N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

vendredi 13 novembre 2009

Un coeur qui bat 24 images par seconde

A cause d'Ofelia (ou grâce à elle, je vous laisse choisir la formule que vous préférez, selon que vous êtes positif ou négatif), voilà quelques jours que je cogite sur un questionnaire cinématographique. Ayant envie de me prêter au jeu avec le sérieux qui me caractérise, je vais tenter de ne citer qu'un film à chaque question, tout en ayant conscience alors que mes réponses ne sont finalement que des échantillons de mes pensées... Mais j'aime l'idée d'échantillons, je n'écris peut-être que ça, d'ailleurs. La nuit américaine,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]

mercredi 11 novembre 2009

Un ruban autour d'une bombe

Parmi les artistes à la mode, on retrouve incontestablement Frida Kahlo. L'engouement s'est renforcé avec la sortie d'un biopic de Julie Taymor, en 2002, portant le nom sobre de Frida. Et puisque vous êtes perspicaces, vous avez compris qu'il va être question de ce film aujourd'hui. J'avoue que je ne connaissais pas cette peintre avant de la rencontrer au cinéma; j'ignorais tout de sa vie, de ses tableaux. Et voilà qu'en moins de deux heures, elle m'était devenue importante. Et même si cela peut paraître terriblement cliché, la... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
lundi 9 novembre 2009

"L'automne est une demeure d'or et de pluie"

(dixit Jacques Chessex) Il paraît que c'est bon signe, que ça veut dire que les gens m'aiment bien (si, d'abord, c'est Levraoueg qui me qualifie de chouchoute, je n'invente rien). Mais j'aimerais bien que les gens me prouvent leur attachement autrement qu'en me coltinant le moindre tag qui passe dans mon périmètre de survie. Seulement voilà, on essaie de m'apitoyer; on me dit que je suis merveilleuse. Je le crois. Et une fille merveilleuse, qu'est-ce que ça fait, à votre avis ? Ça se plie à ce qu'on lui demande. Las, un jour, je... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:09 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
vendredi 6 novembre 2009

Qu'elle est courte hélas, cette vie dégueulasse

"...Non, ne dis rien mon amourReviens juste au matinT'immiscer et félinSous les draps chauds de mon corpsQui cherchera ta main..." Une fois n'est pas coutume, il sera question de musique aujourd'hui, d'un coup de foudre inattendu entre un artiste et mon cœur cristallisé (vous me direz que le coup de foudre est inattendu par essence, mais vous connaissez mon goût pour les pléonasmes. Et si vous ne le connaissiez pas, maintenant, c'est fait). Cette rencontre, je la dois à Mo, à un billet furtif où je m'engageais à écouter... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
mercredi 4 novembre 2009

Avec des si, on mettrait Paris en bouteille

Vous vous souvenez aussi bien que moi de César, et de la trahison de son propre fils. Moi aussi, j'ai été trahie. Comme on n'a décidément aucun ami sur terre, cette fois la trahison vient de Caro[line]. Oui, tu quoque, filiae. Décidant de me relever de cette attaque frontale, j'ai serré les dents, et répondu au énième tag qui circule actuellement, et qui a été mis en route par Emma (ce qui est bien, c'est qu'on connaît donc la fautive : ça permet de centraliser les désirs de vengeance). 1. Si on vous proposait d’écrire votre... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
lundi 2 novembre 2009

Chasse aux trésors

Souvenez-vous, en décembre dernier, je m'inscrivais comme des milliers d'autres personnes (en réalité, il paraît qu'on était 115. Je trouve ça équivalent à plusieurs milliers) au merveilleux challenge adapté par Grominou, c'est-à-dire le défi Blog-o-trésors. Pour ceux qui ne feraient pas partie des milliers de personnes à avoir suivi Grominou dans ce formidable jeu (ah, les pauvres, plaignons-les), le principe consistait à dresser sa propre liste de dix trésors littéraires (la mienne par là, il serait temps que vous la consultiez,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

samedi 31 octobre 2009

Est-ce que Dieu est dans votre vie, là ?

Les individus normaux qui ont la chance d'avoir le week-end pour eux profitent généralement du samedi matin pour dormir un peu plus tard que d'habitude, traîner pendant le petit déjeuner, se laver un peu plus tranquillement. La normalité me fait cruellement défaut puisque tel un individu hautement stupide, j'ai fait sonner mon réveil pour aller à la piscine. Je peux vous dire que, du fond de mon lit, ça me restait en travers de la gorge. Mais depuis que j'ai découvert qu'il y avait peu de monde, le samedi matin, à l'ouverture de la... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 11:59 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
jeudi 29 octobre 2009

« la tête un peu penchée, mais le cœur plein d'espoir »

L'amant de Lady Chatterleyde D.H. Lawrence (1928)traduit en 1932 par F. Roger-Cornaz, pour Gallimard499 pages dans ma fort vieille édition de poche qui sent littéralement mauvais. Ça m'apprendra à acheter d'occasion « La vie était toujours un rêve, ou une folie, enfermée dans un endroit clos. » Et la vie peut aussi ressembler à une histoire d'amour, du genre qu'on n'attend plus. Un mari paralysé qui comble sa perte de virilité en se lançant dans l'écriture, une femme quelque peu délaissée et lasse, une femme, alors, qui deviendra... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
lundi 26 octobre 2009

Meine Ehre heisst Treue

traduction : Mon honneur, c'est la fidélité La mort est mon métierRobert MerleGallimard, 1952; (Folio, 1972)370 pages Quand on commence à réfléchir sur les camps de concentration, on en vient à se demander qui étaient ces hommes qui ont mis en place ces machines meurtrières, on se demande comment ils ont pu consciemment participer à un tel massacre. En un sens, La mort est mon métier répond à ces interrogations, et à bien d'autres, en dressant le portrait du commandant du camp d'Auschwitz. En réalité, il s'appelait Rudolf Hoess. A... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
jeudi 22 octobre 2009

« Jane Eyre, c'est intemporel »

Un jour, sans trop savoir comment, vous vous retrouvez à un pique-nique où vous rencontrez trois incroyables énergumènes qui crient d'enthousiasme dès que le nom Fforde est prononcé. Vous vous dites qu'il y a anguille sous roche (vous aimez les expressions ringardes), qu'il faut aller vérifier par vous-même. Vous commencez par lire Jane Eyre, histoire de faire les choses dans l'ordre. Puis, un soir, alors que vous pensiez simplement vous rendre dans un restaurant indien pour y dîner, on vous tend un paquet bleu, qui contient L'affaire... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]