N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

vendredi 5 octobre 2007

"J'ai un projet, devenir fou"

Allez, encore un poème. Vous pouvez me taxer de fainéante, parce qu'il est bien facile de faire de la figuration sur un blog, en citant des auteurs qu'on a aimé lire. C'est vrai que je suis fainéante; mais je fais aussi ce que je peux, avec mes deux boulots, l'imminente reprise des études, le manque de temps qui en découle et ma toujours profonde absence de logement personnel (j'ai réussi à vous apitoyer, j'espère ?). Cette semaine, mon "invité" est l'un de mes cinq auteurs préférés dans le monde entier, j'ai nommé Charles... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 26 septembre 2007

Les souffrances d'une jeune violette

Pour le plus grand bonheur de Lamousmé, voici un poème de Goethe, que j'avais eu la chance d'étudier. C'était d'ailleurs très drôle, puisqu'on avait dû en faire un commentaire composé, et que j'avais été totalement hors-sujet. Je n'en garde rancune à personne, c'est dire si je suis clémente envers ma prof de l'époque, et le petit Johann Wolfgang. Pour éviter de passer une nouvelle fois à côté de l'essentiel, je ne dis rien et vous laisse lire :      La violette      Une violette dans un pré, ... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 18 septembre 2007

Derrière les barreaux

J'adore les associations d'idées; au départ devait paraître aujourd'hui un article qui ne viendra finalement que la semaine prochaine mais, alors que j'y réfléchissais, mes pensées ont continué à remonter le fil invisible de mes idées, pour finalement me conduire jusqu'à Rainer Maria Rilke.D'abord, on ne se moque pas de ses prénoms, il n'y est pour rien. Ensuite, il faut me croire quand je clame ma passion pour ce poète autrichien (1875-1926). Je l'ai connu grâce au poème qui suit; c'était en cours d'allemand, on l'a étudié,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 12 septembre 2007

Au clair de la lune...

... un poème d'un auteur que j'ai étudié il y a quelques années. Rouvrir le recueil m'a donné envie de garder quelques mots ici.      Romance de la lune, lune   La lune vint à la forge  avec ses volants de nards.  L'enfant, les yeux grands ouverts,  la regarde la regarde.   Dans la brise qui s'émeut  la lune bouge les bras,  dévoilant, lascive et pure,  ses seins blancs de dur métal.   Va-t'en lune, lune, lune.  Si les gitans arrivaient,  ils feraient... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
vendredi 1 juin 2007

Spleen et idéal

La lecture de La Petite fille qui aimait trop les allumettes, parce que la première phrase de ce poème y est citée, m'a donné des envies de Baudelaire... et il ne faut jamais s'en priver.           Spleen      J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans.      Un gros meuble à tiroirs encombré de bilans,     De vers, de billets doux, de procès, de romances,     Avec de lourds cheveux roulés dans des quittances,    ... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 18:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 24 mai 2007

"Un tableau nocturne"

(Dors, mon enfant, Marguerite Gérard) « La vie et la mort, l'enfant et la mère, sont toujours en train de se rencontrer : quand l'une accoste dans le port, l'autre largue les amarres. Elles échangent un signe : "Tout va bien." Et elles passent leur chemin.Mais après ?Je crois que les seuls fantômes qui se glissent dans notre monde sont de jeunes mères décédées qui reviennent voir comment se portent leurs enfants. Il n'y a pas d'autre motivation assez forte pour ramener ceux qui sont partis. Elles entrent sans bruit dans... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 17 mai 2007

Et maintenant, s'en convaincre

« L'écriture, comme la parole, est à tout le monde. Prenez-la. Ce que vous avez à dire vaut la peine d'être crié ou écrit. Ouvrez vos gueules. » - Martin Winckler -
Posté par erzebeth à 10:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 15 mai 2007

Quelques feuilles d'herbe

J'ai voulu continuer, très tranquillement, mon petit chemin dans le monde étrange et lointain de la poésie. J'ai trouvé ce livre-ci, à la bibliothèque : Je l'ai ouvert, au hasard. Je suis tombée sur cette page-là : (en cliquant dessus, c'est magique, ça s'agrandit) Alors, j'ai cru que Walt Whitman me parlait, et j'ai pris le livre. Ce recueil n'est qu'une petite sélection des poèmes qu'on peut trouver dans le véritable recueil Feuilles d'herbe. Et, la particularité de l'objet est d'être illustré par Michele... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 15:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mardi 24 avril 2007

Keep writing -

Pas le temps ni l'envie de me perdre ici ces jours-ci. Je vous laisse en bonne compagnie. " - Plus on sait qui on est et ce qu'on veut, moins on se laisse... atteindre par les choses.- Je sais pas ce que je suis censée être. J'ai essayé d'être un écrivain mais... je déteste ce que j'écris. J'ai essayé de faire des photos. Elles sont si médiocres. Toutes les nanas ont une période photo. Vous savez, les chevaux. Vous voyez ? Faire... des clichés idiots de ses pieds ? - Vous vous en sortirez. Je m'inquiète pas pour vous.... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 23:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 25 mars 2007

"Et sa voix, d'écho en écho..."

J'avais pris la résolution, cette année, de me mettre à la poésie. C'est vrai, il était temps, non ? j'ai vingt-et-un ans, je fais des études de lettres et j'ai d'immenses lacunes poétiques. C'est un genre littéraire que je ne savais pas comment appréhender - je ne le sais toujours pas, d'ailleurs.Mais maintenant, je lis de la poésie. Tout doucement, par gorgées. J'ai terminé Alcools d'Apollinaire, et ça a été une immense déception; pour faire court, j'ai trouvé ce recueil pédant, inaccessible et fort peu sensible. Mais parce que je... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]