N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

vendredi 17 octobre 2008

I'm a snowball

Je ne sais pas si vous avez l'habitude de fréquenter les bibliothèques avec certaines de vos connaissances, mais je trouve ça assez agaçant. J'aime arpenter les rayonnages sans qu'on me parle, j'aime sortir un roman de l'étagère sans entendre un "Quoi, tu vas lire ça ?"... Puis parfois, bizarrement, c'est bien d'être accompagné. Dans la chère BU où je travaille, on a depuis peu un fonds (restreint, certes) de BD. Je ne vous raconte pas l'hystérie quand on a vu toutes ces BD, sentant bon le neuf, à notre disposition... Mais... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

mercredi 15 octobre 2008

Ces transports-là n'ont rien d'amoureux

Dans le métro, un petit garçon d'environ deux ans est entouré de ses parents. Il pourrait être mignon s'il avait une coupe de cheveux moins stupide. Sa mère le prend dans ses bras, s'approche du père, parle à l'enfant : "Vas-y, tape-le". J'espère naïvement avoir mal entendu, mais non, la jeune maman insiste. "Tape-le". Et le petit enfant de gifler son papa, plus ou moins maladroitement, jusqu'à ce qu'on entende un grand claquement sur la joue du père. "C'est très bien !". Ça les amuse; j'ai envie de... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
lundi 13 octobre 2008

Une maison vide

J'avais bien dit que je reparlerais de Cléo de 5 à 7, et il faut savoir que je tiens parole. Parfois.Il y a deux points sur lesquels je souhaitais revenir. Cléo est une petite chanteuse parisienne, dont le succès risque d'être éphémère. Mais pour que ça ne soit pas le cas, elle travaille à un nouvel album avec ses musiciens - son pianiste (interprété par Michel Legrand) lui propose une chanson un peu plus grave que ce qu'elle interprète d'habitude. Cela s'appelle Sans toi, et c'est réellement un texte de Michel Legrand : Je... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
vendredi 10 octobre 2008

Surtout, ne deviens pas comme moi

Un jour, Cuné a conseillé un roman visiblement passionnant. Un autre jour, alors que je déambulais dans les rayons de la médiathèque, je me suis autorisée une petite folie : emprunter un roman qui, ô mon dieu, allait me donner un bon prétexte pour ne pas travailler (je suis très forte à ce jeu-là). Je sais qu'il est très subversif de se rendre dans une bibliothèque pour emprunter un livre, mais je n'ai peur de rien. J'étais toute contente, grâce au hasard, de tomber sur le livre que Cuné avait fortement encensé. En rentrant chez... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
mercredi 8 octobre 2008

Fragments épars d'un bonheur inattendu

"Avec elle, c'est toujours drame et compagnie. Elle a pourtant ce qu'il faut pour être heureuse; mais elle a besoin qu'on la protège, c'est une enfant." Les instants magiques - réellement magiques - sont assez rares quand on y réfléchit; il n'est pas évident de trouver une œuvre (que ce soit un morceau de musique, un livre, une sculpture dans un musée, un gâteau fait maison, etc.) qui nous paraisse parfaite du début à la fin. Une œuvre qu'on regarde (écoute, déguste, etc.) en pensant : C'est ça. Exactement ça. Si vous... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:15 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 6 octobre 2008

Peace and Blog

La semaine dernière, alors que je me posais des questions existentielles sur ce blog (non pas qu'il m'agace, au contraire; mais je suis fort peu disponible pour lui), de perfides demoiselles en ont profité pour afficher clairement, ouvertement, officiellement, leur goût pour N.u.l.l.e.Levraoueg et Karine ont ouvert le bal, ensuite rejointes par Fashion et Caro[line].J'avoue que mon cœur a failli ne pas tenir le coup - tant d'amour, subitement, c'était presque louche. Je me suis même demandée si je n'étais pas schizophrène... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:34 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

vendredi 3 octobre 2008

CKZ 114

Acide sulfuriqued'Amélie NothombAlbin Michel, 2005 Voici sans doute l'un des plus polémiques des romans d'Amélie Nothomb; il y avait effectivement de quoi faire parler.Dans cette fiction, les émissions de télé-réalité ont pris une telle envergure qu'il n'y a plus de limite au sordide, à l'horreur.C'est ainsi que Pannonique (précision : c'est une fille) est arrêtée et envoyée dans un camp de concentration, avec d'autres individus choisis tout aussi arbitrairement, dans la rue.C'est ainsi que Zdena, fille sans envergure ni... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
mercredi 1 octobre 2008

Ray of Light

Dans ma prime jeunesse, j'ai l'impression qu'on m'a laissé regarder plus ou moins ce que je voulais, à la télévision.C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de Madonna. Parce que oui, notre première rencontre était cinématographique. Je devais être vraiment jeune - je la trouvais très belle. Elle m'avait fascinée. Depuis, je me souvenais de ce film-rencontre comme d'un film un peu culte.Imaginez un peu ma fébrilité quand je me suis retrouvée nez à nez avec le DVD, à la médiathèque. J'allais enfin revoir : ... Recherche Susan... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
lundi 29 septembre 2008

Table rase

Le fait du prince d'Amélie Nothomb Albin Michel, 2008 Ça commence sur les chapeaux de roue - que feriez-vous, vous, si un inconnu choisissait votre domicile pour mourir ? Peut-être que vous vous rappelleriez justement ce que vous avez entendu au dîner de la veille : il ne faut surtout pas appeler la police, mais plutôt un taxi, et foncer à l'hôpital. Il s'agit de faire croire que l'ami comateux est décédé sur le trajet. Seulement, Baptiste Bordave dérape, et opte pour une troisième solution : usurper l'identité du défunt.Et le... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 13:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
lundi 29 septembre 2008

Challenge du 1% littéraire

Admirez comme ce titre brille d'intelligence et d'ingéniosité, ça me renverse moi-même.Je manque certes d'imagination, mais pas de motivation (certains diront : "ça dépend pour quoi". Ils ont raison).Tout a démarré chez Levraoueg qui a eu une excellente idée. Chaque année, en cette saison, on nous bassine avec la rentrée littéraire, curieuse période où on publie le plus de livres possibles en un court laps de temps, créant ainsi la noyade de nombreux romans qui auraient peut-être eu plus de chances en voyant le jour, je... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]