N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

vendredi 18 juillet 2008

Mes essentiels

Yspaddaden a profité de mon absence non remarquée (car j'avais pensé à tout, avec ces billets cinématographiques programmés à l'avance) pour me taguer. J'ai horreur de ce mot, mais en revanche j'aime beaucoup parler de moi, alors pourquoi m'en priver quand on me le demande si gentiment ?Aujourd'hui, il faut répondre à ceci : Je ne suis rien sans... ... eh bien ce n'est pas facile. J'ai eu quelques jours pour réfléchir à cette question existentielle, mais ça ne m'a pas aidée pour autant. Qu'est-ce qui m'est indispensable ? ... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:28 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

jeudi 17 juillet 2008

La lecture de ce billet peut provoquer un sentiment de jalousie

C'est le cœur léger que j'ai quitté ma ville vendredi dernier, du moins aussi léger qu'il puisse l'être dans une telle situation : je m'étais levée avant 6h (ce qui n'augure jamais rien de bon) et j'avais l'impression de partir à l'abattoir (ne cherchez pas). Finalement, on se rend compte que la légèreté était toute relative mais enfin, je me consolais un peu en me rappelant qu'à mon retour, je trouverai normalement un courrier de Fashion. Et, devinez ? A mon retour, j'ai trouvé un courrier de Fashion. Elle tenait à me remercier... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 20:13 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
jeudi 17 juillet 2008

« Here's looking at you, kid. »

J'ai eu envie de prolonger ma découverte de Casablanca, en vous proposant deux vidéos.Aucune des deux n'a des sous-titres, ce qui peut poser problème et je m'en excuse platement (je n'ai jamais compris pourquoi les excuses étaient plus fortes si elles étaient plates, mais on ne va pas commencer aujourd'hui à décortiquer les secrets de la langue française, bien que ça pourrait être amusant). Voilà que je m'égare. La première vidéo est un extrait de Casablanca, où Ingrid Bergman n'apparaît pas. C'est fâcheux, mais il fallait... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:21 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mardi 15 juillet 2008

« We'll always have Paris »

Le titre vous suffit-il pour deviner de quel film je veux parler aujourd'hui ?Non ?Et si j'ajoute que six de ses répliques sont dans le classement des cent meilleurs répliques du cinéma ? Que ce film est le troisième meilleur film de tous les temps ? (selon les sources de l'American Film Institute, classement 2007)Alors, ça vous parle ? ... Mon responsable, à la bibliothèque, est gentil, timide et cinéphile. Un jour, alors qu'il me voit embarquer une revue pendant ma pause repas (il s'agissait d'un très vieux Magazine littéraire... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:21 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
dimanche 13 juillet 2008

The world is yours

Il y a quelque chose de bon à voir de vieux films au cinéma; le grand écran est peut-être encore plus intransigeant que le petit : les défauts, la désuétude, la (mauvaise) qualité de la copie sautent plus facilement aux yeux. Et quand on arrive à être subjugué par un film qui a plus de soixante-dix ans, il n'y a pas de doute : on est devant un grand film. Tony "Scarface" Camonte est prêt à tout pour régner sur Chicago; petit malfrat ambitieux, il n'hésite pas à liquider plus puissant que lui pour grimper dans l'échelle... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 11 juillet 2008

Happy Friday ?

Ayant de la suite dans les idées, je vous propose aujourd'hui un billet consacré à La Dame du vendredi, un film signé Howard Hawks (dont je reparlerai dimanche, quel suspense !) et sorti en 1940. Histoire d'évoquer l'intrigue, je veux bien vous dire qu'Hildy (Rosalind Russell) était, encore récemment, mariée à Walter Burns (Cary Grant), pour qui elle travaillait aussi comme journaliste. Mais la roue tourne, et la jeune femme est prête désormais à se remarier avec un agent d'assurance, Bruce (Ralph Bellamy). Elle décide... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:21 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

mercredi 9 juillet 2008

Elle avait mal aux autres

La Dame à la lampe : une vie de Florence NightingaleGilbert Sinoué(Calmann-lévy, 2008) Dans une de mes lectures précédentes, le nom de Florence Nightingale apparaissait au détour d'une phrase, l'un des personnages l'ayant côtoyé pendant la guerre de Crimée. Alors, quand j'ai vu que Babelio proposait cette biographie parmi les livres offerts dans le cadre de Masse Critique, j'ai pensé que c'était l'occasion d'être un peu curieuse (à ce moment-là, je n'avais pas encore lu la plus mauvaise biographie du monde, donc je ne me... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 7 juillet 2008

Bonne à rien

Washington Squared'Henry James(première publication : 1880) Tout commençait plutôt bien; Mr Sloper, un médecin new-yorkais réputé, est marié à la plus charmante des épouses. Mais être médecin n'éloigne pas les maladies : leur petit garçon de trois ans décède et la jeune femme meurt une semaine après avoir donné naissance à une fille répondant au doux prénom de Catherine. La vie est parfois cruelle; elle le prouve encore en gratifiant Catherine d'un physique totalement banal, et d'une intelligente quasi-inexistante. Comble de... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:56 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
samedi 5 juillet 2008

Bouleversification

Il s'est passé des choses folles, cette semaine, vraiment folles (et je ne parle pas seulement de l'actualité), ces folies ont atteint leur paroxysme hier, et j'étais trop fébrile, inquiète, soulagée pour écrire quoi que ce soit pour ces pages, alors il n'y aura pas de billet, ni aujourd'hui, ni demain, je prends l'air, je ne lis plus de toute façon, ça y est, je prends peur, des envies de pleurer et de rire en même temps, c'est très curieux, et pourtant rien n'est fait, mon dieu, rien n'est fait. Alors, ce week-end, je suis ailleurs,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:07 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
jeudi 3 juillet 2008

« Il y a tellement de beauté dans le monde...

... que ça en est insoutenable. » [American beauty] Je ne lis jamais de manga, pour des tas d'excellentes raisons (je ne sais pas me repérer dans l'immense production - c'est cher - difficile de commencer une série par le premier tome en bibliothèque (trop de succès) - il y a trop de volumes, c'est sans fin).Puis, Fashion a nonchalamment évoqué un titre qui pouvait me plaire : Mushishi de Yuki Urushibara. La chance m'a souri quand je me suis retrouvée nez à nez avec les six premiers volumes de cette série, chez une copine, que j'ai... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]