N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

samedi 9 août 2008

Un goût de Cendrillon

« C'était le soir des régates annuelles. Selon une tradition vieille de trente ans, les Larrabee donnaient une réception. Il ne pleuvait jamais quand les Larrabee recevaient. Ils n'auraient pas toléré ça. » Ainsi commence (ou presque) Sabrina de Billy Wilder (1954); la jeune femme du titre, jouée par Audrey Hepburn, est la fille du chauffeur des Larrabee. Elle ressemble à une enfant; une enfant follement amoureuse de David Larrabee (William Holden) qui n'a cure de la pauvre demoiselle. Lui aime les femmes élégantes, comme... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:42 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

mercredi 23 juillet 2008

Pourquoi je ne serai jamais cinéphile

  Il me paraissait logique, après avoir vu Scarface d'Hawks, de regarder ensuite le remake de de Palma, sorti quelques cinquante années après le grand film d'Hawks. Bien entendu, 50 ans d'écart, ça suppose quelques modifications. On modernise la situation; il n'est plus question d'alcool et de prohibition, mais de drogue et d'argent sale. Tony Montana (Al Pacino), après un parcours un peu mouvementé (on lui commande un meurtre), obtient l'autorisation de rester sur le territoire américain. Il échappe ainsi à Cuba, à Fidel... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 10:14 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
jeudi 17 juillet 2008

« Here's looking at you, kid. »

J'ai eu envie de prolonger ma découverte de Casablanca, en vous proposant deux vidéos.Aucune des deux n'a des sous-titres, ce qui peut poser problème et je m'en excuse platement (je n'ai jamais compris pourquoi les excuses étaient plus fortes si elles étaient plates, mais on ne va pas commencer aujourd'hui à décortiquer les secrets de la langue française, bien que ça pourrait être amusant). Voilà que je m'égare. La première vidéo est un extrait de Casablanca, où Ingrid Bergman n'apparaît pas. C'est fâcheux, mais il fallait... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:21 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mardi 15 juillet 2008

« We'll always have Paris »

Le titre vous suffit-il pour deviner de quel film je veux parler aujourd'hui ?Non ?Et si j'ajoute que six de ses répliques sont dans le classement des cent meilleurs répliques du cinéma ? Que ce film est le troisième meilleur film de tous les temps ? (selon les sources de l'American Film Institute, classement 2007)Alors, ça vous parle ? ... Mon responsable, à la bibliothèque, est gentil, timide et cinéphile. Un jour, alors qu'il me voit embarquer une revue pendant ma pause repas (il s'agissait d'un très vieux Magazine littéraire... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:21 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
dimanche 13 juillet 2008

The world is yours

Il y a quelque chose de bon à voir de vieux films au cinéma; le grand écran est peut-être encore plus intransigeant que le petit : les défauts, la désuétude, la (mauvaise) qualité de la copie sautent plus facilement aux yeux. Et quand on arrive à être subjugué par un film qui a plus de soixante-dix ans, il n'y a pas de doute : on est devant un grand film. Tony "Scarface" Camonte est prêt à tout pour régner sur Chicago; petit malfrat ambitieux, il n'hésite pas à liquider plus puissant que lui pour grimper dans l'échelle... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 11 juillet 2008

Happy Friday ?

Ayant de la suite dans les idées, je vous propose aujourd'hui un billet consacré à La Dame du vendredi, un film signé Howard Hawks (dont je reparlerai dimanche, quel suspense !) et sorti en 1940. Histoire d'évoquer l'intrigue, je veux bien vous dire qu'Hildy (Rosalind Russell) était, encore récemment, mariée à Walter Burns (Cary Grant), pour qui elle travaillait aussi comme journaliste. Mais la roue tourne, et la jeune femme est prête désormais à se remarier avec un agent d'assurance, Bruce (Ralph Bellamy). Elle décide... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:21 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

dimanche 29 juin 2008

Le cœur a ses raisons, etc

Pour introduire ce billet et résumer une situation somme toute assez simple, je dirai ceci : les livres romantiques ont beau m'ennuyer très vite, les mêmes histoires racontées au cinéma m'enchantent. Les actrices font rêver, les acteurs soupirer, bref, j'ai tendance à succomber - quand le casting en vaut le coup. Imaginez un film qui réunirait Kate Winslet (une de mes actrices préférées, et tant pis si ça fait admiratrice adolescente), Emma Thompson (irrésistible; sa présence est toujours gage de qualité, que ce soit dit), Alan... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:24 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
jeudi 5 juin 2008

Vous reprendrez bien un peu de cadavre ?

Un jour, il n'y a pas si longtemps, j'avais envie de rire. Je sais que c'est un désir fort incongru, mais les femmes sont comme ça, à toujours demander l'impossible. Elles ont raison, parce qu'elles l'obtiennent parfois.Je ne sais absolument plus comment j'ai entendu parler de ce film - Un cadavre au dessert. En vagabondant sur internet, certainement, ou... en tapant directement Truman Capote dans le catalogue internet de la bibliothèque ? Peu importe; l'essentiel est que j'ai découvert le seul film où ce grand auteur avait joué et... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 18 mars 2008

Fi des livres !

Aujourd'hui, on va parler films, parce que les Français qui n'ont pas de carte illimitée (non, je ne suis pas jalouse !)pouvaient fêter dans la joie et l'allégresse le Printemps du Cinéma, profitant du prix modique des places pour s'enfermer trois jours dans des salles obscures. En général, j'aime bien ça, je me débrouille pour voir plusieurs films, mais cette année un grand manque de motivation s'est emparé de moi (il faut dire aussi que les programmations ne m'attiraient pas vraiment), alors je me suis contentée de deux films,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 17:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mardi 11 décembre 2007

Once upon a time

Il y a certaines choses qui donnent le sourire, comme recevoir un colis qu'on n'a pas le droit d'ouvrir, manger du bon fromage, ou voir certaines belles décorations lumineuses dans les rues (et je dis bien certaines) alors qu'on rentre d'une séance de cinéma qui donne le sourire.Mon statut de fille m'interdisait de passer à côté du dernier Disney, Il était une fois. La première fois que j'ai vu la bande-annonce, je suis restée de marbre. La seconde fois, je me suis dit qu'il serait dommage de passer à côté d'une occasion de se... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]