N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

lundi 3 décembre 2007

Un coup d'oeil sur le reste du monde

Il arrive qu'on se promène dans les rayons d'un magasin, et qu'on ait le coup de foudre absolu pour ce qui se présente à notre regard. C'est ainsi que je suis devenue propriétaire des deux plus belles tasses du monde, mais ce n'est absolument le sujet de mon billet du jour; je voulais plutôt parler d'un autre coup de cœur absolu que j'ai eu, devant une carte postale.
Sur le panneau que je regardais, les couleurs étaient chaudes, les dessins soignés; il fallait prendre le temps de s'arrêter sur chacune des cartes pour vraiment les différencier. Et, il y en a une qui s'est merveilleusement détachée du lot :

D
(pardon pour l'angle en biais - mais cette carte brille, et il a fallu jongler pour ne pas qu'elle soit défigurée par le flash)

Il y a quelque chose qui m'attirait terriblement dans ce dessin; cette femme, sublime, présente et à la fois semblant attendre autre chose... Puis j'ai lu le titre du tableau originel : La réponse est dans les fleurs.
Moi qui ne fais que ça (attendre une réponse), j'ai décidé d'y voir un signe : cette carte, ce dessin, ce titre, m'étaient destinés (un peu prétentieuse, l'acheteuse de cartes postales, je suis bien d'accord avec vous).
Tout ça m'a donné envie de me renseigner un peu sur l'artiste aux couleurs chaudes (ce qui n'est pas toujours le cas, comme je l'ai découvert par la suite).
Elle s'appelle Delphine Cossais, et son travail est sublime du début à la fin.

Delphine_Cossais__2_

"J’estime faire de la peinture comme on mène un combat, avec acharnement." a-t-elle expliqué, il y a quelques années de cela. Son parcours est celui d'une autodidacte; elle a bien fait un an aux Beaux-Arts mais, frustrée de ne pas y trouver l'enseignement technique qu'elle espérait, elle abandonne et se forme elle-même.
Une de ses grandes sources d'inspiration est Frida Kahlo, qu'on connaît bien mieux en France depuis qu'un film lui a été consacré (Frida, de Julie Taymor avec Salma Hayek dans le rôle-titre). Cette information m'a encore plus conquise, étant admiratrice du travail torturé de Frida Kahlo...
Mais ici, rien de "douloureux" ! De ce que j'ai pu apercevoir des œuvres de Delphine Cossais, son art me paraît plus léger, beaucoup moins tourné vers la souffrance... Peindre est absolument vital pour la jeune artiste (je vous laisse compter : elle a eu 18 ans en 1990). Longtemps obligée de concilier travail diurne (faut bien vivre...), vie de famille et travaux de peinture, elle décide en 2002 de se consacrer entièrement à la peinture, abandonnant alors son job de vendeuse (mais elle n'a pas abandonné au passage sa famille, je le précise au cas où pour ceux qui s'en inquiéteraient).
Ce besoin de peindre est constant chez Delphine Cossais, elle ne ressent pas de lassitude; elle s'enferme dans son minuscule atelier, 8 à 10 heures par jour, et ce chaque jour de la semaine.
Elle expose régulièrement dans sa région (qui est la Loire-Atlantique si je ne m'abuse).

Delphine_Cossais__3_

Pour finir, je voudrais citer Delphine Cossais, qui cite elle-même un homme dont elle a oublié le nom : « Il n’y a qu’une seule cause valable de se battre sur terre, celle de se battre pour réaliser ses rêves … » C'est peut-être bateau, mais en tout cas ça lui a plutôt bien réussi.

Je tiens mes quelques informations du site de la Galerie Jamault

Si vous voulez admirer d'autres œuvres de Delphine Cossais (vous auriez vraiment tort de vous en priver), faites un tour sur son blog, où elle montre des toiles sublimes.
Et soyez attentifs la prochaine fois que vous irez dans une carterie...

Posté par erzebeth à 08:30 - regard - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    Je vais voir de ce pas

    Posté par praline, mardi 4 décembre 2007 à 11:35
  • Je ne connaissais pas, j'aime beaucoup : merci !

    Posté par Flo, mardi 4 décembre 2007 à 19:47
  • Praline, c'est beau, hein oui ?

    Flo, je suis contente que ça te plaise !

    Posté par erzébeth, vendredi 7 décembre 2007 à 13:14
  • Je ne peux pas dire que j'aime mais cela retient mon oeil.

    Posté par Holly G., lundi 10 décembre 2007 à 14:55
  • C'est super chouette Merci pour la découverte.

    Posté par ALaure, lundi 24 décembre 2007 à 14:06
  • Holly, je suis déjà heureuse que cela capte ton attention... après, je peux comprendre que tu ne sois pas totalement séduite.

    A-Laure, c'est avec plaisir ! J'aime beaucoup son univers.

    Posté par erzébeth, mercredi 26 décembre 2007 à 11:47
  • Je suis une assidue de son travail.
    Ses toiles sont de pures merveilles, parfois un peu triste mais tellement pleines de charme !
    Artistiquement,
    Tatieva

    Posté par Tatieva, vendredi 17 octobre 2008 à 11:05
  • Tatieva, bienvenue par ici ! La mélancolie ajoute justement du charme... J'ai regardé un peu vos propres œuvres, je n'y connais rien, mais je les trouve intéressantes, il s'en dégage une agréable impression...

    Posté par erzébeth, samedi 18 octobre 2008 à 09:45

Poster un commentaire