse pour ne pas les rejoindre, je les rejoins. Fou, fou, fou, vous dis-je. J'aime l'aventure. (parfois, vous devez me croire irrémédiablement étrange, non ?)Leur thème (car oui, il y a des thèmes de lecture. Sinon, ça donnerait n'importe quoi,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 12:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

jeudi 13 novembre 2008

Les temps changent

Les braves gens ne courent pas les ruesde Flannery O'Connor (1953)traduction d'Henry Morisset (1963) Voilà un titre qui a le mérite de me plaire et en plus l'auteur a la bonne idée d'avoir un nom commençant par O, ce qui est fort intéressant pour mon challenge.Nous sommes en présence d'un recueil de nouvelles; le temps de dix histoires, la romancière nous promène dans une Amérique dont on pourrait estimer le portrait un peu pessimiste, cynique, alors qu'il me semble au contraire incroyablement lucide et intransigeant. On le... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 12:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mardi 11 novembre 2008

Mais la porcelaine point ne tinta

Un cadavre dans la bibliothèqued'Agatha Christie (1942)ici : traduction de Jean-Michel Alamagny (1994) Voilà donc le titre qui m'a donné envie d'emprunter les enquêtes de Miss Marple; cela fait des mois que je veux lire cette histoire de bibliothèque, et vous serez sans doute heureux (faites semblant) de savoir que c'est le premier livre que j'ai lu dans mon nouveau nid; et oui, le lendemain de mon déménagement, au lieu de ranger comme il se doit mes affaires éparpillées aux quatre coins des différentes pièces, je me... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 12:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
dimanche 26 octobre 2008

Il est temps d'appliquer ses résolutions

Jeune fille en bleu jacinthede Susan Vreeland (1999)traduction d'Hélène Fournier, Belfond, 2001 Ceux qui ont lu/vu (et aimé) La jeune fille à la perle comprendront sans doute pourquoi j'ai décidé de lire ce roman-ci. Il y est question de Vermeer, et plus précisément d'un tableau qui a probablement été créé par le peintre, sans pour autant être authentifié : son propriétaire actuel, un professeur de mathématique, le cache et le couve du regard. S'il ne veut pas faire expertiser la sublime toile (représentant une jeune fille en... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 15:21 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
vendredi 24 octobre 2008

Adorable Miss Marple !

Oops, je viens de vous dévoiler la dernière phrase du livre. L'affaire Protheroed'Agatha Christie (1930)ici : éditions du Masque, 2008traduction de Raymonde Coudert   Ce n'est pas du tout ce roman-là que je voulais lire quand j'ai emprunté l'intégrale de Miss Marple à la bibliothèque, mais comme j'ai appris que L'affaire Protheroe correspondait à la première apparition de la célèbre vieille femme, j'ai voulu faire les choses dans l'ordre. J'ai parfois de drôles de manies. Ici, la narration est soutenue par le... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]