N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

mercredi 6 mai 2009

Le flux secret de la sèvre brute...

« Il y a un proverbe Pelé qui dit : Ce que l'on sème dans une plaie avant qu'elle ne se ferme donne une fleur captive qui ne meurt jamais. » Il va mettre difficile de vous parler correctement de Tobie Lolness mais j'en prends malgré tout le risque car ce serait dommage de passer cette œuvre sous silence.Son auteur, Timothée de Fombelle (mon ordinateur précédent s'appelait Timothée, c'est vous dire comme l'auteur m'était sympathique d'emblée), signe là son premier roman. Il avait écrit une pièce de théâtre avant de se plonger dans... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

lundi 4 mai 2009

De bibliotheca

(épisode 1 ?) Aujourd'hui, mon abonnement à la bibliothèque expire, et je ne le renouvellerai pas. Vous me rétorquerez qu'il n'y a pas de quoi en faire un billet... alors que s'il y a bien un endroit où on peut raconter tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi), c'est bien Internet. Dont acte.Petite, j'étais inscrite à la bibliothèque municipale de ma petite ville; j'adorais cet endroit, où le secteur jeunesse était mis en valeur avec des couleurs, des gros poufs, des coussins où on s'asseyait pour lire tranquillement le... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:15 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
vendredi 1 mai 2009

Blue bird

Trop fatiguée pour vous gratifier d'un billet sur une lecture récente; alors je laisse la parole à mon ami Charles Bukowski - c'est le cas de le dire, puisqu'il va vous lire directement l'un de ses poèmes, L'oiseau bleu.Je glisse, en dessous de la vidéo, la traduction française du poème (les observateurs remarqueront que la traduction n'est pas la même que durant le petit film; je m'en fiche, je n'y suis pour rien).      il y a dans mon coeur un oiseau bleu qui   veut sortir   mais je suis... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
mercredi 29 avril 2009

Dans les profondeurs bleues de la mer

Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué, mais à chaque qu'on annonce la sortie d'un film d'Hayao Miyazaki, les médias ne parlent pas de "son nouveau film", non, ils disent systématiquement "son nouveau chef-d'œuvre".Comme s'il ne faisait que ça ! Comme s'il ne se trompait jamais, Hayao ! Alors qu'il ne sait même pas dessiner un poisson rouge normal. La preuve ! Ponyo sur la falaise, donc, est le dernier chef-d'œuvre de Miyazaki, et soyons honnête : encore une fois, le compliment n'est pas volé. C'est... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
lundi 27 avril 2009

Qui aime le chocolat ?

Charlie et la chocolateriede Roald Dahl (1964)traduction d'Élisabeth Gaspar Quiconque aime Tim Burton connaît déjà l'histoire; ceux qui ont déjà Roald Dahl aussi, d'ailleurs. Tiens tiens, ce billet commence sur les chapeaux de roue...Hum.Willy Wonka est le créateur de chocolat le plus réputé dans le monde; pourtant, on ne sait pas comment il travaille, ni qui aide à la confection des tablettes de chocolat (aucun ouvrier n'entre jamais dans l'usine, aucune personne n'en sort), ni comment est agencé son immense chocolaterie. Cela... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:15 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
vendredi 24 avril 2009

Hello, Kitty

Quand j'étais une petite fille, j'avais des goûts assez particuliers en lecture. J'aimais Maupassant et les horribles récits véridiques (L'herbe bleue, Le pavillon des enfants fous, et cie). Puis, de fil en aiguille, j'ai eu l'irrésistible envie de lire le Journal d'Anne Frank.Ma tante me l'a offert alors que je devais avoir 10 ans. Ce jour-là, j'étais folle de joie - je me souviens encore de la scène, j'étais assise dans la cusine...On avait un chiot... (un labrador, pour ceux que cela préoccuperait)Un moment d'inattention plus tard,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]

mercredi 22 avril 2009

A la fois consciencieuse et sans conscience

Je crois que je ne suis pas comme les autres. Voyez cela comme un avertissement pour ce qui suit... Le liseurde Bernhard Schlink (1995)traduction de Benard Lortholary, Gallimard, 1996 Quand les hommes vieillissent, ils ont tendance à apprécier le charme des femmes (beaucoup ?) plus jeunes qu'eux. A l'inverse, quand ils sont dans cette période merveilleuse qu'est l'adolescence, ils fantasment plus facilement sur les femmes mûres. Non, je ne me lance pas dans la psychologie de comptoir et je trouve ce genre de clichés... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:15 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
lundi 20 avril 2009

Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume !

Les miscellanées de Mr Schottde Ben Schottun joli livre publié en 2002, traduit (et adapté) par Boris Donné, en 2005, pour les éditions Allia Je suis sûre que si vous étiez dans le coin (je veux dire, sur Terre) il y a 3-4 ans, vous avez probablement entendu parler de ce Mr Schott. A l'époque, j'étais jeune et mince, je ne comprenais pas le principe du livre. Je me souviens l'avoir ouvert plusieurs fois en librairie, et ces informations sans queue ni tête, sans lien entre elles, me désarmaient totalement. Qu'est-ce que c'est... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:15 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
vendredi 10 avril 2009

Une fille avec un prénom de gare

... ou l'allusion à Dickens (épisode 2) Rendez-vous à Bagdadd'Agatha Christie (1951)traduction de Bernard Blanc « Elle n'avait guère de chances d'arriver jusque là-bas, mais ce n'était pas pour autant une raison de renoncer à son projet. » Victoria est plus douée pour le mensonge et les histoires incroyables que pour son métier de dactylo. La preuve : elle vient d'être renvoyée. Alors qu'elle réfléchit sagement dans un parc, elle rencontre un jeune homme enjoué, Edward, et elle en tombe instantanément sous le charme.... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:15 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
mercredi 8 avril 2009

Envers et carnation !

... ou l'allusion à Dickens (épisode 1) Le Bon Gros Géantde Roald Dahl (comment voulez-vous prononcer ça ?), 1982 dessins de Quentin Blaketraduction de Camille Fabien "Chaque fois que je me sens un peu mélancoleux, j'avale quelques goulées de frambouille et je redeviens tout folichon." Il y a quelques temps, je vous avais demandé des conseils en matière de littérature jeunesse et malgré mon silence criant qui a suivi, je n'ai absolument pas oublié les différentes pistes que vous m'avez proposées (même si je... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:15 - - Commentaires [17] - Permalien [#]