N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

vendredi 4 septembre 2009

... and some people dance

yann_tiersen

* Devinez qui sort un nouveau livre, ce mois-ci !
... Certes, ils sont assez nombreux dans ce cas, et c'est pénible. Mais je vous parle de quelqu'un qui mérite vraiment qu'on parle de lui. Un nouveau journal d'Henry Bauchau
vient compléter ceux qui ont déjà été publiés :  Les années difficiles. Il recoupe les années 1972-1983, période où Henry Bauchau est obligé de fermer son Institut suisse pour rejoindre Paris. Période où il va abandonner l'art plastique, faute de temps. Période aussi, où il va rencontrer Lionel, ce jeune patient qui deviendra Orion dans L'enfant bleu.
J'en connais une qui va se faire un beau cadeau...

* Puisque l'on parle du plus grand écrivain belge actuellement vivant (je précise vivant pour ne pas froisser Zappy, qui a des goûts bizarres), je me permets d'ajouter que toute la semaine, de 20h à 20h30, il a parlé à voix nue sur France Culture (Henry Bauchau, pas Zappy. Ne mélangez pas tout, quand même). Il reste donc une dernière émission ce soir. Je n'ai écouté que le début, pour l'instant, le cœur pincé d'entendre cette voix chevrotante. Mais j'admire son courage d'avoir accepté un tel entretien, à son âge. J'écouterai ce trésor.

* Mercredi, une place du centre ville.
Une jeune femme vêtue d'une robe rose joue du piano. Là, dehors. Assise sur un tabouret. Un piano qui doit peser 200 kilos a été posé, là, à la sortie du métro. Et elle joue.
Elle joue Yann Tiersen.
Yann Tiersen m'a toujours donné envie de pleurer, et de l'entendre jouer, là, dans ce lieu où les gens se bousculent, de voir ce décor à la fois si poétique et si féroce, ça pourrait me liquéfier, alors je ne ralentis qu'un instant et continue ma route, en prenant soin, toutefois, d'emprisonner cette image dans mes jolis souvenirs.

* Chez le kiné, il y a longtemps, si longtemps, les portes étaient minces entre les différentes pièces. Et j'entendais la vieille dame, à côté, raconter ses malheurs, ses douleurs, sa dépendance, avant de conclure ainsi : « Vous savez, je ne suis on ne peut plus heureuse. »
Ça aide à relativiser certaines choses.

* Une jeune fille sort de la bibliothèque et les portiques se mettent à sonner.
Revenez, s'il vous plaît. Avez-vous des livres d'une autre bibliothèque ?
Oui, elle en sort un, gros, aux couleurs anglaises (si), je comprends qu'elle lit en VO et de l'endroit où je me trouve, j'essaie d'en décrypter le titre.
Elle rosit (que c'est pénible, un système antivol, vous n'imaginez même pas), on vérifie, tout va bien, merci Mademoiselle, je vous rends votre livre.
J'ai le temps d'en croiser la couverture. Elle lit Gone with the wind.
Je souris.

* « Toutes les familles heureuses se ressemblent, mais chaque famille malheureuse l'est à sa façon. » Je vous laisse, j'ai de la lecture.

Posté par erzebeth à 09:00 - égocentrisme - Commentaires [20] - Permalien [#]

Commentaires

    Ca existe des familles vraiment heureuses ? (je veux dire, de l'intérieur)
    Pour Henry, j'avais tout de suite deviné, je l'ai vu et j'ai pensé à toi.

    Posté par Lilly, vendredi 4 septembre 2009 à 09:46
  • Merci pour ces morceaux choisis...

    Posté par bladelor, vendredi 4 septembre 2009 à 10:07
  • C'était ma jumelle
    Très joli post Erzie très très joli.

    Posté par Ofelia, vendredi 4 septembre 2009 à 10:28
  • Bonne lecture Erzébeth jolie! Ce billet-là me met de bonne humeur pour la journée...

    Posté par Mo, vendredi 4 septembre 2009 à 11:15
  • Comment ça bizarre ?

    Bien qu'ils riment, ne pas confondre Henry Bauchau et Henri Michaux : l'un est peut-être le plus grand écrivain belge, l'autre est probablement le plus grand écrivain de l'univers connu et inconnu.

    Posté par zaph, vendredi 4 septembre 2009 à 11:19
  • * Lilly, je vois que tu es une jeune fille encore plus optimiste que moi...
    J'espère que ces familles-là existent, oui. Sinon, on lira Bauchau pour se consoler...

    * Bladelor, c'était avec plaisir...!

    * Ofelia, tu parles de qui, de la lectrice ? J'ai pensé à toi, à ce moment-là
    Merci pour les compliments...

    * Mo, rien que pour ta bonne humeur, cela valait donc le coup que j'écrive ces quelques lignes !
    (par contre, il est strictement interdit de dire que je suis jolie, sous peine de me chiffonner profondément. Ce qui serait dommage, avouons-le)

    * Zaph, tu veux que je te cite au moins dix concurrents pour le titre de plus grand écrivain de l'univers connu et inconnu ?

