N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

dimanche 16 septembre 2007

Diamonds are girl's best friends

Pierre de Lunede W. Wilkie Collins (1868)traduit de l'anglais par L. Lenob "Non seulement je suis persuadé de la culpabilité de Herncastle, mais j'ai assez d'imagination pour croire qu'il regrettera un jour son acte, s'il garde le diamant. Je crois également que d'autres personnes regretteront d'avoir accepté la Pierre de Lune, si jamais il leur en fait présent." Je ne dévoile absolument rien de grave en commençant mon billet avec cette citation, car si Herncastle est bien coupable, c'est du premier vol de la Pierre de... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 15:08 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

vendredi 14 septembre 2007

C'est tout pour aujourd'hui !

Normalement, si j'avais été moins fainéante, une double critique de livres aurait dû être mise en ligne aujourd'hui; seulement, comme Benjamin Biolay, "A mesure que le temps passe, je mesure le temps qui passe" et j'en oublie de prendre le temps d'écrire quelques mots. Pas de livre aujourd'hui, donc; j'aurais pu me rabattre sur des anecdotes de ma vie fantastique, mais je ne suis pas assez inconsciente pour encore me laisser aller, de fait cette hypothèse est aussi écartée. Mais que faire, que dire ? (est-ce que je mime... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 17:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
mercredi 12 septembre 2007

Au clair de la lune...

... un poème d'un auteur que j'ai étudié il y a quelques années. Rouvrir le recueil m'a donné envie de garder quelques mots ici.      Romance de la lune, lune   La lune vint à la forge  avec ses volants de nards.  L'enfant, les yeux grands ouverts,  la regarde la regarde.   Dans la brise qui s'émeut  la lune bouge les bras,  dévoilant, lascive et pure,  ses seins blancs de dur métal.   Va-t'en lune, lune, lune.  Si les gitans arrivaient,  ils feraient... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 10 septembre 2007

Ca larsen

(non mais un jour, je m'améliorerai en titre, c'est promis...) L'aiguille creusede Maurice Leblanc (1909) dessin de Goossens Entre Arsène Lupin et moi, ça avait très mal démarré. Je ne parle même pas de l'adaptation cinématographique avec Romain Duris (ça n'en vaut pas la peine), mais d'Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur, que j'ai lu cette année et qui m'a profondément déçue (voire ennuyée). Malheureusement, j'ai tendance à ne pas réfléchir, et à acheter en même temps plusieurs livres d'un auteur que je n'ai jamais lu.... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
samedi 8 septembre 2007

Informations inutiles

J'aurais certainement pu me passer de ce billet, parce qu'il est inutile mais c'est justement ce dernier point qui me le rend indispensable. Comme je suis incapable de faire les choses simplement (ce n'est pourtant pas faute d'essayer), ma propre rentrée ne déroge pas à la règle, ce qui me fait que mon quotidien risque d'être compliqué dans les temps à venir (comprenez : de lundi à un jour mystérieux que j'espère le plus proche possible, priez Sainte Rita pour moi). Autrement dit : ma présence virtuelle sera  sporadique, de fait... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 18:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 8 septembre 2007

Yeah !

Il est absolument interdit de me faire la moindre remarque sur la mise en page foireuse de ce billet (à part si, bien sûr, c'est illisible tellement c'est foiré (mais ça me ferait beaucoup de peine, parce que j'ai vraiment souffert pour en arriver à ce résultat à peu près passable)). Des tas de quizz traînent sur les blogs, pour savoir quelle couleur on serait, ou quelle héroïne de Disney, ou... etc. Ayant appris récemment que, si j'étais un héros de cinéma, je serais Hannibal Lecter, mon moral en a forcément pris un coup; j'ai... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

jeudi 6 septembre 2007

Philo de comptoir...

Le Monde de Sophiede Jostein Gaarder (1991)traduit du norvégien par Hélène Hervieu et Martine Laffon Dans un temps fort éloigné, j'avais treize ans et un grand frère (je l'ai toujours, lui, d'ailleurs). Parfois, je regardais les livres dans sa chambre, jusqu'au jour où j'en ai saisi un (Le Monde de Sophie, donc), en tentant ensuite de m'éclipser. Mais il m'avait vu, le finaud, alors j'ai eu droit à un :"- Qu'est-ce que tu fais ?- Rien, je te prends juste ce livre-là.- Laisse tomber, tu comprendras rien."J'ai voulu... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 15:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
mardi 4 septembre 2007

Dieu n'existe pas* ou chronique toulousaine riche en mauvaise foi

Lundi 3 septembre.8h51. Je devrais être en train de humer un délicieux cappuccino à la vanille, appuyée contre un mur en brique avec vue (si je tourne la tête vers la droite) sur cette porte que j'ai dû franchir 1167 fois depuis que je suis étudiante ici. La porte A du bâtiment de lettres. Sauf qu'à 8h51, je n'y étais pas du tout; et le bus qui devait me conduire venait de me passer sous le nez, trop bondé pour me laisser monter.D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu la Hantise de la Rentrée. La veille, voir le cartable... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
dimanche 2 septembre 2007

Comment attaquer la rentrée en beauté ?

Mais en regardant des films de Marilyn, bien sûr. Vous connaissez autre chose, vous ?Et parce qu'il a été beaucoup question de littérature par ici ces derniers temps, je compense cela en parlant non pas d'un, mais de deux films de la sublime blonde. Et justement, blonde elle est, dans ces films-là... ... Mais commençons par le début. Quand on est belle, jeune, mannequin et fauchée, la plus grande question qu'on puisse se poser est : Comment épouser un millionnaire ? Ça serait la solution à bien des soucis... et c'est justement la... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
vendredi 31 août 2007

Oh tiens, encore un livre !

     Notre envoyé spécial     de Florin Lazarescu (2007 - pas encore sorti, mais presque-presque)     traduit du roumain par Olimpia Bogdan-Verger     édition des Syrtes - lu pour le prix du roman Fnac - Commençons avec des présentations; journaliste et scénariste, Florin Lazarescu s'est lancé dans la fiction avec, tout d'abord, un recueil de nouvelles, et un premier roman dont il est précisément question ici. Et attention, prestige : Notre envoyé spécial a reçu le 2e... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]