N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

dimanche 25 novembre 2007

Alicia au pays du sommeil

Ce week-end (et plus particulièrement ce dimanche), je suis réquisitionnée pour un déménagement; c'est absolument affreux, tout le monde déteste ça (moi encore plus que tout le monde, je vous assure), j'ai beau avoir de l'entraînement, je ne m'y fais pas. Les déménagements, c'est mal. J'aurais bien aimer vous gratifier d'un petit morceau signé Tiersen, où un jeune homme chante "Ah, si j'avais un avion, j'y mettrais mes cartons, je leur souhaiterais bon voyage...", mais je suis incapable d'insérer un morceau de musique... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 9 novembre 2007

Ah ! Les souhaits...

On est bien d'accord; le clip est vraiment moche, mais ça ne m'empêche pas de beaucoup aimer cette chanson, qui m'est revenue à l'esprit alors qu'elle était diffusée dans les couloirs du métro. Je vous laisse écouter ? " Tes souhaits, c’est pour les autres Ton souhait serait d’être une autre Tes souhaits tu les gardes pour toi Tes souhaits on n’les entend pas Comme une pensée kleenex Comme un prétexte Un vieux réflexe À tes souhaits À tes souhaits À tes souhaits À tes amours Pour toi j’y penserai tous les jours [...]... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
lundi 1 octobre 2007

I want a ...

Je vous aurais bien gratifiés aujourd'hui d'un petit billet littéraire, or mon rythme de lecture actuel est à pleurer; ce qui est dramatique, puisque le bouquin que je suis en train de lire est vraiment bon, seulement voilà, pas le temps. C'est effrayant. En attendant, je n'abandonne pas tout à fait le navire, et vous laisse écouter une chanson qui me plaît bien (en même temps, choisir volontairement un morceau que je déteste, ça aurait été un peu stupide). Il s'agit de Coin Operated Boy, des Dresden Dolls. Si vous ne les connaissez... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
samedi 11 août 2007

(un peu de grâce)

Et comme l'image est fixe pendant toute la chanson, vous avez même le droit de vous promener ailleurs tout en écoutant ce petit bijou... A desert road from Vegas to nowhereSome place better than where you're beenA coffee machine that needs some fixingIn a little cafe just around the bend     I am calling you     Can't you hear me ?     I am calling youA hot dry wind blows right through meThe baby's crying and I can't sleepBut we both know a change is comingComing closer, sweet... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 11 juillet 2007

Humeur

J'ai le coeur plein de boue - Rebekah Del Rio - Llorando scène tirée de Mulholland Drive (D. Lynch)
Posté par erzebeth à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 juin 2007

... Avant toute chose

Il faut écouter Yann Tiersen, parce que c'est comme ça et pas autrement. Il faut l'écouter quand il porte une chemise bleue, un tee-shirt vert, quand il porte des boucles d'oreilles, il faut l'écouter la nuit quand on pleure, ou le jour quand on veut danser, il faut coller ses oreilles à sa musique et plus que l'écouter, il faut l'entendre, entendre ce qu'elle dit, entendre sa mélancolie déchirante et son espoir léger. Il y a des rencontres qui sauvent. Quand je retourne vers lui, ce n'est jamais anodin. Mettez la musique,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 17:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 9 mai 2007

Norwegian wood

Le roman dont je vous parlais hier s'ouvre sur cette chanson des Beatles, Norwegian wood, comme une réminiscence, pour le Watanabe adulte, de celui qu'il fut à la fin de son adolescence. J'aime les liens entre différentes oeuvres, et j'aime savoir ce dont il est question alors j'ai écouté, puis aimé. Il est donc logique que ce morceau se retrouve ici...    I once had a girl, or should I say, she once had me...   She showed me her room, isn't it good, norwegian wood?   She asked me to stay and she... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 29 avril 2007

Train...

... et par la fenêtre, je vois ces endroits où je ne vivrai jamais, mes oreilles bercées par un disque aux contours sentimentaux, je serre mon baladeur contre moi, et j'aimerais que tu sois là. So, so you think you can tell Heaven from Hell, blue skies from pain. Can you tell a green field from a cold steel rail ? A smile from a veil ? Do you think you can tell ? And did they get you trade your heroes for ghosts ? Hot ashes for trees ? Hot air for a cool breeze ? Cold comfort for change ? And did you... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 28 mars 2007

Salaud de navire

Epuisée, je me permets encore une fois de faire parler les autres à ma place. Tout le monde connait cette chanson, depuis toujours, comme tous les grands titres d'Edith Piaf. On connaît, on fredonne. Parfois, on rencontre. Il y a une étincelle qui se met à briller, l'étincelle de l'évidence. J'ai rencontré Milord, qui fait désormais partie des grandes chansons de ma vie. Je me tais à présent, j'ai envie de l'écouter. Milord, Edith Piaf Allez venez ! MilordVous asseoir à ma table,Il fait si froid dehorsIci, c'est... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]