N.u.l.l.e.

Nouvel Univers Lunatique et Lacunaire d'Erzébeth

lundi 26 avril 2010

« Tu me manques mon amour et je ne sais pas le dire »

C'est une histoire qui a commencé un samedi de juin, l'année dernière. Comme toujours lors de ce festival littéraire toulousain, la ville rose affiche des températures scandaleuses, insupportables. Même en fin de journée. Quelques happy few (que je laisse dans l'anonymat par simple paresse de mettre les liens vers leurs blogs respectifs) et moi-même sommes là pour écouter Bernard Giraudeau lire des extraits de son dernier roman, Cher amour.Un coup de foudre. L'écouter devient un voyage en soi, une rêverie exotique bercée par ses mots... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

vendredi 23 avril 2010

Somewhere

Aujourd'hui, je laisse la parole à l'oncle Buk, mon ami. (et un petit peu à Tom Waits aussi) Soyez gentils avec eux. The laughing heart your life is your lifedon’t let it be clubbed into dank submission.be on the watch.there are ways out.there is a light somewhere.it may not be much light butit beats the darkness.be on the watch.the gods will offer you chances.know them.take them.you can’t beat death butyou can beat death in life, sometimes.and the more often you learn to do it,the more light there will be.your life is your... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 21 avril 2010

« L'espérance sourit à l'effort courageux »

Devant vos yeux ébahis, je vais vous parler d'un livre pour lequel mes souvenirs sont déjà nébuleux alors que ma lecture est toute récente. Je ne sais pas si ça nous renseigne sur la qualité du livre, ou sur celle de ma mémoire. Je vous laisse juges. Le professeurde Charlotte Brontë (1857; The Professor)L'imaginaire Gallimard, 1949 pour la traduction d'Henriette Loreau319 pages « et je maintiens mon dire : un homme qui endure patiemment ce qui devrait être insupportable, n'est qu'un fossile et rien de plus. » Si vous avez... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
lundi 19 avril 2010

C'est fini

La semaine dernière, il s'est passé quelque chose d'incroyable.Une chose qu'on m'a gentiment fait remarquer alors que j'étais censée mieux le savoir que mon interlocutrice, c'est dire comme je suis attentive à mon blog depuis quelques mois.Comme vous n'aimez pas le suspense, ou du moins pas le mien qui ne génère aucune tension dramatique réellement valable, je file de ce pas au cœur du sujet : Levraoueg m'a appris que j'avais terminé mon challenge du 0.5 %. Je l'ai officiellement terminé le 19 janvier et je ne le savais même pas. ... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
lundi 12 avril 2010

Ce Freud, qui est-ce ? Un passager ?

Le titre n'a aucun rapport avec ce qui suit, mais si je n'ai plus le droit de me faire plaisir sur mon propre blog, où allons-nous ? Il y a longtemps, je me souviens que c'était un mercredi (et je me souviens par-fai-te-ment de cette journée, je peux la raconter à qui veut), je suis allée à une rencontre organisée par la médiathèque de mon ancienne ville. Il y avait trois auteurs, dont une qui ne m'intéressait pas du tout, Anne Perry (la plus grande fierté de ma vie, avoir passé plus d'une heure dans la même pièce qu'Anne Perry,... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 08:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
jeudi 1 avril 2010

Je veux gagner

Grâce à l'incroyablement merveilleuse Ofelia, j'ai appris qu'il se tramait un concours de marque-pages derrière mon dos. En même temps, il se trame beaucoup de choses derrière mon dos, quand on sait que ma présence virtuelle est aussi épisodique que catastrophiquement lacunaire. Mais que cela ne vous excuse pas.Pickwick, donc, organise un concours de marque-pages et gagnera celui qui présente le plus original d'entre eux, ou le plus beau, ou bref, un des miens, en gros. Allez, c'est parti, je vais vous rendre jaloux. Dans la... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 19:25 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

mercredi 31 mars 2010

« N’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : il sonne pour toi. » (John Donne)

Il n'y aura pas de billet à proprement parler sur Pour qui sonne le glas (Hemingway, 1940), mais je n'avais pas non plus envie de passer ma lecture sous silence.Il y est question d'amour et de guerre. D'un pont à faire sauter, en Espagne, pendant la guerre civile. Un acte presque suicidaire, un sacrifice humain pour tenter de sauver un pays. Si l'Américain qui dirige cette attaque n'avait que ce sujet de préoccupation, cela irait; sauf qu'il tombe amoureux de cette Espagnole, qu'il est partagé entre cette bataille cruciale et un amour... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 14:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 29 mars 2010

Je suis une bonne citoyenne

Il y a un peu plus de dix jours, j'ai réussi à faire acheter La Princesse de Clèves à un homme qui possède une carte UMP. Ça méritait d'être dit.
Posté par erzebeth à 10:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
samedi 27 mars 2010

Pourquoi je n'irai pas voir Alice au Pays des Merveilles

Oui, je sais que c'est dur à lire, mais il y a des moments dans la vie où il faut faire preuve d'autorité et de décision. En l'occurrence, sachant que ce film est en préparé depuis un millénaire (date approximative), j'ai eu le temps de battre des mains et de me dire Chic, chic, j'irai !Mais il est important d'être inconstant, et de rester fidèle à l'enfant qu'on était. Et, enfant, que pensais-je ?Alice au Pays des Merveilles me faisait peur. Je fais allusion à l'adaptation de Disney, qui est le dessin animé qui m'a le plus... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 19:36 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
lundi 22 mars 2010

Oops, I did it again

Alors voilà.Puisqu'il est décidé, là-haut dans le monde cruel et incompréhensible de l'informatique, que je serai irrémédiablement et totalement maudite en ce qui concerne mon besoin (vital) d'avoir accès à Internet, j'ai décidé de faire fi de ces barrages et de leur montrer que je ne me laisse pas faire aussi facilement.(en réalité, si, ils me marchent dessus autant qu'ils veulent. Qui paie sa connexion depuis le début du mois sans en bénéficier ? Eh oui. Compatissez un peu au lieu de me gronder) Toujours est-il que je me connecte... [Lire la suite]
Posté par erzebeth à 21:59 - - Commentaires [36] - Permalien [#]