    Posté par erzébeth, vendredi 4 septembre 2009 à 19:30
  • Oh tu as en effet une grosse lecture devant toi ! (et j'ai hâte de lire ton billet !)

    Sinon je trouve qui a des morceaux de Tiersen qui sont plutôt joyeux. Moi ce que j'aime, c'est arriver à Ouessant avec mon baladeur et "Le phare" dans les oreilles. Comme il y a une petite marche du port au bourg, la musique me donne le rythme. Trop bien !

    Ah et j'oubliais, pour le 1%, le journal de Bauchau peut compter en numéro 0, genre challenge officieux !

    Posté par levraoueg, vendredi 4 septembre 2009 à 19:33
  • Dis donc j'écris en phonétique ce soir... Mais c'est le syndrome du vendredi soir !

    Posté par levraoueg, vendredi 4 septembre 2009 à 19:34
  • * Levraoueg, ne sois pas trop impatiente. J'ai lu neuf pages cette semaine, un record étourdissant. Mais c'étaient neuf bonnes pages, donc même en flânant, je risque d'aimer !
    Écouter Tiersen directement en Bretagne, ça doit prendre une autre dimension. Tu as raison de dire que certains morceaux sont joyeux, mais reconnais qu'ils sont plus rares... Dès qu'il approche un piano, de toute façon, j'ai la chair de poule.
    Autrement, j'avais envie de te pardonner pour la phonétique, mais finalement pas, car je ronchonne après les règles du challenge ! Une rentrée littéraire qui ne prend pas en compte une œuvre de Bauchau, je conteste, proteste, rouspète. Et refuse.
    Mon 0.5% se fera avec Bauchau ou ne se fera pas. N'en déplaise à LH

    Posté par erzébeth, vendredi 4 septembre 2009 à 22:01
  • Mais il compte (tout compte en fait) ! Mais pas en roman ou nouvelles... donc en numéro zéro ! (c'est que j'ai trouvé de mieux pour contourner la liste de LH)

    Posté par levraoueg, vendredi 4 septembre 2009 à 22:23
  • Euh...

    T'es sûre que ça va ?

    Posté par Fantômette, vendredi 4 septembre 2009 à 22:35
  • * Levraoueg, mais s'il compte en zéro, ça voudra dire qu'il me faudra lire 8 livres pour arriver au bout du challenge... Grrr !
    Mais c'est vrai, j'avais oublié, il faut que ce soit un roman ou des nouvelles...

    * Fantômette, pourquoi tu demandes ça ? Qu'est-ce qui te fait douter de mon état mental ?
    (j'ai peur)

    Posté par erzébeth, samedi 5 septembre 2009 à 07:58
  • Je pense qu'on peut le compter en essai littéraire, car on ne sait pas vraiment ce que recouvre cette catégorie !
    Moi aussi le commentaire de Fantômette m'intrigue. Peut-être que ce sont les différents échanges de commentaires que tu as avec nous, qui nous font passer tous pour de dangereux psychopathes !

    Posté par levraoueg, samedi 5 septembre 2009 à 18:24
  • Ce serait dommage, en effet. Mais pourquoi?

    Posté par Mo, dimanche 6 septembre 2009 à 00:20
  • Cette vidéo est superbe!! J'étais morte de rire. C'est exactement le genre de trucs que je faisais à mes schtroumpfs toute l'année dernière :p

    Posté par Ofelia, dimanche 6 septembre 2009 à 12:12
  • * Levraoueg, ah, je vois que tu as écrit un nouveau billet, je cours le voir !
    Tu trouves qu'on ressemble à des psychopathes ? Je nous trouve bien sages, au contraire.

    * Mo, euhhh... parce que ?

    * Ofelia, que fais-tu là, alors que je t'imaginais en train de siroter une bière sur fond de musique folklorique ? (ouais, c'était pas folklorique, tu vas me rétorquer, voire pire, c'était pas de la bière, mais bref, tu comprends l'idée, hein !)
    Je vois que nous avons le même humour, ce dont je ne doutais plus. J'adôôre qu'il l'envoie au lit, et j'adôôre quand à la fin, au bord du désespoir, elle appelle sa mamaaaannnnnn...

    Posté par erzébeth, dimanche 6 septembre 2009 à 18:16
  • Moi j'aime les tranches de vie, Yann Tiersen et Henry Bauchau!

    Posté par chiffonnette, dimanche 6 septembre 2009 à 19:23
  • * Chiffonnette, j'ai toujours su que tu étais totalement fréquentable !

    Posté par erzébeth, lundi 7 septembre 2009 à 19:44
  • yann Tiersen me fait le même effet, n'est-ce pas un superbe

    Posté par yueyin, jeudi 10 septembre 2009 à 22:04
  • * Yue Yin, je l'ignorais, ah, si tu aimes Tiersen, je t'aime encore plus !

    Posté par erzébeth, vendredi 11 septembre 2009 à 20:22

Poster un commentaire