N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

samedi 11 août 2007

(un peu de grâce)

Et comme l'image est fixe pendant toute la chanson, vous avez même le droit de vous promener ailleurs tout en écoutant ce petit bijou... A desert road from Vegas to nowhereSome place better than where you're beenA coffee machine that needs some fixingIn a little cafe just around the bend     I am calling you     Can't you hear me ?     I am calling youA hot dry wind blows right through meThe baby's crying and I can't sleepBut we both know a change is comingComing closer, sweet... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 9 août 2007

Il est venu le temps des cathédrales...

Notre-Dame de Parisde Victor Hugo (1831) Je prends mon courage à deux mains, et je me bouscule un peu : Erzébeth, si Victor a réussi à écrire six cent pages sur le sujet, je suis sûre que tu peux en faire vingt lignes. Je repousse toujours cet instant critique mais cette fois, c'est la bonne. Pendant que certains se faisaient cramer sur des plages surpeuplés, je lisais Notre-Dame de Paris, de bout en bout, et l'exploit mérite bien d'être immortalisé ici. Ce n'est pas tous les jours que je lis Hugo le romancier, d'ailleurs, c'était... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 00:16 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
mardi 7 août 2007

Une carte postale de Manderley

Rebeccade Daphné du Maurier (1938)traduit de l'anglais par Denise Van Moppès Je venais de terminer mes lectures obligatoires pour la Fnac (j'en reparlerai bientôt), je partais en vacances. Il me fallait quelque chose de bon (pour oublier la sélection Fnac - oui, je suis méchante, un peu à tort, et alors ?), de divertissant, de pas trop triste, et d'efficace. Oui, je suis exigeante. Cela faisait des mois que je me gardais de côté ce roman, et il était temps de m'en offrir la lecture. Je dois à Rebecca les meilleurs moments de ma... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:11 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
dimanche 5 août 2007

Une petite pensée

Parce que le hasard, cette chimère, m'a menée hier sur les traces de la beauté fragile qu'était Marilyn, je me suis mise à penser à elle, et à cette nuit dont elle est restée prisonnière. J'ai découvert un étrange site, très inégal dans son contenu, mais certains portraits m'ont tellement plu que je les dépose ici, comme une pensée mélancolique.       
Posté par erzebeth à 11:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 4 août 2007

Revenir

Je déteste partir, je déteste revenir. [...] Mais je suis partie, et donc revenue, aussi en forme qu'avant mon départ (si ce n'est pas pire). Et je n'ai rien à raconter ! Autant passer directement à autre chose. Mais à quoi ? Je suis une coquille vide, sans inspiration, sans imagination. J'ai peu lu, je n'ai pas vu de film. Un de mes acteurs préférés est parti sans m'avoir attendue (je disais, bêtement et naïvement, depuis des années, que je voulais rencontrer Michel Serrault. Juste le voir. Trop tard). Je suis épuisée, avec des... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
samedi 21 juillet 2007

Message personnel

Quand j'ai fait ce test, le résultat m'a appris que j'étais un phénix. Quelque part, ça me semble assez juste, du moins en ce qui concerne la première propriété de cette troublante créature : un voile noir s'est emparé de [moi] et je n'attends désormais que la renaissance. Quelque chose peut-il réellement surgir de mes cendres ? Je n'y arriverai pas seule, c'est certain, mais un espoir stupide, une folie, me fait tenir, et tant pis si c'est sans mes plumes de feu. Déplumée, grise, j'attends. "The phoenix can also be a symbol for... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 19 juillet 2007

Sans lever la main -

Comme tout le monde, il y a des peintres que je n'aime pas (je fais un concours de lieux communs, et je gagne à chaque billet). Le premier qui me vient à l'esprit est Picasso. Mon oeil n'est sans doute pas assez exercé pour "capter" ses oeuvres. Même son physique m'est antipathique (ce qui est stupide). Pourtant, il sera question de lui dans ce billet, de lui et de quelques-unes de ses oeuvres, que j'ai découvertes par hasard. Ici, pas de peinture, pas de visages tordus dans tous les sens. Pablo Picasso s'est exercé aux... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 21:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mardi 17 juillet 2007

A bicyclette...

Kandisky, Composition IX Ca devait être frais et léger comme une chanson de Montand.Un vélo, moi, une route déserte le matin. Mais l'actrice qui dort (profondément) en moi a décidé hier soir de répéter, d'apprivoiser la route, de voir si je tenais encore sur un vélo. Depuis le temps.Alors, verdict : je tiens. Sauf quand il y a : du vent, une descente, et une fille pas sûre d'elle qui doit diriger le guidon. Heu-reu-se-ment, je me suis souvenue de mes cours d'équitation. Oui, comme de nombreuses adolescentes, j'ai eu ma période... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 15 juillet 2007

Il revient, et il est pas content du tout

(les mots qui suivent n'auront aucun respect pour ceux qui ignoreraient les divers événéments du 5e tome) Comme lui, vous ne seriez pas content non plus si vous aviez passé treize ans à être un simple esprit, sans corps, tout ça parce qu'un soir d'Halloween, un petit morveux vous a défait de tous vos pouvoirs, et en survivant en plus. Il y a des enfants qui ne manquent pas d'audace. Mais Lord Voldemort is back, et croyez-moi, il n'a pas l'air commode. Il a même recontacté quelques vieux copains, histoire de faire une grande fête où... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:47 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
vendredi 13 juillet 2007

Déjà diffusé (2)

Billet provisoirement indisponible. J'assume pas, j'assume pas ! On ne va pas non plus en faire un fromage. Mais c'est sympa d'être passé, sinon.
Posté par erzebeth à 10:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]